Georges-Picot Olga

Publié le par Mémoires de Guerre

Olga Georges-Picot, née le 6 janvier 1940 à Shanghai et morte le 19 juin 1997 à Paris, est une actrice française ayant joui d´une certaine notoriété internationale dans les années 1968-1975. 

Georges-Picot Olga
Georges-Picot Olga

Carrière

Fille de l'ambassadeur Guillaume Georges-Picot, qui fut délégué permanent de la France au Conseil de sécurité des Nations unies, et d'une mère russe, Olga Georges-Picot étudie à l'Actor's Studio. Après de rares figurations, elle joue en 1968 le rôle féminin principal du film d'Alain Resnais Je t'aime, je t'aime. Le scénariste du film, Jacques Sternberg, la décrit comme « extrêmement belle et étonnamment triste, avec aussi un côté enfantin. ». En dépit de ses qualités de comédienne polyglotte et de nombreuses opportunités, elle connaît une carrière trop rapide de vedette, finalement modeste. 

Son plus grand regret professionnel : ne pas avoir tourné Les Damnés de Luchino Visconti : sans l´avertir, son agent avait refusé le rôle, faisant alors le bonheur de Charlotte Rampling. Au début des années 1980, on la voit de temps en temps à la télévision et elle est sociétaire de l'émission Les Grosses Têtes. Elle a été dirigée par Stanley Donen, Alain Resnais, Basil Dearden, Fred Zinnemann, Alain Robbe-Grillet, Woody Allen, Paul Paviot, etc. Parmi ses partenaires féminines, l'on peut citer: Audrey Hepburn, Jacqueline Bisset, Lana Turner, Bette Davis, Diane Keaton, Brigitte Fossey, Marie-France Pisier, Sylvia Kristel, etc. Parmi ses partenaires masculins : Albert Finney, Donald Pleasence, Claude Rich, Roger Moore, Charles Bronson, Alain Delon, Gian Maria Volonte, Gilbert Bécaud, Charles Aznavour, Michel Subor et Woody Allen. 

Vie privée

Elle a épousé le peintre et acteur Jean Sobieski en 1966 avant de divorcer en 1968. Elle se suicide en 1997. 

Georges-Picot Olga

Filmographie

  • 1961 : Les Parisiennes de Jacques Poitrenaud, dans le sketch : Ella
  • 1966 : Voyage à deux - (Two for the road) de Stanley Donen
  • 1968 : Adieu l'ami de Jean Herman
  • 1968 : Je t'aime, je t'aime d'Alain Resnais
  • 1968 : The other People (en) de David Hart
  • 1969 : Catherine, il suffit d'un amour de Bernard Borderie
  • 1969 : Un corps, une nuit - (Summit) de Giorgio Bontempi
  • 1970 : La Seconde Mort d'Harold Pelham (The Man Who Haunted Himself) de Basil Dearden
  • 1970 : Chambres communicantes (Connecting rooms) de Franklin Gollings
  • 1971 : Féminin, féminin de Henri Calef
  • 1971 : La Cavale de Michel Mitrani
  • 1972 : Poly en Espagne (série écrite par Cécile Aubry), réalisation de Claude Boissol : Sonia Villarosso
  • 1972 : Les Dernières Volontés de Richard Lagrange de Roger Burckhardt
  • 1972 : Un homme libre de Roberto Muller
  • 1972 : Le Feu aux lèvres de Pierre Kalfon
  • 1972 : Mannen som slutade röka - (L'homme qui renonça au tabac) de Tage Danielsson
  • 1972 : Chacal - (The day of the Jackal) de Fred Zinnemann
  • 1973 : Les Confidences érotiques d'un lit trop accueillant de Michel Lemoine
  • 1973 : La Révélation d'Alain Lavalle : Claire
  • 1974 : Glissements progressifs du plaisir d'Alain Robbe-Grillet
  • 1974 : Persécution de Don Chaffey
  • 1974 : Les Enfants de la rage - (Children of rage) de A. Seidelman
  • 1975 : Guerre et Amour - (Love and death) de Woody Allen
  • 1977 : Good-bye, Emmanuelle de François Leterrier
  • 1978 : Brigade mondaine de Jacques Scandelari
  • 1981 : Les Enquêtes du commissaire Maigret d'Yves Allégret (série télévisée), épisode : Une confidence de Maigret
  • 1983 : Rebelote de Jacques Richard

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article