Adjani Isabelle

Publié le par Roger Cousin

Isabelle Adjani, née le 27 juin 1955 dans le 17e arrondissement de Paris, est une comédienne française, cinq fois lauréate du César de la meilleure actrice. Isabelle Adjani est reconnue pour l'intensité dramatique de ses compositions, la dévotion totale qu'elle accorde à son jeu et l'empathie extrême qu'elle revendique pour chacun de ses personnages.

Adjani IsabelleAdjani Isabelle

Isabelle Adjani n'a que 14 ans lorsqu'elle interprète son premier rôle dans Le Petit Bougnat de Bernard Toublanc-Michel. Mais ses véritables débuts de comédienne se font sur les planches où elle joue entre autres pour les metteurs en scène Hossein et Raymond Rouleau. Révélée par La Gifle en 1974, elle interprète la belle Ondine à la Comédie Française où elle rentre en 1972. François Truffaut lui offre alors le rôle d'Adèle Hugo pour son Histoire d'Adèle H (1975), avec lequel elle décroche une double nomination au César et à l'Oscar de la Meilleure actrice.

S'essayant à tous les genres, elle tourne avec des metteurs en scène aussi différents que Roman Polanski (Le Locataire, 1976), Werner Herzog (Nosferatu fantôme de la nuit, 1979), Andrzej Zulawski (Possession, 1981), Claude Miller (Mortelle randonnée, 1983), ou encore Jean Becker dans L'Eté meurtrier en 1983, qui lui offre l'un de ses rôles les plus marquants, à savoir la mystérieuse et intrigante Elle, et avec lequel elle remporte son deuxième César.

Nouvelle égérie du cinéma français, elle n'hésite pas non plus à faire équipe avec de jeunes réalisateurs débutants comme Luc Besson (Subway, 1985) ou Philomene Esposito dans Toxic Affair (1993). En 1995, elle remporte un nouveau César pour son interprétation tragique de La Reine Margot, six ans après celui obtenu grâce à Camille Claudel.

En 2002, elle revient au cinéma devant la caméra de Laetitia Masson pour La Repentie, dans lequel elle retrouve Sami Frey, son partenaire de Mortelle randonnée. La critique est unanime quant à sa composition d'Elléonore dans Adolphe, louant le retour après de longues années d'absence de l'une des actrices préférées des français. En 2003, elle est l'une des figures de proue de l'impressionnant casting du Bon voyage de Jean-Paul Rappeneau, évoluant notamment aux côtés de Gérard Depardieu et Virginie Ledoyen. Toujours assez rare dans ses rôles au cinéma, elle y revient en 2009, sous l'oeil de la caméra de Jean-Paul Lilienfeld dans La Journée de la jupe pour lequel elle remporte son cinquième César de la Meilleure Actrice, battant ainsi son propre record. En 2010, elle partage l'affiche de la comédie Mammuth avec son ami de longue date et autre monstre sacré du cinéma français, Gérard Depardieu.

