L’affaire Touvier en fiction sur France 2

Publié le par Le Nouvel Observateur par Pierre Hedrich

L’affaire Touvier en fiction sur France 2

"Monsieur Paul" revient sur l’affaire Touvier avec François Morel, formidable dans le rôle de l'ex-chef de la milice lyonnaise.

François Morel

François Morel

1972. L’ex-chef de la Gestapo de Lyon, Klaus Barbie, est repéré en Bolivie. En France, à la même période, Franck Jourdan (incarné par Laurent Gerra, convaincant), journaliste dans un hebdomadaire politique, enquête sur Paul Touvier, l’ex-chef de la milice lyonnaise, condamné à mort par contumace à la Libération et que l’on a longtemps cru mort. L’homme qu’il suspecte d’être Touvier (François Morel) fait tout pour dissimuler son passé. Débute alors la traque sans relâche d’un manipulateur sans scrupule qui, jusqu’au bout, niera sa responsabilité. Le journaliste va découvrir peu à peu comment Touvier a réussi à échapper si longtemps à la justice et par qui il a été protégé.

L’histoire s’inspire de celle du grand reporter de “l’Express” Jacques Derogy. C’est grâce à lui que Paul Touvier s’est fait piéger par un photographe, en ouvrant les volets de la maison où il se cachait. Le cliché, qui prouve que l’ex-milicien est encore en vie, fait alors le tour des rédactions. Des articles mettent en cause la grâce présidentielle accordée par Georges Pompidou en 1971 et interrogent sur le réseau de protection dont l’homme a visiblement bénéficié toutes ses années.

Le téléfilm, s’il a le mérite de revenir sur cet épisode trouble de notre histoire, ne parvient pas totalement à restituer l’intensité dramatique qu’aurait méritée le sujet. Reste l’interprétation magistrale de François Morel, en ex-chef de la milice lyonnaise.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article