Ikea : Ingvar Kamprad, l'homme qui a mis le monde en kit

Publié le par François Lenglet et Loïc Farge

Ikea : Ingvar Kamprad, l'homme qui a mis le monde en kit

ÉDITO - Le fondateur du numéro un mondial de l'ameublement Ikea vient de mourir à l'âge de 91 ans. Ingvar Kamprad était avare au point de réutiliser deux fois ses sachets de thé et de faire ses courses juste avant l'heure de fermeture pour négocier des rabais.

Ikea : Ingvar Kamprad, l'homme qui a mis le monde en kit

Ikea : Ingvar Kamprad, l'homme qui a mis le monde en kit

Le génial inventeur du meuble à monter chez soi, Ingvar Kamprad, est mort à 91 ans. C'est à 17 ans qu'il avait monté son entreprise de vente par correspondance de briquets et de cartes postales, dans la ferme de son père.

Son père qui le prenait pour un crétin, parce qu'il était dyslexique et qu'’il ne savait pas traire les vaches. Aujourd'hui, Ikea est le premier fabricant de meubles au monde, avec quelque 400 magasins dans près de 50 pays et 38 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Économe à l'extrême (il roulait dans une Volvo de plus de quinze ans) et pourtant l'une des cinq hommes les plus riches du monde, obsédé par l'amélioration constante de son entreprise, Kamprad ne s'était retiré des fonctions opérationnelles qu'en 2013, alors qu'il approchait déjà les 90 ans. L'une de ses phrases préférées, c'était : "Il n'y a que quand on dort qu'on ne fait pas de bêtises".

La première chaise s'appelait Ruth

Qu'est-ce qui explique son succès ? La vente de meubles à prix cassés, grâce à un concept révolutionnaire : faire se déplacer le client dans un hangar en périphérie, et lui faire monter lui-même ses meubles. En gros, transférer sur le client une charge importante, et lui consentir un gros rabais en contrepartie.

La légende raconte que son entreprise de vente par correspondance a décollé quand il s'est mis à vendre sa première chaise - un modèle qui s'appelait Ruth. Du coup, il a étendu la gamme, avec des tables basses et des sofas. La vraie rupture, c'est lorsqu'un de ses employés a l'idée de démonter les pieds d'une table pour l'emballer et la vendre ainsi. Le meuble montable est né, avec son célèbre schéma inintelligible.

Peu après arrive le fameux catalogue (en 1951), aujourd'hui diffusé à 250 millions d'exemplaires. Puis le paquet plat s'impose, et avec lui ces magasins à l'itinéraire obligatoire pour que le client soit mis en présence de tous les produits. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article