Borel Suzanne

Publié le par Mémoires de Guerre

Suzanne Bidault (1904-1995), connue avant son mariage avec Georges Bidault sous le nom de Suzy Borel, est la première diplomate française professionnelle.

Borel Suzanne
Borel Suzanne
Borel Suzanne
Borel Suzanne

Carrière

Marie, Nancy, Suzanne Borel naît le 18 octobre 1904 à Toulon et meurt le 8 novembre 1995 (à 91 ans) à Paris. Le père de Suzy Borel est polytechnicien. Titulaire d'une licence ès lettres (philosophie) de la Sorbonne, diplômée de chinois de l’École nationale des langues orientales, ancienne élève de l'École libre des sciences politiques, Suzy Borel est la première femme nommée attachée d’ambassade, le 1er juillet 1930. Sa nomination provoque un recours de l’Association des agents du ministère des Affaires étrangères devant le Conseil d’État, la réglementation ne prévoyant pas la possibilité de nommer des femmes. Pendant la Guerre, elle appartient à divers réseaux de Résistance (NAP, Combat, Martial-Armand).

Elle occupe au ministère diverses fonctions (service des œuvres françaises à l’étranger, au premier cabinet de Georges Bidault ou plus tard l’OFPRA créé en 1952). Elle est, à partir de 1946, l'épouse de Georges Bidault, qui occupe durant la majeure partie de la IVe République les fonctions de ministre des Affaires étrangères ou de chef du gouvernement. Elle a inspiré à son collègue le diplomate-écrivain Roger Peyrefitte, comme les liait une détestation réciproque, le personnage de « Mademoiselle Crapotte » dans La Fin des ambassades (1953). Elle apparaît également dans ses Propos secrets (tome I, 1977), où il évoque entre autres un épisode qui eut pour cadre le château de Rochecotte à Saint-Patrice (37), séjour forcé de quelques diplomates et fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères à l'été 1940.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article