Caron Leslie

Publié le par Mémoires de Guerre

Leslie Caron est une actrice et danseuse franco-américaine, née le 1er juillet 1931 à Boulogne-Billancourt.

Caron Leslie

Enfance, formation et débuts

Née de l'union d'un père français, Jean-Claude Caron, pharmacien, et d'une mère américaine, Margaret Petit, elle-même danseuse à Broadway et native de Seattle, Leslie Caron commence des études de danse classique à Paris à l’âge de 9 ans. Entrée à 16 ans dans la troupe des ballets des Champs-Élysées de Roland Petit, elle tient, en 1948, le rôle du Sphinx dans le ballet de David Lichine La Rencontre, où elle est découverte par Gene Kelly qui est dans la salle et la choisit comme partenaire pour le film qu'il prépare avec Vincente Minnelli, Un Américain à Paris (1951). Ne parlant pas anglais et n'ayant jamais joué devant une caméra, elle trouve le tournage difficile. Il fallait entre autres danser sur un sol en ciment qui faisait mal aux jambes et aux hanches. Elle trouve en revanche Gene Kelly d'une précision mathématique avec l'imaginaire d'un enfant. 

Carrière

L’énorme succès public et critique d'Un Américain à Paris lui ouvre les portes de Hollywood. Elle décroche un contrat avec la Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), pour laquelle elle tourne notamment :

  • Lili (1953) de Charles Walters, où elle joue le rôle d'une jeune orpheline de 16 ans, à la recherche d'un emploi, qui échoue dans un parc d'attractions et dont l'imaginaire la fait côtoyer un magicien coureur de jupons (Jean-Pierre Aumont) et une troupe de marionnettistes, composée entre autres de Mel Ferrer et Kurt Kasznar ;
  • Papa longues jambes (1955) de Jean Negulesco, où elle danse avec Fred Astaire sur une chorégraphie de Roland Petit ;
  • Gigi (1958), fondé sur la nouvelle et son adaptation théâtrale par Colette et Anita Loos, également sous la direction de Vincente Minnelli, où elle côtoie Maurice Chevalier et Louis Jourdan. C'est Leslie Caron elle-même qui a suggéré au producteur cinématographique Arthur Freed de faire un film à partir du roman. Le film est tourné en partie en décors naturels, notamment au bois de Boulogne pour la scène d'ouverture du film et chez Maxim's, le célèbre restaurant parisien.

Après une dernière grande production américaine, Fanny (1961), adaptation de la célèbre Trilogie marseillaise de Marcel Pagnol et de sa version musicale créée à Broadway en 1954, la comédienne apparaît dans quelques superproductions, comme Paris brûle-t-il ? (1966) de René Clément, mais surtout dans des films plus intimistes ou d'auteurs comme Jeux d'adultes (1967) de Nanni Loy, Sérail (1976) d'Eduardo de Gregorio, L'Homme qui aimait les femmes (1977) de François Truffaut ou bien encore La Diagonale du fou (1984) de Richard Dembo. Coprésidente du jury de la Berlinale 1989, elle choisit de revenir s'installer en France après 40 ans passés à l'étranger afin de refaire du cinéma dans son pays d'origine mais reçoit peu de propositions. À l’affiche en 2001 dans Le Chocolat de Lasse Hallström aux côtés de Juliette Binoche, elle s'installe à Londres en janvier 2013.

La même année, elle joue Suzanne de Persand dans Le Divorce de James Ivory, puis participe à Justice en accusation, un épisode écrit pour elle de la série télévisée américaine New York, unité spéciale, et qui lui permet de remporter l'Emmy de la meilleure actrice invitée dans une série dramatique en 2007. Son étoile sur le Hollywood Walk of Fame est dévoilée le 8 décembre 2009 sur Hollywood Boulevard, entre celles de Gene Kelly et Louis Jourdan. Leslie Caron dans la comédie musicale A Little Night Music au théâtre du Châtelet en 2010. En février 2010, elle joue sur la scène du théâtre du Châtelet à Paris le rôle de Madame Armfeldt dans la comédie musicale A Little Night Music de Stephen Sondheim, inspirée du film Sourires d'une nuit d'été d'Ingmar Bergman. Elle retrouve en 2016 un rôle important à l'écran : celui d'une aristocrate excentrique dans la série télévisée britannique The Durrells sous la direction de son fils, Christopher Hall. 

