Fossey Brigitte

Publié le par Mémoires de Guerre

Brigitte Fossey est une actrice française née le 15 juin 1946 à Tourcoing. 

Fossey Brigitte
Fossey Brigitte
Fossey Brigitte
Fossey Brigitte

Carrière

« Cinéaste recherche petite fille de neuf à douze ans » ː cette annonce va décider de la vie de Brigitte Fossey. Sa tante persuade sa mère de l'emmener au casting. Le réalisateur est séduit par sa spontanéité, son assurance, sans doute trop jeune pour connaitre le trac, elle est naturelle. Sa carrière débute alors qu'elle n'a que cinq ans, avec le rôle de Paulette dans le film Jeux interdits réalisé par René Clément. Le succès est tel qu'elle est même présentée à la reine Élisabeth II. Elle connait la gloire, les festivals, les présentations de mode enfantine. À l'âge de sept ans, ses parents souhaitant la protéger et qu'elle poursuive l'école, l'inscrivent pour un an dans un pensionnat en Angleterre, dans un collège de Herne Bay. Elle continue de suivre des cours de danse à Roubaix, de pratiquer le piano à la maison. Elle tourne deux autres films (L'Amour d'une mère en 1953 et La Route joyeuse en 1956) et la famille s'installe à Paris où son père, professeur d'anglais, vient d'être muté.

Brigitte Fossey poursuit ses études, passe le baccalauréat, fait une année de classe préparatoire littéraire (hypokhâgne), un début de licence de philosophie, une école d'interprétariat à Genève. Tenue éloignée des plateaux par ses parents, elle est cependant rappelée par la « profession » et continue en 1967 dans Le Grand Meaulnes. Avec ses rôles dans les années 1970 et au début des années 1980 (Raphaël ou le débauché, L'Ironie du sort, La Brigade, Les Valseuses, Calmos, Les Fleurs du miel, Le Pays bleu, L'Homme qui aimait les femmes, Un mauvais fils, Croque la vie, Le Jeune Marié), elle fut l'une des grandes vedettes de sa génération. Malgré elle, s'impose le « cliché cheveux blonds, yeux pâles, sourire, pureté, douceur », celui de l'héroïne romantique après celui de l'enfant prodige. Elle va chercher à casser ces images en choisissant, au théâtre et au cinéma, des rôles ne correspondant pas à ces stéréotypes, rôles inattendus, ou simplement différents, par exemple avec des auteurs de théâtre tels qu'Eugène Ionesco, Anton Tchekhov, Jacques Audiberti.

Outre les ténors du cinéma français (Édouard Molinaro, Michel Deville, Bertrand Blier, Claude Lelouch, Benoît Jacquot, Jean-Charles Tacchella, Claude Sautet, François Truffaut), elle privilégia un cinéma d'auteurs exigeants (Joël Farges, René Gilson, Bertrand Van Effenterre). Elle joua également dans des films étrangers : La Cellule en verre de Hans W. Geißendörfer avec Helmut Griem, La Triple Mort du troisième personnage de Helvio Soto avec André Dussollier, Quintet de Robert Altman avec Paul Newman, Enigma de Jeannot Szwarc avec Martin Sheen et Sam Neill, Chanel solitaire de George Kaczender avec Marie-France Pisier et Timothy Dalton, L'Impératif de Krzysztof Zanussi avec Robert Powell... En 1980, elle connaît un grand succès dans le rôle de la douce mère de Sophie Marceau dans La Boum. Ce film est suivi par La Boum 2 en 1982. Elle a joué dans de nombreuses pièces de théâtre et connu le succès à la télévision grâce à deux sagas importantes : Les Gens de Mogador et Le Château des oliviers, pour lequel elle obtint le 7 d'or de la meilleure actrice en 1994, ainsi que dans l'adaptation d'Au nom de tous les miens au côté de Michael York. Brigitte Fossey soutient les actions d'ATD Quart Monde contre la pauvreté. Elle a notamment participé à la réalisation d'un disque, « Paroles pour demain », en mai 2000.

Vie privée

Elle a été mariée avec le cinéaste Jean-François Adam. De cette union est née l'actrice Marie Adam. Vite séparée, elle vit désormais avec son nouveau mari, son dentiste Yves Samama. Le 17 décembre 2016, sa mère Marcelle Feuillade meurt. 

