Trowbridge Charles

Publié le par Mémoires de Guerre

Charles (Silas Richard) Trowbridge, né le 10 janvier 1882 à Veracruz (État de Veracruz, Mexique), mort le 30 avril 1967 à Los Angeles (Californie, États-Unis), est un acteur américain.

Trowbridge CharlesTrowbridge Charles

Au théâtre, Charles Trowbride débute à Broadway (New York) en 1913 — dans The Marriage Game, avec Alison Skipworth — ; il y joue jusqu'en 1934, dans vingt-quatre pièces et une comédie musicale (Just Because en 1922). Parmi ses partenaires sur les planches, citons encore Ruth Chatterton (ex. : Daddy Long Legs en 1914-1915) et Walter Connolly (ex. : Ladies Leave en 1929). Au cinéma, il participe à plus de deux-cents films américains, dans des seconds rôles de caractère, ou dans des petits rôles (parfois non crédités). Après huit premiers films muets, entre 1915 et 1922, il revient à l'écran en 1931. Son ultime prestation (un petit rôle) est dans La Dernière Fanfare (1958, avec Spencer Tracy) de John Ford, avec lequel il avait déjà collaboré auparavant (ex. : le film de guerre Les Sacrifiés en 1945, avec John Wayne et Robert Montgomery, ce dernier également coréalisateur).

Au sein de la filmographie de Charles Trowbridge, mentionnons aussi, entre autres, les réalisateurs Jack Conway (ex. : Une fine mouche en 1936, avec Jean Harlow), Edmund Goulding (ex. : Le Grand Mensonge en 1941, avec Bette Davis), ou encore Elia Kazan, à l'occasion d'un western — genre auquel l'acteur contribue assez régulièrement —, Le Maître de la prairie (1947, avec Katharine Hepburn et Spencer Tracy). Il se retire après une unique apparition (un petit rôle, là aussi) à la télévision, dans un épisode — diffusé en 1959 — de la série-western Riverboat.

Filmographie 

Théâtre (à Broadway)

  • 1913-1914 : The Marriage Game d'Anne Crawford Flexner, avec Alison Skipworth
  • 1914-1915 : Daddy Long Legs de Jean Webster (d'après son roman éponyme, plusieurs fois adapté au cinéma), avec Ruth Chatterton, Charles Waldron, Cora Witherspoon
  • 1916-1917 : Come Out of the Kitchen d'A.E. Thomas, avec Ruth Chatterton, Walter Connolly
  • 1917 : This Way Out de Frank Craven, avec David Burton, Frank Craven, Walter Baldwin
  • 1918 : Why Worry ? de Montague Glass (en) et Jules Eckert Goodman, avec Fanny Brice
  • 1918 : Daddy Long Legs de Jean Webster, reprise, avec Ruth Chatterton, Cora Witherspoon
  • 1919 : Moonlight and Honeysuckle de George Scarborough, avec Ruth Chatterton, Lucile Watson
  • 1920-1921 : The Broken Wing de Paul Dickey et Charles W. Goddard, avec George Abbott, Louis Wolheim
  • 1922 : Just Because, 'comédie musicale', musique de Madelyn Sheppard, lyrics d'Helen S. Woodruff, livret d'Anna Wynne O'Ryan et Helen S. Woodruff, avec Olin Howland, Queenie Smith
  • 1922 : The Night Call d'Adeline Hendricks, avec Brandon Hurst
  • 1922-1923 : The Last Warning de Thomas F. Fallon, d'après The House of Fear de Wadsworth Camp
  • 1923-1924 : The Lullaby d'Edward Knoblauch, avec Rose Hobart, Frank Morgan
  • 1924 : Sweet Seventeen de Leonidas Westervelt, John Clements (en), Harvey J. O'Higgins et Harriet Ford
  • 1924 : The Locked Door de Martin Lawton
  • 1925 : The Backslapper de Paul Dickey et Mann Page, avec Lee Patrick
  • 1925 : It all depends de Kate McLaurin, mise en scène de John Cromwell, avec Katharine Alexander, Lee Patrick
  • 1925-1926 : Craig's Wife de George Kelly, avec Josephine Hull
  • 1928 : We never learn de Daisy Wolf, avec Elisabeth Risdon
  • 1928 : The Behavior of Mrs. Crane d'Harry Segall, avec Walter Connolly, Isobel Elsom
  • 1928-1929 : Congai d'Harry Hervey et Carleton Hildreth, mise en scène de Rouben Mamoulian
  • 1929 : Ladies Leave de Sophie Treadwell, avec Walter Connolly, Henry Hull
  • 1930 : The Boundary Line de Dana Burnet, avec Katharine Alexander, Otto Kruger
  • 1931 : Ladies of Creation de (et mise en scène par) Gladys Unger, avec Spring Byington
  • 1932-1933 : Dinner at Eight de George S. Kaufman et Edna Ferber, avec Constance Collier, Paul Harvey, Sam Levene, Cesar Romero, Conway Tearle (adaptée au cinéma en 1933)
  • 1934 : Mackerel Skies de John Haggart, avec Violet Kemble-Cooper, Tom Powers, Cora Witherspoon
  • 1934 : I, Myself d'Adelyn Bushell, avec Walter Baldwin

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article