Sokoloff Vladimir

Publié le par Roger Cousin

Vladimir Sokoloff est un acteur d'origine russe, de son nom complet Vladimir Nikolaïevitch Sokoloff, né à Moscou (Russie) le 26 décembre 1889, décédé d'une attaque cérébrale à West Hollywood (Californie, États-Unis) le 15 février 1962.

Sokoloff Vladimir

Son existence est liée aux aléas géo-politiques. Sa carrière démarre dans son pays natal, mais avec la Révolution russe et l'avènement du bolchévisme, il quitte la Russie — devenue l'U.R.S.S. — pour l'Allemagne (Berlin) en 1923. Puis, avec la montée du nazisme, il s'établit en France (à Paris) en 1932. Enfin, face aux menaces de guerre, il émigre aux États-Unis (où il s'installe définitivement) en 1937. C'est pourquoi il apparaît, entre autres, dans le film allemand Adieux (Abschied, 1930) de Robert Siodmak (avant que ce dernier n'émigre lui-même aux États-Unis, via Paris) ou le film français Les Bas-fonds (1936) de Jean Renoir. Et parmi les films américains où il joue, signalons deux de ses rôles les plus marquants, celui du guide Anselmo dans Pour qui sonne le glas (For whom the Bell tolls, 1943) de Sam Wood, et celui de l'Ancien du village mexicain des Sept Mercenaires (The Magnificent Seven, 1960) de John Sturges.

Sa carrière au cinéma (commencée en 1926 — à la fin du muet — et achevée en 1962) illustre, dans les nombreux films où son nom figure au générique (il y est parfois crédité simplement Sokoloff ou avec une orthographe légèrement différente, telle Wladimir Sokolov), la grande tradition du second rôle, au sens où on le concevait dans le cinéma français des années 1930-1940. Entre 1956 et 1962, il apparaît également dans des séries, à la télévision américaine, dont La Quatrième Dimension (The Twilight Zone) et Les Incorruptibles (The Untouchables). Au théâtre, il se produit notamment sept fois à Broadway, dès 1927 et jusqu'en 1950.

Filmographie 

  • 1929 : Danseuse de corde de Karl Grune
  • 1930 : Aimé des dieux d'Hanns Schwarz
  • 1930 : Adieux (Abschied) de Robert Siodmak
  • 1931 : L'Opéra de quat'sous (Die Dreigroschenoper) de Georg Wilhelm Pabst
  • 1932 : L'Atlantide de Georg Wilhelm Pabst
  • 1933 : Dans les rues de Victor Trivas
  • 1933 : Du haut en bas de Georg Wilhelm Pabst
  • 1934 : Lac aux dames de Marc Allégret : le baron Dobbersberg
  • 1935 : Napoléon d'Abel Gance (version révisée en 1934, sortie en 1935, Vladimir Sokoloff n'apparaissant pas dans la version originale de 1927)
  • 1936 : Mayerling d'Anatole Litvak
  • 1936 : Sous les yeux d'occident, de Marc Allégret : le vice-recteur
  • 1936 : Les Bas-fonds de Jean Renoir
  • 1936 : Mister Flow de Robert Siodmak
  • 1937 : À l'est de Shanghaï (West of Shanghai) de John Farrow
  • 1937 : La Vie d'Émile Zola (The Life of Emile Zola) de William Dieterle
  • 1937 : Marie Walewska (Conquest) de Clarence Brown
  • 1938 : Le Retour d'Arsène Lupin (Arsène Lupin Returns) de George Fitzmaurice
  • 1938 : Le Mystérieux docteur Clitterhouse (The Amazing Dr. Clitterhouse) d'Anatole Litvak
  • 1938 : Les Gars du large (Spown of the North) d'Henry Hathaway
  • 1939 : Juarez de William Dieterle
  • 1939 : Les Fils de la Liberté (Sons of Liberty) (court-métrage) de Michael Curtiz (non crédité)
  • 1940 : Camarade X (Comrade X) de King Vidor
  • 1942 : Carrefours (Crossroads) de Jack Conway (non crédité)
  • 1942 : En route vers le Maroc (Road to Morocco) de David Butler
  • 1943 : Pour qui sonne le glas (For whom the Bell tolls) de Sam Wood
  • 1943 : Mission à Moscou (Mission to Moscow) de Michael Curtiz
  • 1944 : Passage pour Marseille (Passage to Marseille) de Michael Curtiz
  • 1944 : Les Conspirateurs (The Conspirators) de Jean Negulesco
  • 1945 : La Rue rouge (Scarlet Street) de Fritz Lang
  • 1945 : Retour aux Philippines (Back to Bataan) d'Edward Dmytryk
  • 1945 : Scandale à la cour (A Royal Scandal) de Ernst Lubitsch et Otto Preminger
  • 1946 : Scandale à Paris (A Scandal in Paris) de Douglas Sirk
  • 1946 : Cape et Poignard (Cloak and Dagger) de Fritz Lang
  • 1946 : Two Smart People de Jules Dassin
  • 1952 : Le Paradis des mauvais garçons (Macao) de Josef von Sternberg
  • 1956 : La Cinquième Victime (While the City sleeps) de Fritz Lang
  • 1957 : Istanbul de Joseph Pevney
  • 1958 : Crépuscule sur l'océan (Twilight for the Gods) de Joseph Pevney
  • 1960 : La Ruée vers l'Ouest (Cimarron) d'Anthony Mann
  • 1960 : Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) de John Sturges
  • 1960 : Le Voyageur de l'espace (Beyond the Time Barrier) d'Edgar G. Ulmer
  • 1961 : Mr. Sardonicus de William Castle
  • 1962 : Taras Bulba de J. Lee Thompson

