Petry Frauke

Publié le par Mémoires de Guerre

Frauke Petry (née Marquardt le 1er juin 1975 à Dresde, République démocratique allemande) est une chimiste, entrepreneuse et femme politique allemande, membre de l'Alternative pour l’Allemagne (AfD). Elle dirige l’entreprise PURinvent System à Leipzig, et occupe la fonction de porte-parole de l'AFD.

Petry Frauke
Petry Frauke
Petry Frauke
Petry Frauke
Petry Frauke

Frauke Petry est la fille d’une chimiste et d’un ingénieur et a grandi en RDA. Son père quitte la RDA lors d'une visite privée en Allemagne de l'Ouest. Accompagnée de sa mère, Frauke Petry rejoint son père en 1989 après la chute du mur de Berlin. Après avoir obtenu l'Abitur à Bergkamen en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, elle étudie la chimie au Royaume-Uni et à Göttingen en Basse-Saxe (ouest de l’Allemagne). Elle retourne en Saxe en 2007 et y fonde puis dirige l’entreprise PURinvent System. Son mariage avec le président de l'AFD de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Marcus Pretzell, est rendu public le 22 décembre 2016. Elle a été précédemment mariée avec un pasteur protestant, Sven Petry, avec qui elle a eu quatre enfants, et dont elle s'est séparée en octobre 2015 après 14 ans de mariage. Le 4 juillet 2015, elle est élue porte-parole de l’AfD, parti eurosceptique créé en 2013, par 60 % des voix. Figure de proue de l’aile nationale conservatrice, elle succède ainsi au fondateur Bernd Lucke, débordé par la base militante et renversé lors du congrès de 2015. 

Dans le cadre de la crise migratoire en Europe, elle oriente la ligne de son parti vers une position anti-immigration et anti-islam. Elle plaide pour un rapprochement de son parti avec le Front national. En vue des élections fédérales allemandes de 2017, elle renonce à revendiquer la tête de liste électorale de sa formation, ce qui est interprété comme « tout à la fois un aveu d’échec et une contre-attaque de la dernière chance pour éviter la mise à l’écart politique » face à la montée en puissance de l'aile radicale, « ethno-nationale-socialiste », de l'AfD. Elle défend également, dans une motion qui finalement n'est pas soumise au vote, une ligne plus modérée que précédemment, visant à faire du parti un parti de gouvernement, mais semble isolée. Elle préside la fédération de la Saxe de l'AfD. Elle a quitté son mari pour Marcus Pretzell, patron de la fédération rhénane de l’AfD. En 2017, elle est enceinte de son cinquième enfant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article