Vidal Gore

Publié le par Roger Cousin

Gore Vidal, né Eugene Luther Gore Vidal le 3 octobre 1925 et mort le 31 juillet 2012 à Los Angeles aux États-Unis, est un romancier, acteur, et essayiste américain, auteur pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Vidal Gore Vidal Gore

Fils unique d'Eugene Luther Vidal (1895–1969) et Nina Gore (1903–1978), Gore Vidal est le petit-fils de Thomas Gore, sénateur de l'Oklahoma. Ses parents, unis en 1922, divorcent en 1935 et sa mère se remarie avec Hugh D. Auchincloss qui deviendra par la suite le beau-père de Jacqueline Kennedy Onassis. Vidal publia en 1948 The City and the Pillar, livre qui fit scandale parce qu'il était le premier roman américain à mettre en scène des personnages clairement homosexuels ne connaissant pas une fin tragique pour avoir défié les conventions sociales.

Dans les années 1950, il écrit beaucoup pour la télévision, puis devient scénariste à Hollywood pour gagner sa vie. Mais les ambitions littéraires ne le quittent jamais. Il noue des amitiés avec des collègues comme Truman Capote – avec qui, ensuite, il se brouillera à mort – ou Tennessee Williams, fréquente Anaïs Nin aussi bien que Jack Kerouac. Il devient par la suite un des grands stylistes de la littérature américaine. Politiquement, il dénonce fréquemment ce qu’il appelle « la politique impériale » des États-Unis.

Dans ses mémoires, intitulés Palimpseste, il évoque l’homosexualité, en racontant, tout en pudeur, sa longue relation avec son compagnon Howard Austen, qu’il avait rencontré en 1950, et avec qui il a partagé sa vie. Pour des raisons de santé et à la suite de la mort de son compagnon, il décide, en 2003, de vendre sa villa de Ravello, appelée La Rondinaia. Pendant une trentaine d’années, Gore Vidal avait partagé son temps entre Ravello sur la côte amalfitaine en Italie et Los Angeles en Californie.

Il meurt le 31 juillet 2012 à l’âge de 86 ans des suites d’une pneumonie à son domicile de Los Angeles sur les collines de Hollywood. Il est inhumé à Washington, D.C. au cimetière de Rock Creek. Gore Vidal, à la suite de ses doutes concernant la version officielle des attentats du 11 septembre 2001, participe au documentaire Zero du journaliste et député européen italien Giulietto Chiesa.

Publications

Essais et non-fiction

  • Rocking the Boat (1963)
  • Reflections Upon a Sinking Ship (1969)
  • Sex, Death and Money (1969) (paperback compilation)
  • Homage to Daniel Shays (1973)
  • Matters of Fact and of Fiction (1977)
  • The Second American Revolution and Others Essays (1982) (National Book Critics Circle Award)
  • Armageddon? (1987)
  • At Home (1988)
  • A View From The Diner's Club (1991)
  • Screening History (1992) ISBN 0-233-98803-3
  • Decline and Fall of the American Empire (1992) ISBN 1-878825-00-3
  • United States: essays 1952–1992 (1993) ISBN 0-7679-0806-6 (National Book Award)
  • Palimpseste (Palimpsest: a memoir) (1995) ISBN 0-679-44038-0
  • Virgin Islands (1997) (UK only)
  • The American Presidency (1998) ISBN 1-878825-15-1
  • Sexually Speaking: Collected Sex Writings (1999)
  • The Last Empire: essays 1992–2000 (2001) ISBN 0-375-72639-X
  • Perpetual War for Perpetual Peace or How We Came To Be So Hated, Thunder's Mouth Press, 2002, (2002) ISBN 1-56025-405-X
  • Dreaming War: Blood for Oil and the Cheney-Bush Junta, Thunder's Mouth Press, (2002) ISBN 1-56025-502-1
  • Inventing a Nation: Washington, Adams, Jefferson (2003) ISBN 0-300-10171-6
  • Imperial America: Reflections on the United States of Amnesia (2004)
  • Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]
  • Visit to a Small Planet (1957) ISBN 0-8222-1211-0, adaptée en film (Mince de planète, 1960)
  • The Best Man (1960) adaptée en film
  • On the March to the Sea (1960-1961, 2004)
  • Romulus (adaptée de la pièce de Friedrich Duerrenmatt) (1962)
  • Weekend (1968)
  • Drawing Room Comedy (1970)
  • An evening with Richard Nixon (1970) ISBN 0-394-71869-0