Télévision

  • 1958 : Alfred Hitchcock présente (Alfred Hitchcock presents), Saison 3, épisode 22 The Return of the Hero
  • 1959 : Peter Gunn, Saison 2, épisode 3 Edge of the Knife de Boris Sagal
  • 1959 : Johnny Staccato, Saison 1, épisode 5 Nuit d'angoisse (The Nature of the Night) de Boris Sagal
  • 1960-1961 : Première série Les Incorruptibles (The Untouchables), Saison 2, épisode 11 Fille de gangster (The Tommy Karpeles Story, 1960) de Stuart Rosenberg ; Saison 3, épisode 1 Le Dépanneur (The Troubleshooter, 1961) de Stuart Rosenberg
  • 1961 : L'Homme à la carabine (The Riffleman), Saison 4, épisode 1 The Vaqueros de Joseph H. Lewis
  • 1961 : La Grande Caravane (Wagon Train), Saison 4, épisode 38 The Don Alvaro Story de David Butler
  • 1961 : Échec et mat (Checkmate), Saison 2, épisode 6 Juan Moreno's Body de Tom Gries
  • 1961-1962 : Série La Quatrième Dimension (The Twilight Zone), Saison 2, épisode 12 Poussière (Dust, 1961) de Douglas Heyes ; Saison 3, épisode 6 Le Miroir (The Mirror, 1961) de Don Medford et épisode 32 Le Cadeau (The Gift, 1962) d'Allen H. Miner
  • Théâtre (à Broadway)
  • 1927 : Jederman d'Hugo von Hofmannsthal, produite par Max Reinhardt et Gilbert Miller
  • 1927-1928 : La Mort de Danton (Danton's Death - titre original : Dantons Tod) de Georg Büchner
  • 1928 : Peripherie de (et mise en scène par) Max Reinhardt
  • 1934 : Tessa, la nymphe au cœur fidèle de Jean Giraudoux, adaptation du roman éponyme de Margaret Kennedy et Basil Dean, avec Louis Jouvet (également metteur en scène), Madeleine Ozeray, Pierre Renoir (Théâtre de l'Athénée, Paris)
  • 1938 : La Mort de Danton (Danton's Death) de Georg Büchner, reprise produite par Orson Welles et John Houseman, mise en scène par Orson Welles, avec Edgar Barrier, John Berry, Joseph Cotten, Ruth Ford, Arlene Francis, Martin Gabel, Erskine Sanford, Orson Welles
  • 1942 : The Flowers of Virtue de (et mise en scène par) Marc Connelly, avec Isobel Elsom, Frank Craven, Thomas Gomez
  • 1947-1948 : Crime et Châtiment (Crime and Punishment), d'après le roman éponyme de Fiodor Dostoïevski, adapté par Rodney Ackland, avec John Gielgud, Lillian Gish, Alexander Scourby
  • 1949-1950 : La Folle de Chaillot (The Madwoman of Chaillot) de Jean Giraudoux, adaptée par Maurice Valency, avec John Carradine

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article