Sollima Sergio

Publié le par Roger Cousin

Sergio Sollima est né le 17 avril 1921 à Rome. Juste après la guerre il exerce la profession de journaliste, puis de critique de cinéma. 

Sollima Sergio

Au début des années 60, il se consacre à l’écriture de quelques scénarios pour les réalisateurs Domenico Paollella, Luigi Capuano et Gianfranco Parolini. En 1962 il devient metteur en scène sur le film à sketches Amours difficiles. Son premier western est intitulé La resa dei conti (en version française Colorado, the big gundown pour les anglophones), avec le célèbre Lee Van Cleef et Tomás Milián. Il réalise en 1967 Le Dernier Face à face, avec son acteur fétiche Tomás Milián et Gian Maria Volontè.

Son dernier western s'appelle Saludos hombre, une suite au film Colorado avec Tomás Milián. Dans trois des meilleurs westerns européens, il aura donc imposé une figure emblématique au genre, l’acteur cubain Tomás Milián. Dès 1970, il décide de se consacrer au thriller avec notamment La Cité de la violence. En 1976, Sergio Sollima réalisé pour la télévision italienne une mini-série Sandokan avec Kabir Bedi dont le succès lui permet de tourner des longs métrages. Il est le père du réalisateur Stefano Sollima.

Filmographie

  • 1965 : Agent 3S3, passeport pour l'enfer (Agente 3 S 3 passaporto per l'inferno)
  • 1966 : Agent 3S3, massacre au soleil (Agente 3 S 3 massacro al sole)
  • 1966 : Requiem per un agente segreto
  • 1966 : Colorado (La resa dei conti)
  • 1967 : Le Dernier Face à face (Faccia a faccia)
  • 1968 : Saludos hombre (Corri uomo corri)
  • 1970 : La Cité de la violence (Città violenta)
  • 1973 : La Poursuite implacable (Revolver)
  • 1976 : Le Corsaire noir (Il corsaro nero)
  • 1977 : La tigre è ancora viva: Sandokan alla riscossa!
  • 1976 : Sandokan (série TV)

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article