Gouvernement Trump: Mike Pompeo confirmé à la CIA, Rex Tillerson bien parti pour la diplomatie

Publié le par 20Minutes

Gouvernement Trump: Mike Pompeo confirmé à la CIA, Rex Tillerson bien parti pour la diplomatie

ETATS-UNIS L'ancien patron d'ExxonMobil a passé l'obstacle de la commission du Sénat... 

Le patron d'ExxonMobil, Rex Tillerson, et Vladimir Poutine, en 2011

Le patron d'ExxonMobil, Rex Tillerson, et Vladimir Poutine, en 2011

Finalement, tous les républicains sont rentrés dans le rang. Lundi, Rex Tillerson, le candidat choisi par Donald Trump pour le poste de secrétaire d’Etat, a obtenu la majorité des voix de la commission des Affaires étrangère du Sénat. S’il devra encore survivre à un vote en séance plénière, le plus dur semble fait.

Les 21 sénateurs de la commission ont voté à 11 voix contre 10 en sa faveur. L’ancien patron d’ExxonMobil a pu compter sur le soutien de tous les républicains, y compris John McCain et Marco Rubio, qui avaient exprimé des inquiétudes sur les positions de celui que Moscou a salué comme « un ami de la Russie ».

Lors de son audition, Tillerson avait tenter de rassurer les sénateurs, déclarant: « La Russie représente aujourd’hui un danger ». Selon lui Washington et Moscou ne seront « probablement jamais amis » car leurs « systèmes de valeurs sont clairement différents ». Il a condamné le fait que Moscou ait « envahi l’Ukraine en s’emparant de la Crimée et apporté son soutien aux forces syriennes », réclamant une « réponse vigoureuse » des Etats-Unis.

Pompeo confirmé à la CIA

La confirmation était attendue. L'élu républicain Mike Pompeo sera le prochain chef de la CIA. Il a été approuvé par 66 sénateurs contre 32, recevant le soutien d'une quinzaine de démocrates.

L'ancien représentant du Kansas arrive dans un moment tendu, alors que Donald Trump a remis en cause le renseignement américain. Surtout, selon les médias américains, une enquête a été ouverte contre quatre proches de Donald Trump, afin de déterminer s'il y a eu des communications illégales avec la Russie. Pompeo devra donc jouer les équilibristes pour servir son patron tout en garantissant une enquête indépendante.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article