Robert Hirsch est mort: décès d'une figure du théâtre français

Publié le par HuffPost

Robert Hirsch est mort: décès d'une figure du théâtre français

Le comédien est mort à l'âge de 92 ans.

Robert Hirsch est mort: décès d'une figure du théâtre français

Robert Hirsch est mort: décès d'une figure du théâtre français

CULTURE - Il s'est envolé. Le comédien Robert Hirsch, figure du théâtre français est mort à l'âge de 92 ans, a annoncé ce jeudi 16 novembre le producteur d'une de ses pièces, Francis Nani, directeur du théâtre du Palais-Royal. Le comédien était l'un des derniers monstres sacrés du théâtre français.

Robert Hirsch était hospitalisé depuis 48 heures après une chute à son domicile et son cœur "fragile, a probablement lâché", a indiqué Jeoffrey Bourdenet, comédien et metteur en scène, qui était à ses côtés.

Le comédien, qui disait ne jamais vouloir prendre sa retraite et avoir le théâtre pour "religion", était encore à l'affiche ces dernières années de pièces à succès comme, "Avant de s'envoler" et "Le Père" de Florian Zeller, après 65 ans de carrière dont un quart à la Comédie-Française où il a joué plus de 60 rôles. "Le théâtre est ce qui me fait vivre" disait-il.

Embauché plus jeune en tant que quadrille à l'Opéra de Paris, Robert Hirsch devait à sa formation de danseur sa grande présence sur scène et une agilité qui ne l'aura jamais quitté. Encore dans "Avant de s'envoler", sa dernière pièce, le comédien se laissait aller à quelques pas de danse. Selon son ami Joeffrey Bourdenet, Robert Hirsch souhaitait continuer de travailler et "était à la recherche d'un rôle".

Il campait un "Scapin" bondissant en 1956. Son Sosie dans "Amphitryon" du même Molière (1957) et son Bouzin pathétique dans "Un fil à la patte" de Feydeau (1961) soulèvaient l'enthousiasme, même si certains critiques lui reprochaient "d'en faire trop". De Sosie, "l'un des rôles qui m'a rendu le plus heureux", il disait: "il est encore plus drôle que Scapin. Toutes les répliques font mouche, et physiquement c'était un bonheur".

Distingué par de nombreux prix, dont un Molière d'honneur en 1992 et un Molière du meilleur comédien d'un spectacle de théâtre privé pour "Le Père" en 2014, le comédien aux 100 rôles était l'un des plus grands acteurs français.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article