Deux nigauds cow-boys

Publié le par Arthur Lubin

Deux nigauds cow-boys (Ride 'Em Cowboy) est une comédie américaine, en noir et blanc, réalisée par Arthur Lubin et sortie en 1942. Ce film met en scène le duo comique Abbott et Costello et fait partie de la série Deux Nigauds. Deux vendeurs de friandises travaillant sur des rodéos ont des ennuis avec leur patron. Pour lui échapper, ils montent dans un train roulant vers le Far West. Là-bas, ils se font engager comme cow-boys alors qu'ils ne connaissent rien au métier …

Deux nigauds cow-boys d'Arthur LubinDeux nigauds cow-boys d'Arthur Lubin

Deux nigauds cow-boys d'Arthur Lubin

Fiche technique

  • Titre : Deux nigauds cow-boys
  • Titre original : Ride 'Em Cowboy
  • Réalisation : Arthur Lubin
  • Scénario : True Boardman, John Grant, Harold Shumate, Edmund Hartmann
  • Musique : Frank Skinner
  • Directeur de la photographie : John W. Boyle
  • Montage : Philip Cahn
  • Direction artistique : Jack Otterson
  • Décors : Russell A. Gausman
  • Costumes : Vera West
  • Production : Alex Gottlieb, Universal Pictures
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Genre : Comédie
  • Durée : 86 minutes
  • Date de sortie : États-Unis : 13 février 1942, Suède : 1er mai 1942, Portugal : 16 février 1944, Finlande : 21 décembre 1945, Espagne : 5 février 1946, République fédérale d'Allemagne : 17 février 1950, Japon : 12 mars 1950, Autriche : 21 avril 1950, France : 16 août 195, Danemark : 29 mai 1953

Distribution

  • Bud Abbott : Duke
  • Lou Costello : Willoughby
  • Dick Foran : Bronco Bob Mitchell
  • Anne Gwynne : Anne Shaw
  • Johnny Mack Brown : Alabam' Brewster
  • Ella Fitzgerald : Ruby
  • Samuel S. Hinds : Sam Shaw
  • Douglass Dumbrille : Jake Rainwater
  • Morris Ankrum : Ace Anderson
  • Chief Yowlachie : Chef Tomahawk
  • Hank Bell : apparition (non crédité)
  • Iron Eyes Cody : un indien (non crédité)
  • Dorothy Dandridge : une danseuse (non créditée)
  • Charles Lane : Martin Manning (non crédité)

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article