Yvonne de Bray

Publié le par Mémoires de Guerre

Yvonne de Bray ( née Yvonne Laurence Blanche de Bray ) est née le 12 mai 1887 à Paris 9e, et elle est morte le 1er février 1954 dans le 8e arrondissement de Paris. C'est une actrice française

Yvonne de Bray
Yvonne de Bray
Yvonne de Bray
Yvonne de Bray
Yvonne de Bray
Yvonne de Bray
Yvonne de Bray

Enfant, Yvonne de Bray débute sur scène aux côtés de Réjane et de Sarah Bernhardt. Puis elle épouse le dramaturge Henry Bataille (1872-1922) et interprète au théâtre les pièces de son mari, mais aussi de Tristan Bernard, Flers et Caillavet ou Georges Feydeau. En 1922, elle abandonne la scène après la mort de son mari. En 1938, Jean Cocteau parvient à la convaincre de remonter sur scène pour interpréter, dans Les Parents terribles, le rôle de Sophie qu'il a écrit spécialement pour elle, mais un problème de santé l'empêche de jouer ; en 1948, elle sera Sophie dans le film de Cocteau adapté de la pièce. Au théâtre, elle interprète Cocteau et Jean Giraudoux et tourne quelques films, dont L'Éternel Retour de Jean Delannoy (1943), L'Aigle à deux têtes de Cocteau (1948), Nous sommes tous des assassins d'André Cayatte (1952) ou Quand tu liras cette lettre de Jean-Pierre Melville (1953). Elle meurt en 1954 et est enterrée au cimetière du Père-Lachaise.

Filmographie

Théâtre

  • 1902 : La Samaritaine d'Edmond Rostand, théâtre Sarah-Bernhardt
  • 1907 : Le Ruisseau de Pierre Wolff, Théâtre du Vaudeville
  • 1907 : Sherlock Holmes de Pierre Decourcelle d'après Arthur Conan Doyle et William Gillette, Théâtre Antoine
  • 1909 : Trains de luxe d'Abel Hermant, Théâtre Réjane
  • 1909 : Suzette d'Eugène Brieux, Théâtre du Vaudeville
  • 1910 : La Fugitive d'André Picard, Comédie-Française
  • 1911 : Papa de Gaston Arman de Caillavet et Robert de Flers, Théâtre du Gymnase
  • 1912 : Le cœur dispose de Francis de Croisset, Théâtre de l'Athénée
  • 1912 : Les Flambeaux d'Henry Bataille, Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1913 : Le Phalène d'Henry Bataille, Théâtre du Vaudeville
  • 1921 : La Tendresse d'Henry Bataille, Théâtre du Vaudeville
  • 1921 : La Possession d'Henry Bataille, Théâtre de Paris
  • 1940 : Les Monstres sacrés de Jean Cocteau, mise en scène André Brulé, Théâtre Michel
  • 1953 : Pour Lucrèce de Jean Giraudoux, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre Marigny

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article