Steinhoff Hans

Publié le par Mémoires de Guerre

Hans Steinhoff, né le 10 mars 1882 à Marienberg (Saxe) et mort le 20 avril 1945 à Luckenwalde (Brandenbourg) dans un accident d'avion, est un réalisateur, scénariste et producteur allemand.

Steinhoff Hans
Steinhoff Hans
Steinhoff Hans

Il commence une carrière de réalisateur et de scénariste sous la République de Weimar. Au début des années 1930, il réalise quelques films en France, parmi lesquels Chacun sa chance avec Jean Gabin dans la distribution. Au service de Goebbels sous le Troisième Reich, il devient l'un des principaux cinéastes du régime nazi et réalise des œuvres de propagande desquelles se dégage surtout le célèbre Hitlerjunge Quex (Le Jeune Hitlérien Quex), sorti en 1933 ou encore Le Président Krüger (1941) qui fut la production la plus coûteuse de tout le cinéma national-socialiste et le chef d'œuvre de son auteur égalant « les meilleurs films américains du genre ». Le film attira des millions de spectateurs. Dans la même veine, il est aussi l'auteur de films à caractère historique sur Frédéric II, le savant Robert Koch et la Seconde Guerre des Boers.

 

Filmographie

  • 1921 : Kleider machen Leute
  • 1922 : Der Falsche Dimitri
  • 1930 : Chacun sa chance
  • 1931 : Mon Léopold
  • 1932 : Scampolo, ein Kind der Straße
  • 1933 : Poupée blonde
  • 1933 : Hitlerjunge Quex (Le Jeune Hitlérien Quex)
  • 1933 : Madame ne veut pas d'enfants coréalisé avec Constantin Landau
  • 1934 : Vers l'abîme (du roman d'Harald Bratt)
  • 1935 : Der alte und der junge König (Les Deux Rois)
  • 1939 : Robert Koch, der Bekämpfer des Todes (La Lutte héroïque)
  • 1940 : Die Geierwally (La Fille au vautour)
  • 1941 : Ohm Krüger (Le Président Krüger)
  • 1942 : Rembrandt
  • 1944 : Mélusine
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article