Décès de Jean Rochefort : l'émotion du monde du cinéma

Publié le par Le Point

Décès de Jean Rochefort : l'émotion du monde du cinéma

VIDÉO. "Jean, c'était la classe, un homme élégant dans sa façon de jouer, d'être, de rire avec vous, de rêver avec vous", s'est ému Jean-Loup Dabadie sur France Inter.

Décès de Jean Rochefort : l'émotion du monde du cinéma
Décès de Jean Rochefort : l'émotion du monde du cinéma

La moustache la plus élégante du cinéma français s'en est allée. L'acteur Jean Rochefort est décédé, à l'âge de 87 ans, dans la nuit de dimanche à lundi. Hospitalisé en août dans un établissement parisien, son état s'était aggravé ces derniers mois. Il laisse derrière lui son empreinte sur le cinéma. Cet acteur populaire a été à l'affiche de près de 150 films parmi lesquels Le Capitaine Fracasse, Salut l'artiste !, Un éléphant ça trompe énormément, Tandem, Les Grands Ducs, Angélique marquise des Anges ou Nous irons tous au paradis.

Sa riche carrière a été couronnée de trois césars, pour ses rôles dans Que la fête commence en 1976 et Le Crabe-Tambour en 1978. En 1999, il a également été récompensé d'un césar d'honneur. À l'annonce de son décès, par sa fille Clémence, le monde du cinéma a rapidement réagi sur Twitter.

Au micro de RTL, Philippe Labro a rendu hommage au comédien : "Jean Rochefort savait tout faire. Cet homme était capable aussi bien de porter un costume dans Le Crabe-Tambour, d'être sérieux et très grave, que de faire le rigolo dans les films d'Yves Robert aux dialogues de Dabadie. C'est ça, la force d'un bon comédien : la capacité d'être crédible dans n'importe quel rôle."

À qui je vais téléphoner maintenant ?

Interrogé par RTL, Patrice Leconte a fait part de sa tristesse : "Il était très, très rieur (...) On avait convenu qu'on s'appellerait l'un l'autre quand on avait une nouvelle histoire drôle. À qui je vais téléphoner maintenant ?"

Sur Europe 1, François Berléand a déclaré : "Dans le jeu, il était très, très sérieux. Jean Rochefort était quelqu'un de merveilleux : il changeait sans arrêt de style. C'est l'un des plus grands acteurs français de sa génération. J'ai une peine immense parce que c'est quelqu'un qui m'a séduit par son jeu et ses qualités."

Interrogée par l'Agence France-Presse, Brigitte Bardot, qui a joué avec le comédien dans À cœur joie (1967) a confié : "C'est une hécatombe d'étoiles qui s'éteignent avec la mort de Jean Rochefort. Avec lui, c'est toute une génération qui disparaît. Jean Rochefort en était un brillant représentant, élégant, dandy, lord, humour et fantaisie et surtout amoureux des chevaux et soutien inconditionnel de mon combat contre l'hippophagie. Je l'adorais." Au micro de France Inter, Jean-Loup Dabadie, scénariste d'Un éléphant et de de sa suite a également fait part de sa tristesse : "Il n'est pas crédible dans le rôle de mort... Jean, c'était la classe, un homme élégant dans sa façon de jouer, d'être, de rire avec vous, de rêver avec vous. C'était un homme qui mettait le monde à distance. S'il montait à cheval, c'était pour prendre de la hauteur."

Émotion du côté de la classe politique, qui a rendu hommage, sur Twitter, au célèbre acteur.

Décès de Jean Rochefort : l'émotion du monde du cinéma
Décès de Jean Rochefort : l'émotion du monde du cinéma
Décès de Jean Rochefort : l'émotion du monde du cinéma

À l'annonce du décès, France 2 a bouleversé ses programmes pour rendre hommage à Jean Rochefort. Lundi 9 octobre à 23 h 05, la chaîne diffuse l'émission Un jour un destin, consacré au comédien. Mardi 10 octobre, une soirée cinéma avec deux films est prévue. Au programme, les deux longs métrages cultes : Un éléphant ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis. France 3 diffusera le film Ridicule de Patrice Leconte lundi 9 octobre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Voyance sérieuse gratuite par mail 11/10/2017 18:04

J’aime beaucoup ton article, je le trouve très bien écrit et structuré cela change car on a pas souvent l’occasion de voir ce genre d’article.