Visite du camp de concentration d’Auschwitz en Pologne pour des élèves de la Polyvalente Deux-Montagnes

Publié le par L'Éveil et La Concorde

Visite du camp de concentration d’Auschwitz en Pologne pour des élèves de la Polyvalente Deux-Montagnes

Un groupe de 25 élèves de la Polyvalente Deux-Montagnes (PDM), une école de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, s’est envolé vers l’Europe, du 27 au 7 mars dernier. Leur destination: l’Allemagne, la Pologne et la République tchèque. Sous la gouverne des enseignants, Nathalie Michaud et Xavier Le Moëligou, le groupe a quitté Montréal dans l’après-midi du 27 février dernier vers Paris puis Berlin. L’idée de faire le voyage n’est pas tombée des nues. En effet, dès la deuxième année du secondaire, les élèves sont sensibilisés à la réalité des Juifs de la Seconde Guerre grâce au projet «La valise d’Hanna» qui les plonge dans l’univers d’une fillette décédée dans les camps. Puis, en troisième secondaire, les mêmes élèves ont été amenés à réfléchir au fait que rien n’est tout à fait noir ou blanc, que certains Allemands ont même risqué leur vie pour sauver des Juifs en étudiant la vie d’Oskar Schindler.

Visite du camp de concentration d’Auschwitz en Pologne pour des élèves de la Polyvalente Deux-Montagnes

Deux ans d’attente

C’est donc à la suite de cette expérience vécue en 2e et 3e secondaire que l’idée de visiter les lieux où tous ces gens ont vécu a germé. Les préparatifs ont débuté au printemps 2014. C’est à ce moment que le voyage a été officialisé et l’attente en valait le coup! Le programme était fort chargé: huit jours en Europe, quatre villes, trois pays. De quoi satisfaire bien des voyageuses et des voyageurs. Le périple a commencé à Berlin avec la visite de la ville et de quelques endroits plus particuliers: les vestiges du mur de Berlin, le parlement, la porte de Brandebourg, le lieu où était situé le bunker d’Adolf Hitler, le musée juif et bien d’autres sites d’intérêt.

Après deux nuits à Berlin et six heures de train pour se rendre à Varsovie, ville détruite à 80 % par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale, Varsovie a accueilli les jeunes sous la neige. En effectuant un tour de ville, une guide chevronnée a fait découvrir aux élèves les lieux où était situé le ghetto de Varsovie ainsi qu’une petite partie du mur de briques rouges de quatre mètres qui confinait les juifs à l’intérieur de ce ghetto.

Après Varsovie, les jeunes ont pu visiter Cracovie, le cœur de ce voyage, car c’est non loin de cette superbe ville universitaire qu’était situé le plus grand des camps de concentration et d’extermination nazie de la Seconde Guerre mondiale : Auschwitz-Birkenau. D’une durée de quatre heures, cette visite était imprégnée d’émotions puisque plus d’un million de personnes ont péri dans ce lieu entre 1940 et 1945.Le voyage s’est terminé à Prague en République tchèque. Cette ville extraordinaire à l’architecture somptueuse a également fasciné les jeunes par son château, sa cathédrale, ses ponts, sa place centrale, ses synagogues et son cimetière juif.

Une riche expérience pour les élèves

Voilà un impressionnant voyage qui laissera de nombreux souvenirs et des images extraordinaires dans l’esprit des élèves et de leurs accompagnateurs.

Il convient de remercier les élèves qui ont relevé ce défi qui exigeait de parcourir trois pays et quatre villes en huit jours et de marcher plus de 80 kilomètres. Et aussi de remercier les enseignants sans qui cette aventure motivante et stimulante n’aurait pas eu lieu.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article