Riva Emmanuelle

Publié le par Mémoires de Guerre

Paulette Riva, dite Emmanuelle Riva, est une actrice française née le 24 février 1927 à Cheniménil (Vosges) et morte à Paris le 27 janvier 2017. En 2013, à la suite de son interprétation dans Amour, Emmanuelle Riva obtient le César de la meilleure actrice, puis une nomination aux Oscar.

Riva Emmanuelle
Riva Emmanuelle
Riva Emmanuelle
Riva Emmanuelle
Riva Emmanuelle
Riva Emmanuelle
Riva Emmanuelle
Riva Emmanuelle

Comédienne de théâtre, Emmanuelle Riva fait une première apparition au cinéma en 1958 dans Les Grandes Familles de Denys de La Patellière. L'année suivante, elle est révélée par Alain Resnais qui lui offre le rôle principal de son premier long-métrage, Hiroshima mon amour, écrit par Marguerite Duras. Dans ce film-charnière qui évoque les traumatismes de la Seconde Guerre mondiale à travers la rencontre d'une actrice française et d'un architecte japonais, Emmanuelle Riva impose une voix et un physique singuliers qui bouleversent les cinéphiles. La même année, elle tourne, sur un sujet proche, le controversé Kapo de Gillo Pontecorvo. Jean-Pierre Melville qui l'engage pour Leon Morin, prêtre en 1961, et Georges Franju qui la fait tourner dans Therese Desqueyroux, pour lequel elle obtient en 1962 le Prix d'interprétation féminine à Venise, sont les autres rencontres marquantes de l'actrice qui, par la suite, ne trouvera que rarement des rôles à la hauteur de cet impressionnant début de carrière. Elle poursuit néanmoins son parcours exigeant, tournant sous la direction de réalisateurs à la forte personnalité, comme Fernando Arrabal, Jean-Pierre Mocky, Marco Bellocchio ou encore Philippe Garrel. Elle s'éteint le 27 janvier 2017 à l'âge de 89 ans à la suite d'un cancer.

Si l'actrice privilégie un cinéma littéraire (elle tourne une adaptation de La Modification de Michel Butor), on la retrouve également dans un film plus populaire, mais au sujet délicat, Les Risques du métier d'André Cayatte. A partir des années 90, outre sa composition de chef de famille dans Loin du Bresil, Emmanuelle Riva retient l'attention dans de beaux seconds rôles de vieille dame indigne dans C'est la vie et Vénus beauté. Dans les années qui suivent, elle se balade de comédies (Je ne dis pas non, Le Skylab), en drames (Mon fils à moi, Le Grand alibi, Un homme et son chien) et fait un détour par le petit écran pour l’adaptation télévisuelle de Vénus beauté. En 2012, Michael Haneke l'oppose à Jean-Louis Trintignant pour Amour, drame poignant et glaçant sur la fin de vie. La composition d'Emmanuelle Riva lui vaut la reconnaissance de ses pairs. Elle décroche le César de la Meilleure actrice et une nomination à l'Oscar. Apothéose d'une carrière paradoxale, à la fois riche et discrète. 

