D-Day : en être ou pas

Publié le par Les Echos Cécile Michel

C’est un week-end de Pentecôte chargé pour la Normandie qui célèbre autour de cette date, les commémorations internationale et binationale du 70° anniversaire du débarquement. Parmi les 8000 personnes invitées par l’Elysée, le 6 juin à Ouistreham, 19 nations seront représentées par leur chef d’Etat. Une journée exceptionnelle durant laquelle un quart du département du Calvados sera mis en Zone de Contrôle Régulée (ZCR), afin de sécuriser les déplacements officiels entre Ouistreham et Grandcamp-Maisy (renseignements sur www.le70e-normandie.fr/espace-memoire/autorisations-transport/ ).

 

D-Day : en être ou pas

La veille, le Prince Charles est attendu à Ranville pour l’inauguration du buste du major Jack Watson, qui débarqua ici avec la 6th Airborne, compagnie de parachutistes dont le Prince est colonel en chef. Dans un autre registre, les acteurs de la série Band of Brothers seront présents le 4 juin à Bayeux et le 7 juin au musée de Utah Beach pour deux séances d’autographes dont les bénéfices seront versés à la World War II Fondation . Les collines au-dessus de Deauville devraient être le spot idéal pour admirer les feux d’artifices qui embraseront la côte normande de Sword à Utah Beach le 5 juin à la tombée de la nuit.

Quant à apercevoir Barack Obama ou la Reine d’Angleterre, seuls les officiels, les vétérans, leurs accompagnants, quelques normands, ayant vécus la deuxième guerre mondiale, et des collégiens bénéficient d’une invitation le 6 juin pour la cérémonie internationale à Ouistreham. Néanmoins de nombreuses manifestations, accessibles à tous, ponctueront ce weekend parmi lesquels, un Festival International de Musique Militaire au Zenith de Caen, une démonstration de la patrouille de France à la verticale du port artificiel d’Arromanches, une parade de véhicules d’époque à Bayeux…

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article