Le Tigre du Bengale

Publié le par Fritz Lang

Le Tigre du Bengale (Der Tiger von Eschnapur) est un film allemand réalisé par Fritz Lang, sorti en 1959. C'est le premier volet d'un diptyque qui se poursuit avec Le Tombeau hindou. L’architecte Henri Mercier se rend à Eschnapur (ville imaginaire, le film ayant été tourné à Udaipur - loin du Bengale), à l’invitation du maharadjah Chandra qui souhaite faire des travaux dans son palais. En chemin, il sauve une danseuse, Seetha, des griffes d’un tigre. Ils ne tardent pas à tomber amoureux l’un de l’autre. Seetha se rend elle aussi auprès du maharadjah, pour lequel elle exécute une danse dans le temple de la déesse Kali. Henri Mercier a reçu l'aide d'Azagara, un architecte indien formé en Occident. Pendant leurs explorations dans les souterrains destinées à conforter la construction des bâtiments, ils se trouvent à proximité du temple de la Déesse. Henri surprend Seetha en train de danser dans le temple pour le maharajah. Il découvre aussi une léproserie improvisée où le maharadjah séquestre les lépreux afin qu'ils n'infestent pas la ville.

Épris de la danseuse, Chandra la séquestre dans son palais, attendant le jour où elle acceptera de l’épouser. Ce mariage est favorisé par le frère de Chandra, Ramigani. Celui-ci compte sur le scandale provoqué par cette union auprès des prêtres pour renverser son frère et s’emparer du pouvoir. Chandra ne tarde pas à découvrir que Mercier est épris de Seetha. Sur dénonciation des prêtres, il s'aperçoit qu'Henri rend visite le soir à Seetha. Comme châtiment, l’architecte devra affronter le tigre qui a menacé Seetha. Mercier parvient à tuer l’animal : il a la vie sauve. Grâce à sa connaissance des souterrains du palais, il rejoint Seetha, et les deux amants prennent la fuite, bientôt poursuivis par les hommes du maharadjah. Inquiets d’être sans nouvelles, Irène, sœur d’Henri, et son mari Walter Rhode, lui aussi architecte, se rendent à Eschnapur. Le maharadjah commande alors à Walter la construction d’un mausolée, révélant son projet d’y emmurer vivante la femme qui l’a trahi. Pendant ce temps, Henri et Seetha se perdent dans le désert…

Le Tigre du Bengale de Fritz Lang
Le Tigre du Bengale de Fritz Lang

Le Tigre du Bengale de Fritz Lang

Fiche technique

  • Titre : Le Tigre du Bengale
  • Titre original : Der Tiger von Eschnapur
  • Réalisation : Fritz Lang
  • Scénario : Fritz Lang et Werner Jörg Lüddecke, d'après le roman Le Tombeau hindou de Thea von Harbou, paru en 1921
  • Images : Richard Angst
  • Son : Clemens Tütsch
  • Musique : Michel Michelet
  • Montage : Walter Wischniewsky
  • Production : Artur Brauner
  • Pays d'origine : Allemagne de l'Ouest , Italie et France
  • Format : Couleurs - 35 mm - 1,37:1
  • Genre : Film d'aventures
  • Durée : 97 minutes
  • Dates de sortie : France, Allemagne de l'Ouest : 22 janvier 1959

Distribution

  • Debra Paget (VF : Michèle Montel) : Seetha
  • Paul Hubschmid (VF : Michel Roux) : Henri Mercier (Harald Berger dans la version allemande)
  • Walter Reyer (VF : Jean-Claude Michel) : Chandra
  • Claus Holm (VF : Yves Furet) : le docteur Walter Rhode
  • Sabine Bethmann (VF : Nadine Alari) : Irène Rhode
  • Valéry Inkijinoff (VF : Lui-même) : Yama, le grand prêtre
  • René Deltgen (VF : Yves Brainville) : le prince Ramigani
  • Luciana Paluzzi : Baharani, la servante
  • Jochen Brockmann (VF : Jean-Marie Amato) : Padhu
  • Jochen Blume (VF : Roger Rudel) : Asagara
  • Richard Lauffen (VF : Daniel Clérice) : Bhowana
  • Helmut Hildebrand (VF : Jean-Pierre Duclos) : le serviteur de Ramigani

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article