Filmographie

  • 1958 : Les Grandes Familles de Denys de La Patellière : une secrétaire
  • 1959 : Hiroshima mon amour d'Alain Resnais : Elle
  • 1960 : Le Huitième Jour de Marcel Hanoun : Françoise
  • 1960 : Recours en grâce de László Benedek : Germaine
  • 1960 : Adua et ses compagnes (Adua e le compagne) d'Antonio Pietrangeli : Marilina
  • 1961 : Kapò de Gillo Pontecorvo : Terese
  • 1961 : Léon Morin, prêtre de Jean-Pierre Melville : Barny
  • 1962 : Climats de Stellio Lorenzi : Isabelle
  • 1962 : Thérèse Desqueyroux de Georges Franju : Thérèse Desqueyroux
  • 1963 : Caterina (de Félicien Marceau), téléfilm de Gérard Herzog : Caterina
  • 1963 : Les Heures de l'amour (Le Ore dell'amore) de Luciano Salce : Maretta
  • 1964 : Le Gros Coup de Jean Valère : Clémence Grandval
  • 1964 : Le Coup de grâce de Jean Cayrol et Claude Durand : Sophie
  • 1965 : Thomas l'imposteur de Georges Franju : la princesse de Bormes
  • 1966 : L'Or et le Plomb d'Alain Cuniot : la femme du monde
  • 1967 : Les Risques du métier d'André Cayatte : Suzanne Doucet
  • 1967 : Fruits amers de Jacqueline Audry : Soledad
  • 1970 : La Modification, de Michel Worms : Henriette
  • 1971 : L'Homme de désir, de Dominique Delouche : Valentine
  • 1972 : Les Portes de feu, de Claude Bernard-Aubert : la baronne
  • 1972 : Le Cygne, téléfilm d'Aldo Altit : Dame Gritie
  • 1973 : J'irai comme un cheval fou de Fernando Arrabal : la mère
  • 1974 : Ariane de Pierre-Jean de San Bartolomé : Pasiphae
  • 1975 : Au long de rivière Fango de Sotha : Mathilde
  • 1976 : Le Diable au cœur de Bernard Queysanne : madame Bouvier, la mère
  • 1976 : Au théâtre ce soir : Un mois à la campagne d'Ivan Tourgueniev, mise en scène Jean Meyer, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Édouard VII
  • 1977 : Les Jeunes Filles de Lazare Iglesis Série TV
  • 1981 : Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz de Catherine Binet : une invitée
  • 1982 : Y a-t-il un Français dans la salle ? de Jean-Pierre Mocky : Adélaïde Tumelat
  • 1982 : Les Yeux, la bouche de Marco Bellocchio : la mère
  • 1983 : Liberté, la nuit de Philippe Garrel : Mouche
  • 1983 : Un homme à ma taille de Annette Carducci : Lisa Leibovitch
  • 1987 : Funny Boy de Christian Le Hemonet : la mère de Micky
  • 1988 : Les Tribulations de Balthasar Kober de Wojciech Has : la mère
  • 1989 : La Passion de Bernadette de Jean Delannoy : mère Marie-Thérèse Vauzou
  • 1991 : Pour Sacha d'Alexandre Arcady : Mme Malka
  • 1992 : Loin du Brésil de Tilly : Juliette
  • 1993 : Trois Couleurs : Bleu de Krzysztof Kieślowski : la mère
  • 1993 : L'Ombre du doute de Aline Issermann : la grand-mère
  • 1995 : L'Homme aux semelles de vent, téléfilm de Marc Rivière : la mère d'Arthur Rimbaud
  • 1997 : XXL de Ariel Zeitoun : Sonia Stern
  • 1999 : Vénus beauté (institut) de Tonie Marshall : la tante Lyda
  • 2001 : C'est la vie de Jean-Pierre Améris : Dominique
  • 2003 : Vert paradis d'Emmanuel Bourdieu : la mère de Lucas
  • 2004 : Éros thérapie de Danièle Dubroux : Emma
  • 2005 : Vénus et Apollon, série télévisée de Tonie Marshall : madame Galinet
  • 2006 : Mon fils à moi de Martial Fougeron : la grand-mère
  • 2008 : Le Grand Alibi de Pascal Bonitzer : Geneviève Herbin
  • 2008 : Un homme et son chien de Francis Huster : la femme croyante à l'église
  • 2009 : Je ne dis pas non de Iliana Lolic : madame Revison
  • 2011 : Le Skylab de Julie Delpy : Mémé
  • 2012 : Amour de Michael Haneke : Anne
  • 2013 : Tu honoreras ta mère et ta mère de Brigitte Roüan : Granny
  • 2013 : Michael Haneke : Profession réalisateur (Michael Haneke – Porträt eines Film-Handwerkers) d'Yves Montmayeur (film documentaire)
  • 2016 : Paris pieds nus de Dominique Abel et Fiona Gordon : Martha
  • 2016 : Marie et les naufragés : Suzanne

