Un chercheur découvre l'épave d'un bateau de la Seconde guerre mondiale dans la mer de Corail

Publié le par Atlantico

Un chercheur découvre l'épave d'un bateau de la Seconde guerre mondiale dans la mer de Corail

1942, le premier porte-avion américain, le Lexington, coule à pic. Il vient d'être pulvérisé par deux bombes et deux torpilles. Et depuis rien, jusqu'au mois de mars 2018.

Entre le 4 et le 8 mai 1942, les forces navales japonaises et américaines s'affrontaient dans la mer de Corail, à l'Ouest de l'Australie et a proximité des Iles Salomon. Les Etats-Unis emploie un des premiers porte-avions de leur flotte, le USS Lexington, face à une terrible armada japonaise qui vient de s'emparer d'une de leur base. Pris sous le feu des F-Zéro et la coque trouée par plusieurs torpilles, le Lexington se retrouve inopérant. Pour ne pas le céder à l'ennemi, on le saborda donc, le laissant disparaître sous les profondeurs marines.
 

L'explosion de l'USS Lexington

L'explosion de l'USS Lexington

Ce sacrifice important ne fut pas vain pour les forces américaines, qui détruisirent 4 porte-avions japonais dans la bataille, offrant à leurs adversaire une victoire à la Pyrrhus dont ils profitèrent un mois plus tard lors de la célèbre bataille de Guadalcanal. 

On savait à peu près où avait eu lieu la bataille, mais personne n'avait réussi à trouver l'épave. C'est chose faite grâce au travail acharné du businessman et explorateur Paul Allen qui nous laisse des images inoubliables de ce géant des mers. 
 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article