Le Chemin des écoliers

Publié le par Michel Boisrond

Le Chemin des écoliers est un film de Michel Boisrond sorti en 1959, d'après le roman éponyme de Marcel Aymé. Pour pouvoir entretenir sa jeune maîtresse, Yvette, dont le mari est prisonnier en Allemagne, Antoine Michaud, jeune lycéen de 17 ans, se livre au marché noir en compagnie de son ami Paul Tiercelin. Son père, Charles Michaud, brave homme d'une honnêteté scrupuleuse, inquiet d'une de ses absences et de son carnet scolaire désastreux, se renseigne auprès de monsieur Tiercelin, père de Paul, qui vit du marché noir dans son restaurant fréquenté par les Allemands et les « collabos ». Pour assurer la tranquillité d'Antoine, Tiercelin jette dans les bras de Michaud, Olga, une fille facile. L'aventure risquant de se terminer mal, Michaud père reprendra heureusement la situation en main et aura constaté entre temps, qu'Antoine est devenu un adulte. De nouveaux rapports s'établissent entre le père et le fils.

Le Chemin des écoliers de Michel Boisrond
Le Chemin des écoliers de Michel Boisrond

Le Chemin des écoliers de Michel Boisrond

Fiche technique

  • Titre : Le Chemin des écoliers
  • Réalisation : Michel Boisrond
  • Scénario : d'après le roman de Marcel Aymé, Le Chemin des écoliers (éditions Gallimard)
  • Adaptation et Dialogue : Jean Aurenche, Pierre Bost
  • Assistants réalisateur : Ully Picard et Renzo Rossellini
  • Images : Christian Matras
  • Opérateur : Gilbert Chain
  • Musique : Paul Misraki (éditions Impéria)
  • Orchestre dirigé par Jacques Météhen
  • Son : Antoine Petitjean
  • Montage : Louisette Hautecoeur-Taverna, assistée d'Arlette Lalande
  • Décors : Léon Barsacq, assisté de André Bakst et Olivier Girard
  • Ensemblier : René Turbeaux
  • Maquillage : Alex Archambault
  • Régie générale : André Hoss
  • Script-girl : Denise Morlot
  • Photographe de plateau : Jean Schmidt
  • Robes de Paulette Coquatrix
  • Tournage du 9 mars au 30 avril 1959, dans les studios de Boulogne
  • Production : S.P.C.E, Franco London Films, Mondex Films, S.N.E Gaumont (Paris) - Zebra Films, Tempo Films (Rome) - Franco-Italienne
  • Chef de production : Robert Amon, Henry Deutschmeister, Alain Poiré
  • Directeur de production : Ralph Baum
  • Distribution : Gaumont
  • Société Optiphone
  • Enregistrement Western Electric
  • Tirage : Laboratoire G.T.C Joinville
  • Genre : Drame
  • Durée : 80 minutes
  • Format : Pellicule 35 mm, Noir et Blanc Ratio : 1,66:1
  • Première présentation le 23 septembre 1959
  • Visa d'exploitation : 21.100

Distribution

  • Alain Delon : Antoine Michaud
  • Bourvil : Charles Michaud, son père
  • Paulette Dubost : Hélène Michaud, sa mère
  • Martine Havet : Pierrette Michaud, sa sœur
  • Françoise Arnoul : Yvette, son amie
  • Christian Lude : M. Olivier, associé de Charles Michaud
  • Micheline Luccioni : Solange, secrétaire de Charles Michaud
  • Jean-Claude Brialy : Paul Tiercelin, ami d'Antoine
  • Lino Ventura : M. Tiercelin, son père, restaurateur et as du marché noir
  • Pierre Mondy : Lulu, ami de Paul et Antoine
  • Madeleine Lebeau : Flora, ex-amie de Paul
  • Sandra Milo : Olga, prostituée
  • Gaby Basset : Lucette, sœur de Tiercelin
  • Claude Castaing : Dominique, associé de Tiercelin
  • Jean Brochard : M. Coutelier
  • Hans Verner : un officier allemand
  • Charles Bouillaud : le client enrhumé
  • Lucien Desagneaux : un consommateur
  • Marcel Rouze : un gardien de la paix
  • Pierre Collet : un gendarme
  • Henri Coutet : l'homme demandant des volontaires
  • Sylviane Rezenberg : « Chou », la fille d'Yvette
  • Marcel Bernier : un gardien de la paix à vélo
  • Roger Lecuyer : un consommateur
  • Catherine Brieux
  • Lise Delamare

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article