Vallone Raf

Publié le par Mémoires de Guerre

Raf Vallone, nom de scène de Raffaele Vallone, est un acteur et metteur en scène italien né le 17 février 1916 à Tropea en Calabre (Italie) et mort le 31 octobre 2002 (à 86 ans) à Rome.

Vallone Raf
Vallone Raf

Carrière

Dans sa jeunesse, avant d'embrasser la carrière d'acteur, il a été un footballeur émérite et un fervent journaliste antifasciste. Acteur exigeant au cinéma comme à la scène, il fait notamment de la pièce de théâtre Vu du pont (A View from the Bridge) d'Arthur Miller, une de ses spécialités : il en est plusieurs fois l'interprète, le metteur en scène en Italie comme en France et, bien entendu, l'acteur principal dans son adaptation cinématographique Vu du pont réalisée par Sidney Lumet en 1962.

De la même façon, il a gain de cause afin de ne pas être doublé dans son premier film français, Thérèse Raquin de Marcel Carné et, par la suite, assure lui-même le doublage des versions françaises de la plupart de ses films. Il procède de la même façon pour ses rôles en langue anglaise au cinéma comme à la scène (pièces de théâtre Vu du pont et La Duchesse d'Amalfi de John Webster). Raf Vallone a été marié de 1952 jusqu'à son décès avec l'actrice Elena Varzi avec laquelle il a eu trois enfants : Eleonora Vallone, actrice, née en 1953, et les jumeaux nés en 1955 : Saverio Vallone, acteur et Arabella Vallone, chanteuse.

Témoignage

Silvia Monfort : « À l'issue de la représentation de Vu du pont, je suis entrée dans sa loge avec le manuscrit de La Duchesse d'Amalfi. Il a lu la pièce en anglais — c'est une chance de lire une œuvre dans la langue d'origine ! —. Elle lui a plu. Alors seulement il s'est soucié du rôle, celui d'un Italien baroudeur, tueur à gages dans un duché qui sent encore la domination espagnole. Il faut le voir en répétition, reprendre une scène pour la dixième fois, tête basse et dans un état de concentration que seul le couple taureau-torero pourrait évoquer. Face à l'adversaire et tout entier face à lui-même, il se place d'emblée dans l'affrontement théâtral qui est notre lot. Alors que le contrat n'était pas signé — juste entre nous une parole —, l'Amérique proposa à Raf Vallone de tourner le premier rôle d'un film longtemps différé. Il a refusé le film, les millions, la gloire, pour venir tenir son rôle au théâtre devant 700 spectateurs chaque soir. Je connais peu d'acteurs qui eussent fait de même. Je l'en remercie publiquement. »

Filmographie

  • 1949 : Riz amer (Riso amaro) de Giuseppe De Santis : Marco
  • 1950 : Pâques sanglantes (Non c'è pace tra gli ulivi) de Giuseppe De Santis : Francesco Dominici
  • 1950 : Le Christ interdit (Il Cristo proibito) de Curzio Malaparte : Bruno
  • 1950 : Le Chemin de l'espérance (Il cammino della speranza) de Pietro Germi : Saro Cammarata
  • 1951 : Anna d'Alberto Lattuada : Andrea
  • 1951 : Brigades volantes (Il bivio) de Fernando Cerchio : Aldo Marchi
  • 1952 : Le Chevalier sans loi (Le avventure di Mandrin) de Mario Soldati : Louis Mandrin
  • 1952 : Chair inquiète (Carne inquieta) de Silvestro Prestifilippo
  • 1952 : Les Chemises rouges (Camicie rosse) de Francesco Rosi : Giuseppe Garibaldi
  • 1953 : Les Héros du dimanche (Gli eroi della domenica) de Mario Camerini : Gino Bardi
  • 1953 : Pardonne-moi... (Perdonami!) de Mario Costa : Marco Gerace
  • 1953 : Thérèse Raquin de Marcel Carné : Laurent
  • 1954 : Destinées, film à sketches, épisode Lysistrata de Christian-Jaque : Callias
  • 1954 : La Pensionnaire (La spiaggia) d'Alberto Lattuada : Silvio, le maire de Pontorno
  • 1954 : Orage (Delirio) de Pierre Billon et Giorgio Capitani : André
  • 1954 : Obsession de Jean Delannoy : Aldo Giovanni
  • 1954 : Torpilles humaines (Siluri umani) d'Antonio Leonviola, Marc-Antonio Bragadin et Carlo Lizzani : le commandant Carlo Ferri
  • 1955 : Le Signe de Vénus (Il segno di Venere) de Dino Risi : Ignazio Bolognini
  • 1956 : Le Secret de sœur Angèle de Léo Joannon : Marcello
  • 1956 : Les Possédées de Charles Brabant : Angelo
  • 1956 : Le Souffle de la liberté (Andrea Chénier) de Clemente Fracassi : André Chénier
  • 1957 : Guendalina de Alberto Lattuada  : Guido (le père)
  • 1958 : Le Piège de Charles Brabant : Gino Carsone
  • 1958 : La Violetera de Luis Cesar Amadori : Fernando
  • 1960 : Recours en grâce de László Benedek : Mario Di Donati
  • 1960 : La Paysanne aux pieds nus (La ciociara) de Vittorio De Sica : Giovanni
  • 1961 : Le Cid (El Cid) d'Anthony Mann : le comte Ordóñez
  • 1962 : Vu du pont de Sidney Lumet : Eddie Carbone
  • 1962 : La Bataille de Naples de Nanni Loy
  • 1962 : Phaedra de Jules Dassin : Thanos
  • 1963 : Le Cardinal (The Cardinal) d'Otto Preminger : le cardinal Quarenghi
  • 1964 : L'Invasion secrète (The Secret invasion) de Roger Corman : Roberto Rocca
  • 1966 : Nevada Smith de Henry Hathaway : le père Zaccardi
  • 1969 : L'or se barre (The Italian Job) de Peter Collinson : Altabani
  • 1970 : La Lettre du Kremlin (The Kremlin Letter) de John Huston : « le faiseur de poupées »
  • 1973 : Le Visiteur (The Catholics/The Visitor/Conflict), téléfilm (distribué dans les salles de cinéma) de Jack Gold : le père général
  • 1977 : De l'autre côté de minuit (The Other Side of Midnight) de Charles Jarrott : Constantin Demeris
  • 1980 : Retour à Marseille de René Allio : Michel
  • 1981 : Le Lion du désert (Lion of the Desert) de Moustapha Akkad : le colonel Diodiece
  • 1990 : Le Parrain - 3e partie (Mario Puzo's The Godfather : Part III) de Francis Ford Coppola : le Cardinal Lamberto, futur Jean-Paul Ier
  • 1999 : Toni de Philomène Esposito : le vieux

Théâtre

Metteur en scène

Adaptateur

  • 1961 : Le Repos du guerrier de Christiane Rochefort, mise en scène Jean Mercure, Théâtre de Paris

Comédien

  • 1958 : Vu du pont d'Arthur Miller, mise en scène Peter Brook, Théâtre Antoine
  • 1961 : Le Repos du guerrier de Christiane Rochefort, mise en scène Jean Mercure, Théâtre de Paris
  • 1973 : Six personnages en quête d'auteur de Luigi Pirandello, mise en scène Julien Bertheau, Centre d'action culturelle de Chelles
  • 1981 : La Duchesse d'Amalfi de John Webster, mise en scène Adrian Noble, Théâtre Silvia-Monfort

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article