Vélez Lupe

Publié le par Mémoires de Guerre

Lupe Vélez, de son vrai nom María Guadalupe Vélez de Villalobos, est une actrice américaine d'origine mexicaine, née le 18 juillet 1908 à San Luis Potosi (Mexique) et morte à Beverly Hills (Californie) le 13 décembre 1944.

Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe
Vélez Lupe

Fille d'une chanteuse lyrique et d'un colonel de l'armée mexicaine qui meurt tué alors qu'elle n'est encore qu'une adolescente, elle commence dès 16 ans une carrière d'actrice et de danseuse au Théâtre Principal de Mexico, qu'elle poursuit rapidement aux États-Unis (dans les années trente, elle travaillera également en Europe), d'abord sur scène, puis au cinéma. Elle enchaîne les conquêtes mais sa vie amoureuse n'est finalement qu'un désastre. Elle ne se remet jamais de l'échec de sa liaison avec l'acteur Gary Cooper. Mariée ensuite à l'acteur Johnny Weissmuller, elle divorce après cinq ans. La drogue et l'alcool détruisent sa vie. Elle se retrouve enceinte du jeune acteur Harald Maresch mais, celui-ci ne voulant pas d'un enfant illégitime, il refuse d'épouser l'actrice. Elle finit par se suicider le 13 décembre 1944. La carrière d'Harald Maresch en est brisée, le public ne pardonnant pas à l'acteur sa conduite. En 2009, le cinéaste mexicain Martin Caballero réalise le court métrage Forever Lupe, avec l'actrice Marieli Romo incarnant Lupe Vélez. La tragique et grotesque histoire de Lupe Vélez est illustrée dans la chanson Lupe Vèlez (M. Tucci / S. Scotto / M.Tucci, groupe Il Palco della Musica, album Tantipiccolipezzi, 2012).

Dans son livre de 1959, « Hollywood Babylone », le cinéaste Kenneth Anger décrit les circonstances particulièrement pittoresques de son décès : elle aurait voulu que son corps soit découvert comme celui de Blanche-Neige par le Prince Charmant, allongée dans sa plus belle robe, serrant une rose sur son cœur sur un lit constellé de pétales de fleurs. Ayant tout préparé, elle prend les somnifères destinés à la tuer, mais la mort tardant, aurait finalement renoncé à son suicide, se serait péniblement traînée vers les toilettes où elle aurait été retrouvée morte, noyée dans la cuvette après y avoir vomi. Cette mort est devenue une légende d'Hollywood, même si le sérieux du livre de Kenneth Anger (qui tient plus du recueil de potins que du documentaire) est sujet à beaucoup de doutes, et que si le décès par suicide est avéré, aucune autre source fiable (certificat de décès, rapport d'enquête ou articles dans la presse) n'a fait mention de ce scénario après la mort de l'actrice.

Filmographie

  • 1927 : What Women Did for Me de James Parrott (CM)
  • 1927 : À bord du Miramar de Fred Guiol (CM) Baroness Behr (non créditée)
  • 1927 : Le Gaucho (The Gaucho) de F. Richard Jones : The Mountain Girl
  • 1928 : Le Clan des aigles (Stand and Deliver) de Donald Crisp : Jania - a Peasant Girl
  • 1929 : Le Lys du faubourg (Lady of the Pavements) de D.W. Griffith : Nanon del Rayon
  • 1929 : Le Chant du loup (The Wolf Song) de Victor Fleming : Lola Salazar
  • 1929 : Loin vers l'est (Where East is East) de Tod Browning : Toyo Haynes
  • 1929 : La Tigresse (Tiger Rose) de George Fitzmaurice : Rose
  • 1930 : Sous le ciel des tropiques (Hell Harbor) de Henry King : Anita Morgan
  • 1930 : La Tourmente (The Storm) de William Wyler : Manette Fachard
  • 1930 : East Is West (Oriente es Occidente) de George Melford et Enrique Tovar Ávalos : Ming Toy
  • 1931 : Resurrection (Resurrección) de Edwin Carewe : Katusha Maslova
  • 1931 : Le Mari de l'Indienne (The Squaw Man) de Cecil B. DeMille : Naturich
  • 1931 : Rumba chanson des îles (The Cuban Love Song) de W.S. Van Dyke : Nenita Lopez
  • 1932 : Hombres de mi vida de Eduardo Arozamena et David Selman : Julia Clark
  • 1932 : The Broken Wing de Lloyd Corrigan : Lolita
  • 1932 : Kongo de William J. Cowen : Tula
  • 1932 : The Half Naked Truth de Gregory La Cava : Teresita
  • 1933 : Fille de feu (Hot Pepper) de John G. Blystone : Pepper
  • 1934 : Palooka de Benjamin Stoloff : Nina Madero
  • 1934 : Laughing Boy : Slim Girl
  • 1934 : Strictly Dynamite : Vera
  • 1934 : Hollywood Party : The Jaguar Woman/Jane in Schnarzan Sequence/Herself
  • 1935 : The Morals of Marcus de Miles Mander : Carlotta
  • 1936 : Capitaine tzigane (Gypsy Melody) de Edmond T. Gréville : Mila
  • 1937 : High Flyers de Edward F. Cline : Juanita - the Maid
  • 1938 : La zandunga de Fernando de Fuentes : Lupe
  • 1938 : Stardust de Melville W. Brown : Carla de Huelva
  • 1939 : The Girl from Mexico de Leslie Goodwins : Carmelita Fuentes
  • 1940 : Mexican Spitfire de Leslie Goodwins : Carmelita Lindsay
  • 1940 : Mexican Spitfire Out West de Leslie Goodwins : Carmelita Lindsay
  • 1941 : Six Lessons from Madame La Zonga de John Rawlins : Madame La Zonga
  • 1941 : Mexican Spitfire's Baby de Leslie Goodwins : Carmelita Lindsay
  • 1941 : Honolulu Lu de Charles Barton : Consuelo Cordoba
  • 1941 : Playmates de David Butler : Carmen del Toro
  • 1942 : Mexican Spitfire at Sea de Leslie Goodwins : Carmelita Lindsay
  • 1942 : Mexican Spitfire Sees a Ghost de Leslie Goodwins : Carmelita Lindsay
  • 1942 : Mexican Spitfire's Elephant de Leslie Goodwins : Carmelita Lindsay
  • 1943 : Ladies' Day de Leslie Goodwins : Pepita Zorita
  • 1943 : Redhead from Manhattan de Lew Landers : Rita Manners/Elaine Manners
  • 1943 : Mexican Spitfire's Blessed Event de Leslie Goodwins : Carmelita Lindsay
  • 1944 : Nana de Roberto Gavaldón et Celestino Gorostiza : Nana

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article