Böhm Karlheinz

Publié le par Mémoires de Guerre

Karlheinz Böhm est un acteur autrichien né le 16 mars 1928 à Darmstadt (Allemagne) et mort le 29 mai 2014 à Grödig (Autriche). Il est le fils du chef d'orchestre Karl Böhm (1894-1981).

Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz
Böhm Karlheinz

Il est notamment connu pour avoir joué dans les années 1950 le rôle de l'empereur François-Joseph dans la série des films Sissi avec Romy Schneider. Il a ensuite connu une carrière moins conformiste en jouant dans Le Voyeur de Michael Powell et dans des films de Rainer Werner Fassbinder. Il est également le fondateur d'une association, Menschen für Menschen, qui lutte contre la pauvreté en Éthiopie. Né le 16 mars 1928 à Darmstadt (Allemagne), d’un père musicien mondialement célèbre et d’une mère chanteuse d’opéra Thea Linhard, Karlheinz Böhm préfère se tourner vers le cinéma pour trouver sa voie. Après un début modeste dans un film autrichien et une expérience d’assistanat auprès de Géza von Cziffra, il obtient un rôle principal auprès d’Erich von Stroheim et Hildegarde Knef dans La Mandragore. Comme Hardy Krüger, il se spécialise dans les Heimatfilme et bluettes sentimentales où il personnifie une jeunesse élégante et polie, bien éloignée de la révolte qui habitera bientôt un Horst Buchholz, jouant des médecins pour enfants incurables (Die Sonne von St Moritz) ou des officiers amoureux (Die Hexe).

Son rôle de l'empereur François-Joseph, dans la série des Sissi avec Romy Schneider, en fait une vedette internationale. Michael Powell le choisit alors pour jouer Mark Lewis, un cameraman pervers qui tue ses modèles pour capter leur expression de terreur dans Le Voyeur (Peeping Tom). Ce chef-d'œuvre fait scandale et met un terme à sa carrière allemande qui aura duré une dizaine d'années. Böhm se retire alors en Suisse, tourne encore quelques films pour la MGM pour laquelle il était sous contrat, met en scène en 1964 l’opéra Elektra, dirigé par son père, et rejoue au théâtre à Munich et en tournée. Il semble qu'il ne trouve plus sa voie dans le monde du cinéma : il s’engage alors en politique, sympathisant avec les mouvements contestataires étudiants.

Fassbinder, réalisateur contestataire lui aussi, lui offre pourtant un retour brillant au cinéma dans des rôles d’homosexuel raffiné (Le Droit du plus fort) ou d’activiste communiste (Maman Küsters s'en va au ciel), mais ces rôles éphémères ne le font pas revenir au premier plan. Au théâtre, il crée Immanuel Kant de Thomas Bernhard et joue Le Roi Lear. Après quelques séries TV, il abandonne le métier, se consacrant depuis 1984 au problème de la faim en Éthiopie et se partageant donc entre Munich et Addis-Abeba. Son engagement en faveur d’un développement concret du pays africain lui a valu en 2007 le Prix Balzan pour l'humanité, la paix et la fraternité entre les peuples. Il meurt le 29 mai 2014 (à 86 ans) dans sa maison de Salzbourg, des suites d'une longue maladie.