Vie privée

Leslie Caron a été mariée trois fois :

  • de 1951 à 1955 avec le compositeur américain Geordie Hormel (1928–2006)
  • de 1956 à 1965 avec Peter Hall (1930-2017), célèbre metteur en scène de théâtre britannique avec qui elle a eu deux enfants : Christopher (né en 1957) et Jennifer (née en 1958) ;
  • de 1969 à 1980 avec le réalisateur et scénariste américain Michael Laughlin.

Alors qu'elle est mariée avec Peter Hall, elle rencontre à un dîner organisé pour fêter sa nomination aux Oscars pour La Chambre indiscrète en 1963 l'acteur Warren Beatty qui est un de ses grands admirateurs. Ils entament alors une liaison qui durera au moins deux ans. En 1985, Leslie Caron et son frère Aimery ont intenté un procès à la maîtresse de leur défunt père pour récupérer une part de l'héritage, dont ils avaient été privés en infraction à la loi française, ce qui a donné lieu à un célèbre arrêt de droit international privé. Elle a ouvert et tenu durant quinze ans le restaurant de cuisine traditionnelle « La Lucarne aux chouettes » à Villeneuve-sur-Yonne, celui-ci a été revendu en 2010. Elle louait près de là le Moulin-Neuf de Chaumot, qui avait appartenu au prince François-Xavier de Saxe (1730-1806). 

Distinctions

Décorations

  • Commandeure de la Légion d'honneur Elle est faite chevalière le 31 décembre 19929, promue officière le 9 avril 2004, et commandeur le 29 mars 2013.
  • Officière de l'ordre national du Mérite Elle est directement faite officière le 10 novembre 1997.
  • Commandeure de l'ordre des Arts et des Lettres Elle est promue commandeure le 12 mars 2019

Prix et honneurs

  • 2009 : Docteur honoris causa de l'American University of Paris
  • 2012 : Médaille de vermeil de la Ville de Paris

Récompenses cinématographiques

  • BAFA 1954 : Meilleure actrice étrangère pour Lili
  • Laurel Awards 1959 : Meilleure interprète féminine d'un film musical pour Gigi
  • BAFA 1963 : Meilleure actrice pour La Chambre indiscrète
  • Golden Globes 1964 : Meilleure actrice dans un film dramatique pour La Chambre indiscrète
  • Laurel Awards 1964 : Meilleure interprète féminine d'un film dramatique (3e place) pour La Chambre indiscrète
  • Women in Film Crystal Awards (en) 1989 : récompense pour l'ensemble de sa carrière
  • Festival international du film de Palm Springs 1996 : récompense pour l'ensemble de sa carrière
  • Festival du film de Sarasota 2005 : récompense pour l'ensemble de sa carrière
  • Primetime Emmy Awards 2007 : Meilleure actrice invitée dans une série télévisée dramatique pour New York, unité spéciale, épisode Justice en accusation

Nominations

  • Oscars 1954 : Meilleure actrice pour Lili
  • Golden Globes 1959 : Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie pour Gigi
  • Golden Globes 1962 : Meilleure actrice dans un film dramatique pour Fanny
  • Laurel Awards 1962 : Golden Laurel de la meilleure actrice dramatique pour Fanny
  • Oscars 1964 : Meilleure actrice pour La Chambre indiscrète
  • Screen Actors Guild Awards 2001 : Meilleure distribution pour Le Chocolat (partagé)
Caron Leslie

