Le Cercil commémore les 75 ans de la rafle du Vél d'Hiv

Publié le par François Guéroult France Bleu Orléans

Le Cercil commémore les 75 ans de la rafle du Vél d'Hiv

Début ce soir dans le Loiret des commémorations pour les 75 ans de la rafle du vél d'Hiv : plus de 13 000 juifs arrêtés à Paris pour être déportés. La rafle eut lieu les 16 et 17 juillet 1942, mais les préparatifs ont commencé dès le mois de juin, singulièrement à Pithiviers.

 Serge Klarsfeld viendra dimanche après-midi inaugurer l'exposition sur les enfants du Vél d'Hiv autour des dessins de Gilles Rapaport - Gilles Rapaport pour le Cercil

Serge Klarsfeld viendra dimanche après-midi inaugurer l'exposition sur les enfants du Vél d'Hiv autour des dessins de Gilles Rapaport - Gilles Rapaport pour le Cercil

A Orléans, le Cercil, le musée-mémorial des Enfants du Vél d'Hiv, débute aujourd'hui la commémoration des 75 ans de la rafle du vél d'Hiv : plus de 13 000 Juifs arrêtés à Paris pour être ensuite déportés, après un transit soit à Drancy soit dans les camps du Loiret (Beaune-la-Rolande et Pithviiers). La rafle eut lieu les 16 et 17 juillet 1942 mais la préparation de cette rafle avait commencé avant. Et notamment par la déportation des Juifs internés depuis un an dans le camp de Pithiviers, pour "faire de la place" : le premier convoi vers Auschwitz est parti de Pithiviers le 25 juin 1942. D'ici dimanche, donc, le Cercil organise toute une série d'événements. Cela commence ce soir par la venue à Pithiviers d'une rescapée, Arlette Testyler, qui avait 11 ans lors de la rafle du Vél d'Hiv : rencontre-témoignage à 20h au théâtre du Donjon.

Dans "Lirréparable", Philippe Pintaux raconte le destin croisé de 2 fillettes dont l'amitié se poursuit par-delà les barbelés du camp de Pithiviers. © Radio France - François Guéroult

Dans "Lirréparable", Philippe Pintaux raconte le destin croisé de 2 fillettes dont l'amitié se poursuit par-delà les barbelés du camp de Pithiviers. © Radio France - François Guéroult

Puis le samedi 24 juin à 15h à la Médiathèque de Pithiviers, le Cercil propose une conférence-débat avec Jacques Wenig, dont le papa a été arrêté, déporté et a survécu aux marches de la mort et avec Philippe Pintaux, ancien maire de Pithiviers et auteur d'un roman historique, l'Irréparable (éditions l'Harmattan), ayant pour cadre le camp de Pithiviers. Philippe Pintaux était l'invité de FB Orléans ce matin :

Serge Klarsfeld à Orléans dimanche 25 juin

Le programme des commémorations se poursuivra samedi 24 juin à 20h au Cercil, à Orléans, par un concert événement, avec Lila Tamazit, Valérian Renault, Aimée Leballeur, Éric Amrofel et Fred Ferrand, « Quand la chanson se souvient de la Shoah ». Puis, le dimanche 25 juin à 12h au square Max Jacob à Pithiviers, aura lieu une cérémonie à la mémoire des déportés du convoi qui partit de Pithiviers vers Auschwitz il y a tout juste 75 ans. Enfin, dimanche après-midi, Serge Klarsfeld, Président des Fils et Filles des Déportés Juifs de France, viendra à Orléans pour inaugurer au Cercil à Orléans l’exposition sur "les enfants du Vel d’Hiv", avec des dessins de Gilles Rapaport reproduits en très grand format. Deux timbres commémoratifs seront également mis en vente.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article