Décès de Jean-Claude Bouillon, héros des Brigades du Tigre et de Sous le soleil

Publié le par Laurence Gallois

Décès de Jean-Claude Bouillon, héros des Brigades du Tigre et de Sous le soleil

L'acteur français Jean-Claude Bouillon est décédé à l'âge de 75 ans. 

Décès de Jean-Claude Bouillon, héros des Brigades du Tigre et de Sous le soleil

Après la mort de Jeanne Moreau, la télévision et le cinéma français pleurent un autre décès ce lundi 31 juillet, celui de Jean-Claude Bouillon. L'acteur français est mort à Marseille, où il vivait. Il avait 75 ans et souffrait d'un cancer. Jean-Claude Bouillon reste associé au personnage du commissaire Paul Valentin, le héros de la série Les Brigades du Tigre. Il avait aussi joué dans Sous le soleil et Plus belle la vie.

Né en 1941, Jean-Claude Bouillon a démarré sa carrière au Théâtre national populaire. Au cinéma, il a tenu le rôle principal de nombreux films, tournant notamment pour Jean-Luc Godard dans Made in USA, Philippe Labro dans Tout peut arriver, ou encore Roger Vadim avec le film Hellé. Ces dernières années, le public a pu le voir dans Cavalcade de Steve Suissa ou Les Immortels de Richard Berry.

Mais la carrière de Jean-Claude Bouillon a surtout été marquée par la série française Les Brigades du Tigre, diffusée entre 1974 et 1983. L'acteur incarnait le commissaire Paul Valentin, à la tête des brigades créées par Georges Clémenceau.

Après plusieurs séries et téléfilms, l'acteur est revenu à la télévision avec un rôle récurrent dans le feuilleton de TF1 Sous le soleil. Entre 2003 et 2007, Jean-Claude Bouillon a incarné Xavier Mondino dans la série, le père de Baptiste (David Brécourt), l'ex mari de Béatrice (Macha Béranger) et le compagnon de Blandine (Marie-Christine Adam). 

Décès de Jean-Claude Bouillon, héros des Brigades du Tigre et de Sous le soleil

En 2011, les fans de Plus belle la vie l'ont retrouvé dans le feuilleton de France 3 sous les traits de Michel Espira, un ancien copain d'école de Roland. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article