Romans

  • Williwaw (1946) ISBN 0-226-85585-6
  • In a Yellow Wood (1947)
  • Un garçon près de la rivière (The City and the Pillar) (1948) (ISBN 1400030374)
  • The Season of Comfort (1949) ISBN 0-233-98971-4
  • A Search for the King (1950) ISBN 0-345-25455-4
  • Dark Green, Bright Red (1950) ISBN 0-233-98913-7 (décrivant un coup d'état fictif, réalisé plus tard par l'opération PBSUCCESS)
  • The Judgment of Paris (1953) ISBN 0-345-33458-2
  • Messiah (1955) ISBN 0-14-118039-0
  • A Thirsty Evil (1956) (short stories)
  • Julien (Julian) (1964) ISBN 0-375-72706-X
  • Washington, D.C. (1967) ISBN 0-316-90257-8
  • Myra Breckinridge (1968), adapté en film (Myra Breckinridge, 1970)
  • Two Sisters (1970) ISBN 0-434-82958-7
  • Burr (1973) ISBN 0-375-70873-1
  • Myron (1975) ISBN 0-586-04300-4
  • 1876 (1976) ISBN 0-375-70872-3
  • Kalki (1978) ISBN 0-14-118037-4
  • Creation (1981) ISBN 0-349-10475-1
  • Duluth (1983) ISBN 0-394-52738-0
  • Lincoln (1984) ISBN 0-375-70876-6
  • Empire (1987) ISBN 0-375-70874-X
  • Hollywood (1989) ISBN 0-375-70875-8
  • Live from Golgotha: the Gospel according to Gore Vidal (1992) ISBN 0-14-023119-6
  • The Smithsonian Institution (1998) ISBN 0-375-50121-5
  • The Golden Age (2000) ISBN 0-375-72481-8
  • Sous pseudonymes[modifier | modifier le code]
  • A Star's Progress (aka Cry Shame !) (1950) en tant que Katherine Everard
  • Thieves Fall Out (1953) en tant que Cameron Kay
  • Death Before Bedtime (1953) en tant qu’Edgar Box
  • Death in the Fifth Position (1954) en tant qu’Edgar Box
  • Death Likes It Hot (1954) en tant qu’Edgar Box
  • Scénarios[modifier | modifier le code]
  • 1956 : Le Repas de noces de Richard Brooks
  • 1958 : Le Gaucher d’Arthur Penn
  • 1958 : L'Affaire Dreyfus de José Ferrer
  • 1959 : Soudain l'été dernier de Joseph L. Mankiewicz
  • 1964 : Que le meilleur l'emporte de Franklin J. Schaffner
  • 1966 : Paris brûle-t-il ? de René Clément
  • 1979 : Caligula de Tinto Brass
  • 1990 : Oublier Palerme de Francesco Rosi

Adaptations

  • 1959 : Le Bouc émissaire (de Robert Hamer), d'après le roman éponyme de Daphne du Maurier

Filmographie

  • 1972 : Fellini Roma de Federico Fellini : lui-même
  • 1997 : Bienvenue à Gattaca d'Andrew Niccol : directeur Josef
  • 1997 : Haute trahison de George Cosmatos : Congressman Page
  • 2006 : Les U.S.A. contre John Lennon (documentaire) de David Leaf et John Scheinfeld II : lui-même

Publié dans Ecrivains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article