Théâtre

  • 1954 : Le Héros et le Soldat de George Bernard Shaw, mise en scène René Dupuy, Théâtre Gramont
  • 1955 : Espoir de Henri Bernstein, mise en scène de l'auteur, Théâtre des Ambassadeurs
  • 1956 : Le Séducteur de Diego Fabbri, mise en scène François Périer, Théâtre de la Michodière
  • 1956 : La Profession de madame Warren de George Bernard Shaw, mise en scène Jean Wall, Théâtre de l'Athénée
  • 1958 : L'Épouvantail de Dominique Rolin, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Œuvre
  • 1963 : Les Enfants du soleil de Maxime Gorki, mise en scène Georges Wilson, TNP Théâtre de Chaillot
  • 1964 : Zoo de Vercors, mise en scène Jean Deschamps, TNP Théâtre de Chaillot
  • 1965 : Badadesques de Jean Vauthier, mise en scène Marcel Maréchal, Théâtre du Cothurne, Théâtre de Lutèce
  • 1965 : L’Opéra du monde de Jacques Audiberti, mise en scène Marcel Maréchal, Théâtre du Cothurne, Théâtre de Lutèce
  • 1966 : Le Retour d'Harold Pinter, mise en scène Claude Régy, Théâtre de Paris
  • 1967 : La Journée d'une rêveuse de Copi, mise en scène Jorge Lavelli, Théâtre de Lutèce
  • 1971 : Vétir ceux qui sont nus de Luigi Pirandello, mise en scène René Dupuy, Théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet
  • 1972 : Macbeth de William Shakespeare, mise en scène Roger Blin
  • 1972 : Le Jour le plus court de Jean Meyer, mise en scène de l'auteur, Théâtre des Célestins
  • 1973 : Sainte Jeanne de George Bernard Shaw, mise en scène Pierre Franck, Théâtre des Célestins
  • 1975 : C'est beau de Nathalie Sarraute, mise en scène Claude Régy, Théâtre d'Orsay
  • 1976 : Un mois à la campagne de Ivan Tourgueniev, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Célestins
  • 1978 : Remagen d'après Anna Seghers, mise en scène Jacques Lassalle, Festival d'Avignon, Théâtre Gérard Philipe
  • 1976 : Cantique des cantiques, Festival d'Avignon
  • 1978 : Remagen de Jacques Lassalle d'après Anna Seghers, mise en scène Jacques Lassalle, Festival d'Avignon, Théâtre Gérard Philipe
  • 1979 : Les Fausses Confidences de Marivaux, mise en scène Jacques Lassalle, Théâtre Gérard Philipe
  • 1979 : Avec ou sans arbres ? de Jeannine Worms, mise en scène Yves Bureau, Théâtre de l'Athénée
  • 1980 : Charcuterie fine de Tilly, mise en scène Michel Hermon, Théâtre de la Tempête
  • 1982 : L'Exil d'Henry de Montherlant, mise en scène Bernard Ristroph, Théâtre Hébertot
  • 1983 : Émilie ne sera plus jamais cueillie par l'anémone d'après Emily Dickinson, mise en scène Gabriel Garran, Festival d'Avignon, Théâtre de la Commune
  • 1983 : La Vie que je t'ai donnée de Luigi Pirandello, mise en scène Massimo Castri, Théâtre national de Strasbourg
  • 1986 : Regarde, regarde de tous tes yeux de Danièle Sallenave, mise en scène Brigitte Jaques-Wajeman, Petit Odéon
  • 1987 : Ma chère Rose de Josette Boulva et Marie Gatard, mise en scène Josette Boulva et Frédérique Ruchaud, Théâtre Montparnasse
  • 1987 : George Dandin de Molière, mise en scène Roger Planchon, TNP Villeurbanne
  • 1988 : George Dandin de Molière, mise en scène Roger Planchon, TNP, tournée
  • 1989 : La Bonne Mère de Carlo Goldoni, mise en scène Jacques Lassalle, Théâtre national de Strasbourg
  • 1994 : La Source bleue de Pierre Laville, France Culture
  • 1997 : Le Siège de Léningrad de José Sanchis Sinisterra, mise en scène Dominique Poulange, Théâtre national de la Colline
  • 2000 : Médée d'Euripide, mise en scène Jacques Lassalle, Festival d'Avignon
  • 2001 : Médée d’Euripide, mise en scène Jacques Lassalle, Odéon-Théâtre de l'Europe
  • 2014 : Savannah Bay de Marguerite Duras, mise en scène Didier Bezace, Théâtre de l'Atelier

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article