Muti Ornella

Publié le par Mémoires de Guerre

Ornella Muti, née Francesca Romana Rivelli le 9 mars 1955 à Rome, est une actrice italienne. En 1994, elle est élue par les lecteurs du magazine Class « plus belle femme du monde ».

Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella
Muti Ornella

Ornella Muti naît le 9 mars 1955 à Rome, sous le nom de Francesca Romana Rivelli, fille d'un père napolitain, journaliste, et de Ilse Renata Krause, femme sculpteur estonienne. Ses grands-parents maternels avaient émigré de Saint-Pétersbourg pour s'installer en Estonie. Elle a une sœur plus âgée, Claudia Rivelli, née en 1951. Francesca rêve de devenir danseuse, et débute comme mannequin à 14 ans. Alors qu’elle pose pour des romans-photos et des magazines, elle est remarquée par le réalisateur Damiano Damiani qui la fait débuter avec succès au cinéma l'année suivante, en 1970 avec Seule contre la mafia. 

Elle enchaîne alors les films en Italie. Elle acquiert une large notoriété dans sa collaboration avec les réalisateurs italiens Mario Monicelli (Romances et confidences en 1974), Dino Risi (La Chambre de l'évêque en 1977) et Marco Ferreri (La Dernière Femme en 1976, Conte de la folie ordinaire en 1981 et Le Futur est femme en 1984). En France, elle s'est révélée au public aux côtés d'Alain Delon dans Mort d'un pourri de Georges Lautner ( 1977). Elle poursuit une carrière internationale dans les registres tant comiques que tragiques.

En 2008, Ornella Muti lance sa propre ligne de bijoux. Elle ouvre des magasins à Paris, Milan, Riga, Moscou et Alma Ata. En 2015, un tribunal italien la condamne à 6 mois et demi de prison pour avoir manqué un spectacle auquel elle devait participer au motif d'un dîner caritatif avec Vladimir Poutine à Saint-Pétersbourg en 2010, peine qui fut acquittée par un payement de 30 000 euros. Ornella Muti a été mariée deux fois : la première avec Alessio Orano (1975-1981), la seconde avec Federico Facchinetti (1988-1996). 

De ce second mariage elle a eu deux enfants : un fils, Andrea, et une fille, Carolina. Elle avait eu un premier enfant : une fille, Naike Rivelli (elle aussi devenue actrice), née en 1974 d'une brève relation avec le producteur espagnol José Luis Bermudez de Castro. Naike toutefois n'a jamais été reconnue officiellement par son père, portant donc toujours le patronyme de sa mère, "Rivelli". En 1998, Ornella Muti s'est séparée de Facchinetti pour le chirurgien esthétique Stefano Piccolo ; toutefois, après 10 ans de vie commune - en 2008 - elle a quitté celui-ci pour s'établir avec le Français Fabrice Kerhervé. Par sa fille Naike Rivelli, Ornella Muti est grand-mère d'un petit garçon né en 1996, et prénommé Akash.