Distinctions

  • 1951 : Prix d'interprétation féminine au Festival de Venise pour Jeux interdits de René Clément
  • Césars 1977 : nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Le Bon et les Méchants
  • Césars 1978 : nomination au César de la meilleure actrice pour Les Enfants du placard
  • 7 d'or 1994 : Meilleure comédienne de fiction pour le Château des Oliviers, France 2
  • Chevalier de la Légion d'Honneur
  • Chevalier de l'Ordre du Mérite
  • Remise du Prix "Reconnaissance des Cinéphiles" par l'association "Souvenance de Cinéphiles" à Puget-Théniers le 4 Octobre 2019

Filmographie

  • 1952 : Jeux interdits de René Clément
  • 1953 : L'Amour d'une mère de Carlo Borghesio
  • 1956 : La Route joyeuse (The Happy Road) de Gene Kelly
  • 1967 : Le Grand Meaulnes de Jean-Gabriel Albicocco
  • 1968 : Adieu l'ami de Jean Herman
  • 1970 : Raphaël ou le débauché de Michel Deville, avec Maurice Ronet
  • 1970 : M comme Mathieu de Jean-François Adam, avec Sami Frey
  • 1973 : Les Valseuses de Bertrand Blier
  • 1973 : L'Ironie du sort d'Édouard Molinaro
  • 1974 : Erica Minor de Bertrand Van Effenterre
  • 1974 : La Fille d'Amérique (The Crazy American Girl) de David Newman
  • 1975 : La Brigade de René Gilson
  • 1975 : Calmos de Bertrand Blier
  • 1975 : Le Chant du départ de Pascal Aubier
  • 1975 : Les Fleurs du miel de Claude Faraldo, avec Gilles Segal
  • 1976 : Le Bon et les Méchants de Claude Lelouch
  • 1976 : Les Enfants du placard de Benoît Jacquot
  • 1976 : Guerres civiles en France de Joël Farges (épisode La semaine sanglante)
  • 1976 : Le Pays bleu de Jean-Charles Tacchella
  • 1976 : L'Homme qui aimait les femmes de François Truffaut
  • 1977 : La Cellule en verre (Die gläserne Zelle) de Hans W. Geißendörfer
  • 1978 : Mais ou et donc Ornicar de Bertrand Van Effenterre
  • 1978 : L'Affaire suisse (The Swiss Affair) de Max Peter Ammann
  • 1978 : Quintet de Robert Altman
  • 1979 : Le Mouton noir de Jean-Pierre Moscardo
  • 1979 : La Triple Mort du troisième personnage de Helvio Soto
  • 1980 : La Boum de Claude Pinoteau
  • 1980 : Un mauvais fils de Claude Sautet, avec Patrick Dewaere
  • 1981 : Chanel solitaire (Coco Chanel) de George Kaczender
  • 1981 : Croque la vie de Jean-Charles Tacchella
  • 1982 : L'Impératif (Imperativ) de Krzysztof Zanussi
  • 1982 : Enigma de Jeannot Szwarc
  • 1982 : La Boum 2 de Claude Pinoteau
  • 1982 : Le Bâtard de Bertrand Van Effenterre
  • 1983 : XUEIV de Patrick Brunie
  • 1983 : Au nom de tous les miens de Robert Enrico
  • 1983 : Le Jeune Marié de Bernard Stora
  • 1983 : La Scarlatine de Gabriel Aghion
  • 1983 : Un amour interdit de Jean-Pierre Dougnac
  • 1984 : L'Avenir d'Émilie de Helma Sanders-Brahms
  • 1984 : Les Fausses Confidences de Daniel Moosmann
  • 1984 : Un cas d'inconscience de Emidio Greco
  • 1988 : Cinema Paradiso (Nuovo cinema Paradiso) de Giuseppe Tornatore (elle n'apparait que dans la version longue italienne)
  • 1990 : 3615 code Père Noël de René Manzor
  • 1991 : Le Cri du papillon (Poslední motýl) de Karel Kachyňa
  • 1991 : Les Enfants du naufrageur de Jérôme Foulon
  • 1992 : Un vampire au paradis de Abdelkrim Bahloul
  • 2002 : Toujours tout droit, court-métrage de Manuel Moutier
  • 2016 : Faut pas lui dire de Solange Cicurel : Violette
  • 2016 : Absinthe, court-métrage de Michelle Figlarz : grand-mère

