Un garde d’Auschwitz meurt une semaine avant son procès

Publié le par The Times of Israël

Un garde d’Auschwitz meurt une semaine avant son procès

Ernest Tremmel, 93 ans, était accusé d’implication dans le meurtre de plus de 1 000 personnes.

Les rails de chemin de fer qui mènent au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne

Les rails de chemin de fer qui mènent au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne

Un ancien garde SS est mort une semaine avant d’être jugé pour son rôle présumé dans le meurtre de plus de 1 000 personnes dans le camp de la mort nazi d’Auschwitz en Pologne occupée. 

La mort d’Ernest Tremmel a été annoncée jeudi.

Tremmel, 93 ans, devait être jugé à Hanau, en Allemagne, le 13 avril. Il a été membre de l’équipe de gardes SS d’Auschwitz entre novembre 1942 et juin 1943.

Selon l’agence EFE, Tremmel serait mort il y a deux jours de cause naturelle.

Deux autres hommes et une femme de plus de 90 ans sont accusés d’être complices du meurtre de centaines de milliers de personnes à Auschwitz.

Deux autres – un ancien paramédical, Hubert Zafke, 95 ans, et un ancien garde, Reinhold Hanning, 94 ans – sont jugés en ce moment.

Une femme de 92 ans qui travaillait comme opératrice radio à Auschwitz devrait aussi être jugée prochainement, mais aucune date n’a encore été annoncée. Elle est accusée de complicité du meurtre de 260 000 personnes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article