Filmographie

  • 1951 : Un Américain à Paris de Vincente Minnelli : Lise Bouvier
  • 1951 : L'Homme au manteau noir de Fletcher Markle : Madeline Minot
  • 1952 : La Ruelle du péché (Glory Alley) de Raoul Walsh : Angela Evans
  • 1953 : Histoire de trois amours (The Story of Three Loves), épisode Mademoiselle de Vincente Minnelli : Mademoiselle
  • 1953 : Lili de Charles Walters : Lili Daurier
  • 1955 : La Pantoufle de verre (The Glass Slipper) de Charles Walters : Ella
  • 1955 : Papa longues jambes (Daddy Long Legs) de Jean Negulesco : Julie André
  • 1956 : Gaby de Curtis Bernhardt : Gaby
  • 1958 : Gigi de Vincente Minnelli : Gigi
  • 1958 : Le Dilemme du docteur (The Doctor's Dilemma) d'Anthony Asquith : Madame Dubedat
  • 1959 : L'Homme qui comprend les femmes (The Man Who Understood Women) de Nunnally Johnson : Ann Garantier
  • 1960 : Austerlitz d'Abel Gance : Élisabeth Le Michaud d'Arçon
  • 1960 : Les Rats de caves (The Subterraneans) de Ranald MacDougall : Mardou Fox
  • 1961 : Fanny de Joshua Logan : Fanny
  • 1962 : Sept heures avant la frontière (Guns of Darkness) d'Anthony Asquith : Claire Jordan
  • 1962 : La Chambre indiscrète (The L-Shaped Room) de Bryan Forbes : Jane Fosset
  • 1962 : Les Quatre Vérités, épisode Les Deux Pigeons de René Clair : Annie
  • 1964 : Grand méchant loup appelle (Father Goose) de Ralph Nelson : Catherine Freneau
  • 1965 : Le Coup de l'oreiller (A Very Special Favor) de Michael Gordon : le docteur Lauren Boullard
  • 1965 : Promise Her Anything d'Arthur Hiller : Michele O'Brien
  • 1965 : Paris brûle-t-il ? de René Clément : Françoise Labé
  • 1967 : Jeux d'adultes (Il padre di famiglia) de Nanni Loy : Paola
  • 1970 : Madron de Jerry Hopper : sœur Mary
  • 1971 : Chandler (Open shadow) de Paul Magwood : Katherine Creighton
  • 1976 : Sérail d'Eduardo de Gregorio : Céleste
  • 1977 : L'Homme qui aimait les femmes de François Truffaut : Véra
  • 1977 : Valentino de Ken Russell : Alla Nazimova
  • 1980 : Le Contrat (Kontrakt) de Krzysztof Zanussi : Penelope
  • 1980 : Tous vedettes de Michel Lang : Lucille
  • 1983 : L'Impératif (Imperativ) de Krzysztof Zanussi : la mère
  • 1984 : La Diagonale du fou de Richard Dembo : Henia Liebskind
  • 1990 : Guerriers et Captives d'Edgardo Cozarinsky : Madame Yvonne
  • 1992 : Fatale de Louis Malle : la mère d'Anna Barton
  • 1995 : Funny Bones de Peter Chelsom : Katie Parker
  • 1999 : From Russia to Hollywood : The 100-Year Odissey of Chekhov and Shdanoff, documentaire de Frederick Keeve : elle-même
  • 2000 : Le Chocolat de Lasse Hallström : Madame Audel
  • 2003 : Le Divorce de James Ivory : Suzanne de Persand

Théâtre

  • 1955 : Orvet de Jean Renoir, mise en scène de l'auteur, théâtre de la Renaissance, Paris
  • 1955 : Gigi d'Anita Loos d'après Colette, mise en scène de Peter Hall, New Theatre, Londres
  • 1961 : La Sauvage de Jean Anouilh, BBC, Londres
  • 1961 : Ondine de Jean Giraudoux, mise en scène de Peter Hall, Aldwych Theatre, Londres
  • 1965 : Carola de Jean Renoir, mise en scène de Norman Lloyd, PBS, Los Angeles
  • 1975–1981 : 13, rue de l'amour (Monsieur chasse !) de Georges Feydeau, adaptation anglaise de Mawby Green et Ed Feilbert, mise en scène de Basil Langton, États-Unis et Australie
  • 1978 : Can-Can, comédie musicale de Cole Porter et Abe Burrows, mise en scène de John Bishop, États-Unis et Canada
  • 1983 : The Rehearsal (La Répétition) de Jean Anouilh, mise en scène de Gillian Lynne, Royaume-Uni
  • 1984 : On Your Toes, comédie musicale de Richard Rodgers et Lorenz Hart, mise en scène de George Abbott, États-Unis
  • 1985 : One for the Tango (Apprends-moi Céline) de Maria Pacôme, adaptation anglaise de Mawby Green et Ed Feilbert, mise en scène de Pierre Epstein, États-Unis
  • 1985 : L'Inaccessible de Krzysztof Zanussi, mise en scène de l'auteur, Petit Odéon (Paris) et festival de Spoletto (Italie)
  • 1991 : Grand Hotel d'après Vicky Baum, mise en scène de Tommy Tune, Berlin
  • 1995 : George Sand et Chopin de Bruno Villien, festival de Greenwich, Angleterre
  • 1997 : Nocturne for Lovers, mise en scène de Kado Kostzer, festival de Chichester, Angleterre
  • 1998 : Apprends-moi Céline de Maria Pacôme, mise en scène de Raymond Acquaviva, France
  • 1999 : Readings from Colette et Nocturne for lovers, mise en scène de Roger Hodgeman, festival de Melbourne (Australie)
  • 2009 : Thank Heaven, Théâtre national de Londres
  • 2009 : A Little Night Music, comédie musicale de Stephen Sondheim, mise en scène de Lee Blakeley, théâtre du Châtelet (Paris)
  • 2014 : Six Dance Lessons in Six Weeks de Richard Alfieri, mise en scène de Michael Arabian, Laguna Playhouse, Laguna Beach (Californie)

