Un Modigliani volé par les nazis retrouvé à Genève — Panama Papers

Publié le par Bénin Monde Infos

Un Modigliani volé par les nazis retrouvé à Genève — Panama Papers

Quelques heures plus tôt, le Ministère public genevois avait, selon le quotidien Le Temps, mené une perquisition sur le site des Ports Francs, dans les locaux de la société d'entreposage Rodolphe Haller. 

Un tableau de Modigliani lors d'une exposition à Londres en 2013

Un tableau de Modigliani lors d'une exposition à Londres en 2013

Cette oeuvre de Modigliani appartenait avant la seconde Guerre Mondiale à Oscar Stettiner, antiquaire juif à Paris. La toile en question, "l'Homme assis appuyé sur une canne", aurait été spolié durant la Seconde Guerre mondiale. Obtenues par le Consortium international de journalistes d'investigations (International Consortium of Investigative Journalists, ICIJ) et le Süddeutsche Zeitung, ces pièces font partie des " Panama papers ".

 Jusqu'ici, la justice américaine n'était pas parvenue à établir la véritable identité du propriétaire de l'oeuvre. On a perdu la trace de beaucoup d'oeuvres d'art historiques, soit cachées dans des collections privées, soit volées ou détruites, mais l'affaire Panama Papers pourrait résoudre le mystère de l'une d'entre elles, qui remonte à l'occupation de Paris par les nazis. D'après ces médias (La Tribune de Genève et Tages Anzeiger), l'oeuvre du peintre italien Amedeo Modigliani, dont les toiles atteignent des records lors des ventes aux enchères, serait secrètement détenu, via une société offshore créée par le cabinet Mossack Fonseca au coeur du scandale des Panama papers, par David Nahmad, un influent collectionneur d'art. 

Devant la justice, les Nahmad ont affirmé que le Modigliani ne leur appartient pas et qu'il est la propriété d'International Art Center (IAC), une société offshore. Jusqu'à présent, les plaignants se heurtaient aux dénégations de la famille Nahmad: " Personne d'autre dans le monde, y compris la galerie Nahmad, Helly Nahmad ou David Nahmad ne possède la toile", clamait-elle en août dernier devant la cour suprême de l'État de New York.

Selon plusieurs médias suisses, le tableau sommeille désormais dans les Ports Francs de Genève, un espace de stockage exempté de droits de douane et de TVA. Et que David Nahmad a lui-même fini par reconnaître du bout des lèvres. Après les révélations, Mondex Corp a proposé au petit-fils du collectionneur spolié, Philippe Maestracci, d'entreprendre des démarches pour récupérer le tableau. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article