Un drôle de paroissien

Publié le par Jean-Pierre Mocky

Un drôle de paroissien est un film français, réalisé par Jean-Pierre Mocky, sorti sur les écrans en 1963. Georges Lachesnaye appartient à une vieille famille d'aristocrates désargentée, pour laquelle l'oisiveté est un principe sacré. Il est un jour saisi par une révélation : il décide d'assurer le train de vie des siens en montant une entreprise de pillage de troncs d'églises…

Selon les dires du cinéaste lui-même dans une émission, c'était Louis de Funès qui était pressenti pour incarner le rôle de l'inspecteur Cucherat. Mais pour des raisons financières, il fut finalement remplacé par Francis Blanche. Le film est en noir et blanc, cependant, la scène de rêve de Bourvil est en couleurs.

Un drôle de paroissien de Jean-Pierre MockyUn drôle de paroissien de Jean-Pierre Mocky

Un drôle de paroissien de Jean-Pierre Mocky

Fiche technique

  • Titre original : Un drôle de paroissien (France)
  • Titre alternatif : Deo gratias (France, c'est le titre du roman d'origine)
  • Titre alternatif : Heaven Sent (Royaume-Uni, 1963)
  • Titre alternatif : Heaven for Small Favors (1963)
  • Réalisation : Jean-Pierre Mocky
  • Scénario : Jean-Pierre Mocky, Michel Servin et Alain Moury
  • Adapté du roman Deo gratias de Michel Servin
  • Dialogues : Alain Moury
  • Assistance réalisation : Luc Andrieux, Georges Sénéchal, Francis Girod
  • Producteur délégué : Henri Diamant-Berger et Jérôme Goulven
  • Directeur de production : Ludmilla Goulian, Paul Laffargue
  • Production : Le Film d'Art, Atica, Corflor
  • Distribution : SNC (Paris Impéria)
  • Affichiste : Clément Hurel
  • Musique : Joseph Kosma
  • Directeur de la photographie : Léonce-Henri Burel - noir et blanc (Une séquence couleur de 2 min 26 s "Le cauchemar")
  • Maquettes couleurs : Rino Mondellini
  • Opérateur : Jean-Marie Maillols, assisté de Roger Gleyze
  • Son : René Sarazin, assisté de Jean Bareille
  • Décors : Pierre Tyberghein, assisté de Jacques Brizzio
  • Montage : Marguerite Renoir, assistée de Raymonde Guyot
  • Ensemblier : André Labussière
  • Habilleuse : Annie Marlot, Madeleine Chopin
  • Maquillage : Louis Dor
  • Script-girl : Alice Ziller
  • Régisseur : Margot Capelier, Suzanne Wiesenfeld
  • Photographe de plateau : Roger Forster
  • Affichiste : Vaissier, Clément Hurel
  • Tournage dans les studios de Paris Studios Cinéma et pour les extérieurs dans une vingtaine d'églises de Paris, durant le mois de mars 1963
  • Film français
  • Date de sortie : 28 août 1963 (France)
  • Durée : 92 minutes
  • Genre : comédie
  • Visa d'exploitation : 27317

Distribution

  • Bourvil : Georges Lachaunaye
  • Jean Poiret : Raoul
  • Francis Blanche : inspecteur Cucherat
  • Jean Yonnel : Mattieu Lachaunaye
  • Véronique Nordey : Françoise Lachaunaye
  • Jean Tissier : inspecteur Bridoux
  • Marcel Pérès : inspecteur-chef Raillargaud
  • Solange Certain : Juliette Lachaunaye
  • Denise Péronne : Claire Lachaunaye
  • Bernard Lavalette : préfet de police
  • Jean Galland : supérieur du collège
  • Claude Mansard : épicier (père de Juliette)
  • Lucienne Dutertre : épicière (mère de Juliette)
  • Jean-Claude Rémoleux : inspecteur Bartin
  • Rudy Lenoir : inspecteur Quiqueville
  • Roger Legris : sacristain de Saint-Étienne du Mont, récupère les bouts de chandelles.
  • Gérard Hoffman : pilleur de troncs borgne
  • Pierre Durou : sacristain mécontent
  • Albert Michel : sacristain
  • Gloria France : patronne café
  • Guy Denancy : curé de Saint-Étienne du Mont
  • Richard Francœur : Un inspecteur de la brigade
  • Max Desrau : un ecclésiastique
  • Mohamed Jamoussy.
  • Dominique Zardi : clochard
  • Alexandre Randall : ecclésiastique statue sainte Cécile
  • Willy Bracque: Albert, domestique
  • Philippe Dehesdin : pilleur de troncs
  • Jean-Pierre Mocky : clochard au landau
  • Luc Andrieux : clochard au landau
  • Michel Nastorg : père qui a mal aux dents
  • Adrien Cayla-Legrand : Un inspecteur
  • Jo Charrier : Un inspecteur
  • André Chanu
  • Jacques Denoël
  • Louis-Aimé Théo

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article