L'épave d'un porte-avions américain, coulé durant la Seconde Guerre mondiale, enfin retrouvée [vidéo]

Publié le par Libération Champagne

L'épave d'un porte-avions américain, coulé durant la Seconde Guerre mondiale, enfin retrouvée [vidéo]

L'USS Lexington a été découvert dimanche à 3 000 mètres de profondeur dans la mer de Corail. Il reste très bien conservé malgré 76 ans passés dans l'eau.

L'épave d'un porte-avions américain, coulé durant la Seconde Guerre mondiale, enfin retrouvée [vidéo]

Cela faisait 76 ans qu’elle attendait dans les profondeurs de la mer de Corail. Dimanche 4 mars, l’épave de l’USS Lexington, porte-avions américain coulé en 1942, a été retrouvée après des décennies de sommeil. Paul Allen, cofondateur de Microsoft a annoncé la découverte sur son compte Twitter.
 

Le milliardaire passionné d’histoire et son équipe, embarqués à bord de son vaisseau R/V Petrel, ont retrouvé l’épave à 800 km de la côte est de l’Australie et 3 000 mètres de profondeur.

L'épave d'un porte-avions américain, coulé durant la Seconde Guerre mondiale, enfin retrouvée [vidéo]

« Rendre hommage à l'USS Lexington et aux hommes courageux qui y ont servi est un honneur », a déclaré Paul Allen sur son site, avant d'ajouter: « En tant qu'Américains, nous avons tous une dette de gratitude envers tous ceux qui ont servi et qui continuent de servir notre pays pour leur courage, leur persévérance et leur sacrifice. »

Un état de conservation incroyable

Le navire, surnommé Gray Lady ou Lady Lex, a sombré en 1942 mais sa coque et les avions qu’il abritait sont particulièrement bien conservés. On distingue encore, sur l'un des appareils, un dessin de Félix le Chat à côté de quatre drapeaux japonais, probablement pour marquer le nombre d'appareils ennemis abattus. 

L'épave d'un porte-avions américain, coulé durant la Seconde Guerre mondiale, enfin retrouvée [vidéo]

Au total, 35 avions étaient embarqués sur l'USS Lexington et l'équipe de Paul Allen a dit en avoir repéré onze.

Pourtant, c’est parce qu’il était particulièrement endommagé, que les Américains présents à bord ont décidé de le saborder à la fin de la bataille, où plus de 200 membres d’équipage ont péri. Les survivants avaient été évacués sur d'autres vaisseaux.

Si la découverte est impressionnante, c'est aussi parce que la bataille de la Mer de Corail, menée du 4 au 8 mai 1942, et opposant les Américains aux Japonais lors de la Seconde guerre mondiale, a eu cette particularité de s’être déroulée par porte-avions interposés.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article