Labourdette Élina

Publié le par Mémoires de Guerre

Élina Labourdette est une actrice française, née le 21 mai 1919 dans le 16e arrondissement de Paris et morte le 30 septembre 2014 au Mesnil-le-Roi.

Labourdette ÉlinaLabourdette Élina

Au cours de sa carrière relativement courte (1938-1970), Élina Labourdette, Élina Janine Alice Henri-Labourdette de son nom complet, a travaillé pour plusieurs réalisateurs reconnus, notamment Robert Bresson, René Clément, Jacques Becker, Gilles Grangier, Jean-Paul Le Chanois, Jean Renoir, André Cayatte. Fille de l'industriel carrossier Jean Henri-Labourdette, elle veut d’abord être danseuse, avant de devoir renoncer, pour des raisons de santé, à son rêve de devenir danseuse étoile. Au cours de ses années d’école, elle prend ses premiers cours de théâtre avec l'actrice Ève Francis. 

À l’âge de 19 ans en 1938, elle tourne son premier film Le Drame de Shanghaï de G. W. Pabst. Elle va ensuite passer six mois en Angleterre où, outre l’anglais, elle suit des cours de théâtre et de chant. En 1944, vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle tourne Les Dames du bois de Boulogne avec Robert Bresson, film pour lequel elle est devenue célèbre et reste connue en France. Elle y incarne une danseuse de cabaret tombée dans la prostitution, manipulée par une femme désireuse de se venger d'un amant qui l’a éconduite, en le jetant dans les bras de la danseuse.

En 1950, elle rejoint la compagnie Renaud-Barrault, avec qui elle joue parallèlement à sa carrière cinématographique. Elle fait également du doublage, prêtant notamment sa voix à Grace Kelly dans la version française de Mogambo (1953), et La Main au collet d'Alfred Hitchcock en 1955. Elle joue en 1956 sous la direction de Jean Renoir dans Elena et les Hommes aux côtés d’Ingrid Bergman et de Jean Marais. En 1961, elle tient un second rôle remarqué dans Lola, le premier long métrage de Jacques Demy. Son activité cinématographique s'achève avec un film du cinéaste Guy Gilles. Depuis la fin des années 1950, elle est apparue à plusieurs reprises dans des téléfilms français. Elle a été la seconde épouse du journaliste et écrivain Louis Pauwels de 1956 à la mort de celui-ci en 1997, et en eut une fille, Zoé.

Filmographie

  • 1938 : Prison sans barreaux de Léonide Moguy
  • 1938 : Le Drame de Shanghaï de Georg Wilhelm Pabst : Nana
  • 1941 : Le pavillon brûle de Jacques de Baroncelli : Denise
  • 1943 : Des jeunes filles dans la nuit de René Le Hénaff : Germaine
  • 1945 : Les Dames du bois de Boulogne de Robert Bresson : Agnès
  • 1947 : Les Trafiquants de la mer de Willy Rozier : Hélène
  • 1950 : Les Aventuriers de l'air de René Jayet : Gisèle Lesieur
  • 1950 : Le Château de verre de René Clément : Marion
  • 1951 : Tapage nocturne de Marc-Gilbert Sauvajon : Caroline, la secrétaire
  • 1951 : Édouard et Caroline de Jacques Becker : Florence Borch de Martelie
  • 1951 : Monsieur Fabre d'Henri Diamant-Berger : comtesse De Latour
  • 1952 : Ouvert contre X de Richard Pottier : Catherine Villard
  • 1953 : Mon mari est merveilleux d'André Hunebelle : Micheline
  • 1953 : La Vierge du Rhin de Gilles Grangier : Geneviève Labbé
  • 1955 : Deux Anglais à Paris (To Paris with Love) de Robert Hamer : Sylvia Gilbert
  • 1956 : Papa, maman, ma femme et moi de Jean-Paul Le Chanois : Marguerite, la fleuriste
  • 1956 : C'est arrivé à Aden de Michel Boisrond : Simone
  • 1956 : Elena et les Hommes de Jean Renoir : Paulette
  • 1957 : The Truth About Women (en) de Muriel Box : la comtesse
  • 1960 : La Nuit des suspectes de Merenda : Gaby Farnoux
  • 1961 : Lola de Jacques Demy : Madame Desnoyers
  • 1961 : Vacances en enfer de Jean Kerchbron : Madame Martel
  • 1962 : Les Parisiennes : Jacqueline (segment Sophie de Marc Allégret)
  • 1962 : Snobs ! de Jean-Pierre Mocky : Madame de Saint-Aigne
  • 1962 : Le Couteau dans la plaie d'Anatole Litvak : Madame Lafont
  • 1963 : Le Glaive et la Balance d'André Cayatte : Simone Darbon
  • 1968 : Au pan coupé de Guy Gilles : la femme qu'on croit folle
  • 1968 : Les Jeunes Loups de Marcel Carné : Madame Sinclair
  • 1970 : Le Clair de Terre de Guy Gilles : la guide
  • 2011 : Le Dernier Kodachrome4 de Jacques Burtin : la dame à la bague

Théâtre

  • 1950 : La Répétition ou l'Amour puni de Jean Anouilh, mise en scène Jean-Louis Barrault, théâtre Marigny
  • 1950 : Malatesta d'Henry de Montherlant, mise en scène Jean-Louis Barrault, théâtre Marigny
  • 1951 : Les Fourberies de Scapin de Molière, mise en scène Louis Jouvet, théâtre des Célestins
  • 1952 : La Répétition ou l'Amour puni de Jean Anouilh, mise en scène Jean-Louis Barrault, théâtre des Célestins
  • 1953 : Occupe-toi d'Amélie de Georges Feydeau, mise en scène Jean-Louis Barrault, théâtre des Célestins
  • 1954 : La main passe de Georges Feydeau, mise en scène Jean Meyer, théâtre Antoine
  • 1959 : La Folie de Louis Ducreux, mise en scène de l'auteur, théâtre de la Madeleine

Télévision

  • 1958 : La Répétition ou l'Amour puni : Hortensia
  • 1960 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode Dernier cri, de Claude Loursais : Jacqueline Masserey
  • 1964 : La Cousine Bette : la baronne Adeline Hulot
  • 1967 : Julie de Chaverny ou la Double Méprise
  • 1973 : Un grand amour de Balzac
  • 1974 : Président Faust : Cathy Faust
  • 1974 : Julie Charles : Madame de Lamartine
  • 1974 : Les Jardins du roi : Madeleine Vaindrier
  • 1975 : Monsieur Jadis de Michel Polac : la mère
  • 1976 : Anne jour après jour : Espérance
  • 1977 : Les Jeunes Filles de Lazare Iglesis : Madame Dandillot
  • 1978 : Allégra : Vanina
  • 1979 : Les Moyens du bord : Évelyne
  • 1979 : L'Œil du sorcier : Clémence Lavaronnière
  • 1981 : Le Piège à loups : tante Jo
  • 1983 : Deux amies d'enfance

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article