Mellon Andrew

Publié le par Mémoires de Guerre

Andrew William Mellon, né le 24 mars 1855 à Pittsburgh (Pennsylvanie) et mort le 27 août 1937 à Southampton (État de New York), est un banquier, industriel, philanthrope, collectionneur d'art et homme politique américain. 

Mellon Andrew
Mellon Andrew
Mellon Andrew
Mellon Andrew

Membre du Parti républicain, il est secrétaire au Trésor entre 1921 et 1932 dans l'administration du président Herbert Hoover puis ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni entre 1932 et 1933. En 1880, il travaille dans la banque de son père, T. Mellon & Sons, avant d'en prendre les rênes deux ans plus tard. Impliqué dans plusieurs activités, Andrew Mellon devient un magnat de l'industrie, notamment dans l'aluminium, et un des hommes les plus riches des années 1920. Il est secrétaire du Trésor des États-Unis du 4 mars 1921 au 12 février 1932, le seul à avoir servi sous trois présidents américains (Harding, Coolidge et Hoover).

Il entame des réformes destinées à réduire la dette et à relancer l'économie. Il préside la commission de la dette étrangère durant la Première Guerre mondiale, mais son insistance à maintenir des tarifs douaniers élevés entrave le remboursement par l'Europe de sa dette. De plus, la Grande Dépression vient bientôt contrecarrer ses plans. Impopulaire, il démissionne en 1932 et devient ambassadeur au Royaume-Uni durant un an, avant de se retirer.

Avec son frère Richard B. Mellon, il a fondé en 1913, en l'honneur de son père, la Mellon Institute of Industrial Research au sein de l'université de Pittsburgh, à qui il versera des dons substantiels. Philanthrope, il fait don, en 1937, d'une collection de toiles et d'une somme de 10 millions de dollars pour aider la construction de la National Gallery of Art à Washington. Il meurt la même année et est enterré à Upperville, en Virginie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article