Filmographie

  • 1948 : Der Engel mit der Posaune
  • 1949 : Höllische Liebe : Blumenbote
  • 1952 : Le Cri de l'amour (Wienerinnen)
  • 1952 : Haus des Lebens : Pit Harlacher
  • 1952 : La Mandragore (Alraune) : Frank Braun
  • 1952 : Der Weibertausch : Lorenz Holler
  • 1952 : Der Tag vor der Hochzeit
  • 1953 : Salto Mortale : Manfred
  • 1953 : Arlette conquiert Paris (Arlette erobert Paris) : Gérard Laurent
  • 1953 : Der Unsterbliche Lump : Johannes Ritter / Petroni
  • 1953 : Hochzeit auf Reisen : Dr Walter Delius
  • 1954 : Die Goldene Pest : Karl Hellmer
  • 1954 : Die Sonne von St. Moritz
  • 1954 : Die Heilige Lüge
  • 1954 : ...und ewig bleibt die Liebe : Georg
  • 1954 : Die Hexe
  • 1954 : Le Beau Danube bleu (Ewiger Walzer)
  • 1955 : Ich war ein häßliches Mädchen : Thomas
  • 1955 : Unternehmen Schlafsack : le canonnier Gravenhorst
  • 1955 : Sommarflickan : Klaus Richter
  • 1955 : Sissi, d'Ernst Marischka : l'empereur François-Joseph
  • 1955 : Dunja : Mitia
  • 1956 : Die Ehe des Dr. med. Danwitz : le Dr Danwitz
  • 1956 : Kitty à la conquête du monde (Kitty und die große Welt), d'Alfred Weidenmann : Robert Ashlin
  • 1956 : Nina, de Rudolf Jugert : Frank Wilson
  • 1956 : Sissi impératrice (Sissi - Die junge Kaiserin), d'Ernst Marischka : l'empereur François-Joseph
  • 1957 : Blaue Jungs : Alfred Hanstein
  • 1957 : Vacances au Tyrol (Das Schloß in Tirol) : Thomas Stegmann
  • 1957 : Sissi face à son destin (Sissi - Schicksalsjahre einer Kaiserin), d'Ernst Marischka : l'empereur François-Joseph
  • 1958 : Das Dreimäderlhaus : Franz Schubert
  • 1958 : Le Passager clandestin (The Stowaway), de Ralph Habib et Lee Robinson : Jean
  • 1958 : Man müßte nochmal zwanzig sein
  • 1958 : Das haut einen Seemann doch nicht um : Peter Hille
  • 1959 : Cour matiale (Kriegsgericht) : l'Oberleutnant Düren
  • 1959 : La Paloma : Robert Dahlberg
  • 1960 : Der Gauner und der liebe Gott : le Père Steiner
  • 1960 : Le Voyeur (Peeping Tom), de Michael Powell : Mark Lewis
  • 1960 : Too Hot to Handle : Robert Jouvel
  • 1962 : La Croix des vivants, de Yvan Govar : Gus
  • 1962 : Rififi à Tokyo, de Jacques Deray : Carl Mersen
  • 1962 : Les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse (Four Horsemen of the Apocalypse), de Vincente Minnelli : Heinrich von Hartrott
  • 1962 : Forever My Love : l'empereur François-Joseph (version abrégée de la trilogie des Sissi pour les États-Unis)
  • 1962 : Les Amours enchantées (The Wonderful World of the Brothers Grimm), de Henry Levin : Jacob Grimm
  • 1963 : Come Fly with Me : le baron Franz Von Elzingen
  • 1965 : L'Heure de la vérité, de Henri Calef
  • 1967 : Minuit sur le grand canal (The Venetian Affair), de Jerry Thorpe : Robert Wahl
  • 1972 : Magic Graz
  • 1973 : Schloß Hubertus : Tassilo
  • 1974 : Effi Briest, de Rainer Werner Fassbinder : Wullersdorf
  • 1975 : Le Droit du plus fort (Faustrecht der Freiheit), de Rainer Werner Fassbinder : Max
  • 1975 : Maman Küsters s'en va au ciel (Mutter Küsters' Fahrt zum Himmel), de Rainer Werner Fassbinder : Thälmann
  • 1983 : Inflation im Paradies : Guest

Télévision

  • 1958 : Examen des Lebens
  • 1961 : The Magnificent Rebel : Ludwig van Beethoven
  • 1966 : Ein Idealer Gatte : Lord Goring
  • 1969 : Traumnovelle
  • 1973 : Immobilien
  • 1974 : Martha, de Rainer Werner Fassbinder : Helmut Salomon
  • 1975 : Im Hause des Kommerzienrates
  • 1976 : Seniorenschweiz
  • 1976 : Die Tannerhütte
  • 1979 : Kur in Travemünde  : Manfred Angenendt
  • 1980 : Ringstraßenpalais (série) : Bernie

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article