Filmographie

  • 1970 : Seule contre la mafia (La Moglie più bella), de Damiano Damiani
  • 1971 : L'Amour dans la peau (Il Sole nella pelle), de Giorgio Stegani
  • 1971 : Un Posto ideale per uccidere, d'Umberto Lenzi
  • 1972 : Fiorina la vacca, de Vittorio De Sisti
  • 1972 : La Casa de las palomas, de Claudio Guerín
  • 1972 : Experiencia prematrimonial, de Pedro Masó
  • 1973 : Tutti figli di mamma santissima, d'Alfio Caltabiano
  • 1973 : Ce cochon de Paolo (Paolo il caldo), de Marco Vicario
  • 1973 : L'Altra faccia del padrino, de Francesco Prosperi
  • 1973 : Les Religieuses du Saint Archange (Le Monache di Sant'Arcangelo), de Domenico Paolella
  • 1974 : Romances et confidences (Romanzo popolare), de Mario Monicelli
  • 1974 : Una Chica y un señor, de Pedro Masó
  • 1974 : Cebo para una adolescente, de Francisco Lara Polop
  • 1974 : Appassionata, de Gianluigi Calderone
  • 1975 : Léonor (Catherine), de Juan Luis Buñuel
  • 1975 : La Joven casada, de Mario Camus
  • 1976 : Come una rosa al naso, de Franco Rossi
  • 1976 : L'Agnese va a morire, de Giuliano Montaldo
  • 1976 : La Dernière Femme (L'Ultima donna), de Marco Ferreri
  • 1977 : Mœurs cachées de la bourgeoisie (Ritratto di borghesia in nero), de Tonino Cervi
  • 1977 : La Chambre de l'évêque (La Stanza del vescovo), de Dino Risi
  • 1977 : Mort d'un pourri, de Georges Lautner
  • 1977 : Les Nouveaux Monstres (I Nuovi mostri), de Mario Monicelli et Dino Risi (segments Autostop et Senza parole)
  • 1978 : Dernier Amour (it) (Primo amore), de Dino Risi
  • 1978 : Mélodie meurtrière (Giallo napoletano), de Sergio Corbucci
  • 1978 : Eutanasia di un amore, d'Enrico Maria Salerno
  • 1979 : La vie est belle, de Grigori Tchoukhraï
  • 1980 : Flash Gordon, de Mike Hodges
  • 1980 : Il bisbetico domato (Le vieux garçon), de Franco Castellano et Giuseppe Moccia
  • 1981 : Conte de la folie ordinaire (Storie di ordinaria follia), de Marco Ferreri
  • 1981 : Nessuno è perfetto, de Pasquale Festa Campanile
  • 1981 : Amoureux fou (Innamorato pazzo), de Franco Castellano et Giuseppe Moccia
  • 1982 : Les Aventures de Miss Catastrophe (Bonnie e Clyde all'italiana), de Steno
  • 1982 : Les Armes du pouvoir (en) (Love and Money), de James Toback
  • 1983 : La Ragazza di Trieste, de Pasquale Festa Campanile
  • 1983 : Un Povero ricco, de Pasquale Festa Campanile
  • 1984 : Un amour de Swann, de Volker Schlöndorff
  • 1984 : Le Futur est femme (Il Futuro è donna), de Marco Ferreri
  • 1985 : Tutta colpa del paradiso, de Francesco Nuti
  • 1987 : Stregati, de Francesco Nuti
  • 1987 : Casanova, de Simon Langton (TV)
  • 1987 : Chronique d'une mort annoncée (Cronaca di una morte annunciata), de Francesco Rosi
  • 1987 : Io e mia sorella, de Carlo Verdone
  • 1988 : La Femme de mes amours (Il Frullo del passero), de Gianfranco Mingozzi
  • 1988 : Codice privato, de Francesco Maselli
  • 1989 : 'O re, de Luigi Magni
  • 1989 : Wait Until Spring, Bandini, de Dominique Deruddere
  • 1990 : Le Voyage du capitaine Fracasse (Il Viaggio di Capitan Fracassa), d'Ettore Scola
  • 1990 : Stasera a casa di Alice, de Carlo Verdone
  • 1991 : Il Conte Max, de Christian De Sica
  • 1991 : A Season of Giants, de Jerry London (TV)
  • 1991 : L'embrouille est dans le sac (Oscar), de John Landis
  • 1991 : Le Dimanche de préférence (La Domenica specialmente), de Giuseppe Bertolucci (segment La domenica specialmente)
  • 1991 : Vacanze di Natale '91, d'Enrico Oldoini
  • 1992 : Banco pour un crime (Once Upon a Crime...), d'Eugene Levy
  • 1992 : Non chiamarmi Omar, de Sergio Staino
  • 1993 : Estasi, de Maria Carmela Cicinnati et Peter Exacoustos
  • 1993 : El Amante bilingüe, de Vicente Aranda
  • 1995 : Tatiana, la muñeca rusa, de Santiago San Miguel
  • 1995 : I Love Ornella Muti, de Paolo Costella
  • 1995 : Il Grande Fausto, d'Alberto Sironi (feuilleton TV)
  • 1996 : Mi fai un favore, de Giancarlo Scarchilli
  • 1996 : Pour rire , de Lucas Belvaux
  • 1997 : Mordbüro, de Lionel Kopp
  • 1997 : L'Avvocato Porta, de Franco Giraldi (série TV)
  • 1998 : Widows - Erst die Ehe, dann das Vergnügen, de Sherry Horman
  • 1998 : Somewhere in the City, de Ramin Niami
  • 1998 : L'Inconnu de Strasbourg, de Valeria Sarmiento
  • 1998 : Le Comte de Monte-Cristo, de Josée Dayan (feuilleton TV)
  • 1999 : The Unscarred, de Buddy Giovinazzo
  • 1999 : Panni sporchi, de Mario Monicelli
  • 1999 : Esther, de Raffaele Mertes (TV)
  • 2000 : Un Colpo al cuore, d'Alessandro Benvenuti (TV)
  • 2000 : Terre de feu (en) (Tierra del fuego), de Miguel Littin
  • 2000 : Jet Set, de Fabien Onteniente
  • 2001 : Um Crime Nobre, de Walter Lima Jr.
  • 2001 : Domani, de Francesca Archibugi
  • 2001 : Une longue, longue, longue nuit d'amour (Una Lunga lunga lunga notte d'amore), de Luciano Emmer
  • 2001 : Last Run (en), d'Anthony Hickox
  • 2001 : Hotel, de Mike Figgis
  • 2002 : Cavale, de Lucas Belvaux
  • 2002 : Un couple épatant, de Lucas Belvaux
  • 2002 : Après la vie, de Lucas Belvaux
  • 2002 : Lo Zio d'America, de Rossella Izzo (TV)
  • 2003 : Uomini & donne, amori & bugie, d'Eleonora Giorgi
  • 2003 : The Tulse Luper Suitcases, Part 3: From Sark to the Finish, de Peter Greenaway
  • 2003 : Le Lion, de José Pinheiro (TV)
  • 2004 : The Tulse Luper Suitcases, Part 2: Vaux to the Sea, de Peter Greenaway
  • 2004 : People, de Fabien Onteniente
  • 2004 : Le Livre de Jérémie (The Heart Is Deceitful Above All Things), d'Asia Argento
  • 2004 : Dis-moi oui (Di que sí), de Juan Calvo
  • 2005 : La Bambina dalle mani sporche, de Renzo Martinelli (feuilleton TV)
  • 2005 : Vendredi ou un autre jour, d'Yvan Le Moine
  • 2006 : Les Bronzés 3 : Amis pour la vie, de Patrice Leconte
  • 2006 : L'Enquête sacrée, de Giulio Base
  • 2007 : Ma chi l'avrebbe mai detto, de Giuliana Gamba, Alessio Inturri (TV)
  • 2007 : Peopling the Palaces at Venaria Reale, de Peter Greenaway
  • 2007 : Civico zero, de Francesco Maselli
  • 2008 : Il sangue e la rosa, de Luciano Odorisio (TV)
  • 2008 : Io non ci casco, de Pasquale Falcone
  • 2009 : Doc West, de Terence Hill et Giulio Base
  • 2009 : Doc West 2 - L'Homme à la gachette (Triggerman), de Terence Hill et Giulio Base
  • 2012 : To Rome with Love, de Woody Allen

Théâtre

  • 2011 : Le Juif de Gianni Clementi, mise en scène Enrico Maria Lamanna, Espace Cardin

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article