Ariane

Publié le par Billy Wilder

Ariane (Love in the Afternoon) est un film américain réalisé par Billy Wilder, sorti en 1957. Claude Chavasse, veuf et détective privé, habite un modeste appartement du 5e arrondissement de Paris avec sa fille Ariane, élève au conservatoire de musique. Claude reçoit Monsieur X, un client qui lui a confié la mission d'épier les faits et gestes de sa femme qu'il soupçonne d'avoir une liaison extraconjugale. Lorsque Claude lui confirme l'adultère de son épouse avec Frank Flannagan, célèbre homme d'affaires américain, du gris sur les tempes mais inlassable don Juan, qui loue toujours la même suite au Ritz lors de ses séjours parisiens, Monsieur X déclare son intention d'aller au Ritz tuer son rival. Ariane, séduite par la prestance de Flannagan qu'elle voit fréquemment dans les magazines, veut le prévenir et opte pour la solution radicale : elle se rend au Ritz. Comme le mari est déjà sur les lieux, un stratagème s'impose dans l'urgence : Ariane prend la place de Madame X qui n'a que le temps de s'échapper par la fenêtre quand son mari fait irruption, revolver en main. Lorsqu'il découvre Ariane en lieu et place de sa femme, Monsieur X est apaisé et confus. 

Flanagan, lui, est séduit, Ariane est « convoquée » pour le lendemain après-midi. Pour se mettre au diapason du séducteur blasé, qui affirme détaler comme un lièvre devant les midinettes trop enflammées, Ariane s'invente un personnage d'aventurière collectionnant les amants sans jamais s'attacher. Frank est captivé, bientôt captif même, d’autant plus que la belle refuse de dévoiler son identité (sachant que son prénom commence par la lettre « A », il la surnomme « Adolphe » ou « Brindille »1) et tous deux se retrouvent régulièrement l'après-midi lorsque Flannagan est à Paris. La supercherie d'Ariane est éventée par son père alerté par les mensonges qu'elle accumule. Comprenant qu'Ariane est amoureuse de Flannagan, Claude révèle la vérité à ce dernier qui, pris de scrupule, envisage de fuir. Mais sur le marchepied du train, définitivement conquis par sa conquête, en larmes sur le quai, il l'enlève...

 

Ariane de Billy WilderAriane de Billy Wilder

Ariane de Billy Wilder

Fiche technique

  • Titre original : Love in the Afternoon
  • Titre français : Ariane
  • Réalisation : Billy Wilder, assisté d'Alain Boudet et Paul Feyder
  • Scénario : Billy Wilder, I.A.L. Diamond d'après le roman Ariane, jeune fille russe de Claude Anet (1924)
  • Version française : Alter Ego (adaptation par Marion Bessay)
  • Direction artistique : Alexandre Trauner
  • Costumes : Hubert de Givenchy pour Audrey Hepburn, Jay A. Morley Jr., Léon Zay
  • Photographie : William C. Mellor
  • Montage : Leonide Azar, Chester Schaeffer
  • Son : Joseph de Bretagne
  • Musique : Franz Waxman, Matty Malneck (en). Musique additionnelle : C'est si bon d'Henri Betti (1947).
  • Producteur : Billy Wilder
  • Producteurs associés : Doane Harrison, William Schorr, Lee Katz
  • Société de production : Allied Artists Pictures Corporation (en)
  • Sociétés de distribution : Les Artistes associés (France), Théâtre du Temple (France)
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langues originales : anglais, français
  • Format : 35 mm — noir et blanc — 1.85:1 — son monophonique (Westrex Recording System)
  • Genre : comédie romantique
  • Durée : 130 minutes
  • Dates de sortie : France 29 mai 1957, États-Unis 30 juin 1957
  • (fr) Classifications CNC : tous publics, Art et Essai (visa no 19514 délivré le 29 mai 1957)

Distribution

  • Gary Cooper (VF : François Marthouret) : Frank Flannagan
  • Audrey Hepburn (VF : Valérie Karsenti) : Ariane Chavasse
  • Maurice Chevalier (VF : Jean-Jacques Moreau) : Claude Chavasse
  • Van Doude (VF : François Feroleto) : Michel, le partenaire d'Ariane au conservatoire, le « promis »
  • John McGiver (VF : Bernard Bouillon) : Monsieur X, le mari
  • Lise Bourdin : Madame X, la maîtresse de Flannagan
  • Olga Valéry : la dame au yorkshire
  • Jean Ozenne : le réceptionniste du Ritz
  • Paul Bonifas : le commissaire de police
  • Alexandre Trauner : un artiste (caméo)
  • Moustache : un boucher (caméo)
  • The Gypsies (Gyula Kokas, Michel Kokas, George Cicos, Victor Gazzoli) : le quatuor tzigane

Musiques 

  • Tristan et Isolde (prélude), musique de Richard Wagner (1865)
  • Fascination, musique de Fermo Dante Marchetti (1905)
  • C'est si bon, musique d'Henri Betti (1947)
  • L'Âme des poètes, musique de Charles Trenet (1951)

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article