Les trois arrière-petits-neveux d'Hitler vivent paisiblement aux Etats-Unis

Publié le par Metro News Gilles Daniel

HISTOIRE - Adolphe Hitler n'a pas eu de descendance directe, du moins officiellement puisqu'un documentaire diffusé sur France 5, "Hitler, mon grand-père" revient sur l'histoire de son prétendu fils français. Mais une chose est certaine : trois arrières-petits neveux du dictateur tentent de se faire oublier aux Etats-Unis.

La tombe du père d'Adolf Hitler, Alois, dans le cimetière de Leonding (nord de l'Autriche), avant qu'elle n'en soit retirée il y a deux ans

La tombe du père d'Adolf Hitler, Alois, dans le cimetière de Leonding (nord de l'Autriche), avant qu'elle n'en soit retirée il y a deux ans

Ils se sont faits discrets pendant plusieurs décennies, menant leur vie en toute tranquillité de l'autre côté de l'Atlantique. Le documentaire diffusé dimanche sur France 5 "Hitler, mon grand-père" rappelle que plusieurs descendants directs de la famille du Führer sont encore en vie aux Etats-Unis. Alois Hitler, le père d'Adolf Hitler, avait en effet eu un fils d'un premier mariage : Alois junior.

Ce donc demi-frère d'Adolf Hitler aura à son tour un enfant, William Patrick, en 1911. Emigré en 1939 chez l'oncle Sam, celui que le dictateur méprisait – il l'appelait "mon affreux neveu" - prendra publiquement position contre le régime nazi, s'engageant même dans la navy. Mais après la guerre, William-Patrick disparaît dans la nature et change de nom avec l'aide du FBI. Les Hitler deviennent alors les Stuart-Houston.

"Ne jamais parler aux journalistes"

Le neveu d'Adolf Hitler, devenu analyste de sang à Long Island, est mort en 1987, mais trois de ses enfants – un quatrième fils est décédé dans un accident de voiture en 1989 – sont encore en vie : Alexander, Louis et Brian. Ces dernières années, plusieurs journalistes sont parvenus à les retrouver. C'est ainsi le cas d'Emmanuel Amara, auteur du récent documentaire "Le serment des Hitler". On y apprend que deux des arrière-petits-neveux, Louis et Brian, vivent ensemble et ont monté une petite entreprise de jardinage. L'aîné Alexander, aujourd'hui âgé de 65 ans, vit presque reclus, lui aussi à Long Island.

On a beaucoup dit que ces frères avaient fait le serment de ne jamais avoir d'enfant, afin que les gènes du plus grand criminel de l'Histoire disparaissent à jamais. Ce pacte ne serait en fait qu'une légende. "Nous n'avons qu'une règle. Ne jamais parler aux journalistes", avait lancé Alexander à Emmanuel Amara. Mais la lignée américaine des Hitler devrait bien s'éteindre dans quelques années.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article