Décès du commissaire Ottavioli, « Monsieur Antirapt »

Publié le par Jean-Marc Leclerc

Décès du commissaire Ottavioli, « Monsieur Antirapt »

La police vient de perdre un flic de légende : Pierre Ottavioli, ex-directeur de la Brigade criminelle est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à Paris.

Décès du commissaire Ottavioli, « Monsieur Antirapt »
Décès du commissaire Ottavioli, « Monsieur Antirapt »

Figure du 36, Quai des Orfèvres, il était surnommé « Monsieur Antirapt », en raison des succès engrangés par ses équipes dans les années 1970. « Otta », comme l’appelaient ses plus proches, a été patron de la Brigade mondaine, de la Brigade de répression du banditisme et de la Crim’.

Le commissaire Ottavioli, d’origine Corse, a été au centre des affaires les plus retentissantes durant trente ans : l’O.A.S., le Guet-apens du Petit-Clamart, l’affaire Ben Barka, Carlos, l'assassinat de Jean de Broglie, l’enlèvement du baron Empain, la prise d'otages de l'ambassade d'Irak, où il faillit perdre la vie avec ses collègues les commissaires Marcel Leclerc et Robert Broussard, tandis que l’inspecteur Jacques Capela était tué, ce triste 31 juillet 1978, par les « gorilles » irakiens. La famille de la PJ est en deuil.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article