Théâtre

  • 1966 : L'Été de Romain Weingarten, mise en scène Jean-François Adam, Théâtre de Poche Montparnasse
  • 1972 : Macbett d'Eugène Ionesco, mise en scène Jacques Mauclair, Théâtre de l'Alliance française
  • 1972 : Slag de David Hare, mise en scène Andréas Voutsinas, Théâtre Michel
  • 1973 : Tartuffe de Molière, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Célestins, avec Jean Marais
  • 1974 : Folies bourgeoises de Roger Planchon, mise en scène de l'auteur, Comédie de Saint-Étienne
  • 1975 : A.A. Les Théâtres d'Arthur Adamov, mise en scène Roger Planchon, Théâtre national populaire Villeurbanne
  • 1976 : Folies bourgeoises de Roger Planchon, mise en scène de l'auteur, Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1980 : Dom Juan de Molière, mise en scène Roger Planchon, Théâtre national populaire Villeurbanne, Théâtre national de l'Odéon
  • 1986 : Reviens Jimmy Dean, reviens d'Ed Graczyk, mise en scène Andréas Voutsinas, Théâtre de la Criée
  • 1991 : À croquer ou l'ivre de cuisine de et mise en scène Robert Fortune, Théâtre Saint-Georges
  • 1993 : Tempête sur le pays d’Égypte de Pierre Laville, mise en scène Jean-Claude Fall, Théâtre Gérard Philipe
  • 1994 : Tempête sur le pays d’Égypte de Pierre Laville, mise en scène Jean-Claude Fall, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 1996 : La Délibération de Pierre Belfond, mise en scène Jean-Claude Idée, Théâtre Montparnasse
  • 2000 : La Collection et L’Amant d'Harold Pinter, mise en scène Patrice Kerbrat, Centre national de création d'Orléans, Théâtre national de Chaillot
  • 2000 : Paroles de Jacques Prévert, mise en scène Robert Fortune, Théâtre de l'Oeuvre
  • 2001 : L'Homme en question de Félicien Marceau, mise en scène Jean-Luc Tardieu, Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 2004 : Cocteau l'invisible vivant textes de Jean Cocteau, Maison de la Poésie
  • 2004 : Grosse chaleur de Laurent Ruquier, mise en scène Patrice Leconte, Théâtre de la Renaissance
  • 2009 : La Nuit de l'audience de Jean des Cars et Jean-Claude Idée, mise en scène Patrice Kerbrat, Théâtre Montparnasse
  • 2017 : Lecture théâtralisée des poèmes de Salah Stétié au théâtre le Verbe Fou, Festival Off Avignon

Télévision

  • 1971 : Crime et Châtiment de Stellio Lorenzi
  • 1972 : Les Gens de Mogador de Robert Mazoyer : Dominique Vernet
  • 1972 : Au théâtre ce soir : Une femme libre d'Armand Salacrou, mise en scène Jacques Mauclair, réalisation Pierre Sabbagh, Théâtre Marigny
  • 1975 : Salvator et les Mohicans de Paris (d'Alexandre Dumas), série de Bernard Borderie : Olympe de Rieul
  • 1975 : Les Grands Détectives de Jean Herman, épisode : Rendez-vous dans les ténèbres : Julia
  • 1985 : L'Affaire Caillaux : Henriette Caillaux
  • 1989 : L'Été de la révolution, de Lazare Iglesis : Marie-Antoinette
  • 1992 : Das lange Gespräch mit dem Vogel (pl) de Krzysztof Zanussi : Elisabeth Halbritter
  • 1993 : Le Château des oliviers de Nicolas Gessner : Estelle Laborie
  • 1996 : Une femme à suivre de Patrick Dewolf
  • 1997 : Un et un font six de Franck Apprederis : Laurence
  • 2008 : La Mort dans l'île de Philippe Setbon : Jeanne Borghese
  • 2014 : Jusqu'au dernier, mini-série de François Velle : Hélène Latour
  • 2015 : Commissaire Magellan - épisode Radio Saignac : Mme Gurievsky
  • 2016 : Joséphine, ange gardien - épisode Le secret de Gabrielle : Gabrielle Chamant
  • 2017 : Quartier des Banques, mini-série suisse : Blanche Grangier
  • 2018 : Les Disparus de Valenciennes de Elsa Bennett et Hyppolyte Dard : Christiane Tortois
  • 2018 : Un adultère de Philippe Harel : mère de Marie
  • 2018 : Coup de foudre sur un air de Noël d'Alexandre Laurent : Monique
  • 2019 : Temps de chien d'Édouard Deluc : Angèle

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article