Hanchar Viktar

Publié le par Mémoires de Guerre

Viktar Hanchar, né le 29 avril 1957 à Augustovo, dans la voblast de Minsk et sans doute mort le 16 septembre 1999, est un politicien biélorusse. Il a en effet disparu le 16 septembre 1999 sans laisser de traces.

Hanchar Viktar
Hanchar Viktar
Hanchar Viktar
Hanchar Viktar

Viktar Hanchar est diplômé du département juridique de l'université d'État biélorusse à Minsk. À partir de 1986 il a travaillé à l'institut biélorusse de l'économie nationale. Hanchar était adjoint au conseil suprême entre 1990 et 1995 et entre 1995 et 1999. En 1994 le président Alexandre Loukachenko le nomme vice-premier ministre du gouvernement biélorusse. À partir de septembre 1996 Hanchar est le président du Comité électoral central. Il s'oppose à la politique de Loukachenko de restreindre le rôle du Parlement et s'est opposé à un référendum sur les amendements constitutionnels prévu par Loukachenko. Hanchar est très critique sur ce référendum en violation avec la loi. Il est alors congédié comme chef du Comité électoral central. Hanchar est un des chefs du Conseil suprême, qui n'a pas été reconnu par Loukachenko et un membre du Parti civil uni de Biélorussie. 

Il a souvent parlé contre la politique de Loukachenko et son objectif d'unir la Biélorussie avec la Russie. Hanchar, avec son ami Anatol Krassowski, a été kidnappé dans une rue de Minsk le 16 septembre 1999. Des fragments de phares cassés, de marques de dérapage et de traces de collision avec un arbre ont été trouvés. Le sang appartenant à Hanchar (99,6 % de chance) y a également été découvert. Les membres de l'opposition, les proches des personnes disparues et la communauté internationale croient donc que Hanchar et Krasouski ont été enlevés pour des raisons politiques. Andrei Klima, un opposant au président Loukachenko a été arrêté le 3 avril 2007 et condamné le 1er août à deux ans de détention pour avoir publié sur Internet un article où il accusait le président d'avoir participé à l'assassinat de Viktar Hanchar.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article