Télévision

  • 1978 : Dr. Erika Werner de Paul Siegrist, coproduction franco-suisse8
  • 1982 : Die Unerreichbare (pl) de Krzysztof Zanussi
  • 1982 : bizarre, Bizarre. Saison 2 ép. 4.
  • 1985 : Le Génie du faux de Stéphane Kurc
  • 1986 : La croisière s'amuse, The Chrismas Cruise, saison 10, épisode 2, de Bruce Bilson
  • 1987 : Falcon Crest
  • 1988 : Un train pour Petrograd (Il treno di Lenin) de Damiano Damiani : Nadejda Kroupskaïa
  • 1996 : L'Anneau de Cassandra (The Ring) d'Armand Mastroianni : Madame de Saint-Marne
  • 1999 : Jean-Pierre Aumont, charme et fou-rires, documentaire de Patty Villiers : elle-même
  • 2006 : New York, unité spéciale (saison 8, épisode 3) : Lorraine Delmas
  • 2013 : Jo, épisode Le Marais
  • 2016 : La Folle Aventure des Durrell : la comtesse Mavrodaki

Narration

  • The Lover (L'Amant) de Marguerite Duras sur cassettes
  • Première Guerre mondiale à la radio américaine
  • Le Martyre de saint Sébastien de Claude Debussy et Gabriele D'Annunzio, dirigé par Michael Tilson Thomas, London Symphony Orchestra, 1991
  • Gigi de Colette, traduction anglaise de Roger Senhouse et Patrick Leigh Fernor, sur cassettes, 1996
  • Sélection de textes de Colette en anglais enregistrée en public au Merkin Concert Hall de l'Abraham Goodman House à New York, 1996
  • Babar and the Little Elephant de Jean de Brunhoff et Francis Poulenc pour l'ouverture du festival de Chichester, septembre 1997
  • The Plutocrats de Michael Hastings d'après le roman-homonyme de Booth Tarkington, mise en scène Bill Bryden, BBC, janvier 1999

Publications

Ouvrages

  • Leslie Caron, Vengeance (recueil de nouvelles), Doubleday (New York) et Weidenfeld & Nicolson (Londres), 1982 (ISBN 0385178964). Publié en France en 1983 aux éditions Balland
  • Leslie Caron, Thank Heaven : My autobiography, Viking Penguin (New York), JR Books Ltd (Londres), septembre 2009, 320 p. (ISBN 978-1-906779-24-5)
  • Leslie Caron (trad. de l'anglais par Anne-Marie Hussein), Leslie Caron : Une Française à Hollywood (mémoires), Paris, Éditions Baker Street, 19 mai 2011, 448 p. (ISBN 978-2-917559-16-1)

Articles

  • « Current Biography 1954 », New York, 1954
  • Interview avec Jacques Fieschi et Bruno Villien, Cinématographe, Paris, octobre 1980
  • « Film Dope », Londres, mars 1982
  • « Polonaises », Cinématographe, Paris, avril 1982
  • « Enfin Star ! », Cinématographe, Paris, novembre 1983
  • « Un ami : Truffaut », Cinématographe, Paris, décembre 1984
  • « Stars », Mariembourg, avril 1994
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article