Filmographie

  • 1970 : Le Petit Bougnat de Bernard Toublanc-Michel - Rose
  • 1972 : Faustine et le Bel Été de Nina Companéez - Camille
  • 1974 : Espace zéro de Pierre-Jean de San Bartholomé - film inédit -
  • 1974 : La Gifle de Claude Pinoteau - Isabelle Doulean
  • 1975 : L'Histoire d'Adèle H. de François Truffaut - Adèle Hugo
  • 1976 : Barocco d’André Téchiné - Laure
  • 1976 : Le Locataire de Roman Polanski - Stella
  • 1977 : Violette et François de Jacques Rouffio - Violette Clot
  • 1978 : Driver de Walter Hill - La joueuse
  • 1979 : Nosferatu, fantôme de la nuit de Werner Herzog - Lucy Harker
  • 1979 : Les Sœurs Brontë d’André Téchiné - Emily Brontë
  • 1981 : Clara et les Chics Types de Jacques Monnet - Clara
  • 1981 : Quartet de James Ivory - Marya Zelli
  • 1981 : Possession d’Andrzej Zulawski - Anna / Helen
  • 1981 : L'Année prochaine... si tout va bien de Jean-Loup Hubert - Isabelle Maréchal
  • 1982 : Tout feu, tout flamme de Jean-Paul Rappeneau - Pauline Valance
  • 1982 : Antonieta de Carlos Saura - Antonieta Rivas Mercado
  • 1982 : apparition non créditée dans Les Frénétiques (The Last Horror Film) de David Winters - elle-même
  • 1983 : Mortelle Randonnée de Claude Miller - Catherine Leiris / Lucie Brentano, « Marie »
  • 1983 : L'Été meurtrier de Jean Becker - Eliane Wieck
  • 1985 : Subway de Luc Besson - Helena
  • 1986 : T'as de beaux escaliers, tu sais d’Agnès Varda - court métrage
  • 1987 : Ishtar d’Elaine May - Shirra Assel
  • 1988 : Camille Claudel de Bruno Nuytten - Camille Claudel
  • 1989 : L'Après-Octobre de Merzak Allouache - documentaire
  • 1990 : Lung Ta : les Cavaliers du vent de Marie-Jaoul de Poncheville - narratrice
  • 1993 : Toxic Affair de Philomène Esposito - Pénélope
  • 1994 : La Reine Margot de Patrice Chéreau - Marguerite de Valois dite Margot
  • 1996 : Diabolique de Jeremiah S. Chechik - Mia Baran
  • 1998 : Paparazzi d’Alain Berbérian - dans son propre rôle
  • 2002 : La Repentie de Laetitia Masson - Charlotte
  • 2002 : Adolphe de Benoît Jacquot - Ellénore
  • 2003 : Bon Voyage de Jean-Paul Rappeneau - Viviane Denvers
  • 2003 : Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran de François Dupeyron - La star
  • 2009 : La Journée de la jupe de Jean-Paul Lilienfeld - Sonia Bergerac
  • 2010 : Mammuth de Benoît Delépine et Gustave de Kervern - L'amour perdu
  • 2010 : Guibert cinéma d'Anthony Doncque - Narration - documentaire
  • 2010 : Raiponce de Nathan Greno et Byron Howard - voix française de Mère Gothel
  • 2011 : De force de Frank Henry - Clara Damico
  • 2012 : David et Madame Hansen d'Alexandre Astier - Madame Hansen Bergmann
  • 2013 : Ishkq in Paris de Prem Soni - La mère de l'héroïne
  • 2014 : Sous les jupes des filles d'Audrey Dana - Lili

Télévision

  • 1973 : L'École des femmes de Molière, mise en scène et réalisation Raymond Rouleau - Agnès
  • 1973 : Le Secret des Flamands.
  • 1974 : L'Avare de Molière, mise en scène Jean-Paul Roussillon, réalisation René Lucot - Mariane
  • 1974 : Le Secret des Flamands de Robert Valey - Maria
  • 1975 : Ondine de Jean Giraudoux, mise en scène et réalisation Raymond Rouleau - Ondine
  • 2008 : Figaro de Jacques Weber - Comtesse Almaviva
  • 2008 : La Journée de la jupe de Jean-Paul Lilienfeld - Sonia Bergerac
  • 2011 : Aïcha, Job à tout prix de Yamina Benguigui - Docteur Assoussa

Théâtre

Isabelle Adjani a intégré la Comédie-Française en 1972, en tant que pensionnaire, sans être passée par l’obligatoire Conservatoire national d’art dramatique. Elle y est restée près de trois ans.

À la Comédie-Française

  • 1973 : L'École des femmes de Molière, mise en scène Jean-Paul Roussillon - Agnès
  • 1973 : L'Avare de Molière, mise en scène Jean-Paul Roussillon - Marianne
  • 1973 : Port-Royal de Henry de Montherlant, mise en scène Jean Meyer - Sœur Marie-Françoise
  • 1974 : Ondine de Jean Giraudoux, mise en scène Raymond Rouleau - Ondine
  • 1974 : La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca, mise en scène Robert Hossein (reprise au théâtre de l'Odéon) - Adela

Hors Comédie-Française 

  • 1972 : La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca, mise en scène Robert Hossein, Maison de la Culture de Reims - Adela
  • 1983 : Mademoiselle Julie d'August Strindberg, mise en scène Jean-Paul Roussillon puis Andréas Voutsinas, théâtre Édouard VII - Julie
  • 2000 : La Dame aux camélias d’après Alexandre Dumas et René de Ceccatty, mise en scène Alfredo Arias, théâtre Marigny - Marguerite Gautier
  • 2006 : La Dernière Nuit pour Marie Stuart de Wolfgang Hildesheimer, mise en scène Didier Long, théâtre Marigny - Marie Stuart
  • 2014-2015 : Kinship de Carey Perloff, mise en scène Dominique Borg, théâtre de Paris - Elle

 

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article