Utiliser l’image d’Hitler: un coup réussi ou une erreur de marketing?

Publié le par Sputnik

Utiliser l’image d’Hitler: un coup réussi ou une erreur de marketing?

Même les chaussettes de Justin Trudeau n’ont pas autant attiré l’attention que celles qui ont été proposées par une société polonaise Nanushki. Celle-ci est devenue la cible de virulentes critiques. Par ailleurs, ce n’est pas le premier cas dans lequel le Führer a été utilisé dans un but commercial.

Utiliser l’image d’Hitler: un coup réussi ou une erreur de marketing?

Utiliser l'image du chef nazi dans un but commercial est-ce une bonne ou une mauvaise démarche? La société polonaise Nanushki qui s'est retrouvée assaillie de multiples critiques depuis qu'elle a essayé de distribuer des chaussettes avec l'image d'un personnage ressemblant à Adolf Hitler, pourrait partager son expérience un peu amère.

«Les chaussettes Hitler, c'est difficile de faire un commentaire», s'est indigné le musée d'Auschwitz-Birkenau.

«Hitler sur des chaussettes, c'est un personnage satyrique et ironique, un personnage imaginaire et vivant dans un monde imaginaire», a alors répliqué le directeur de la société Nanushki pour le portail polsatnews.pl.

Néanmoins, la société polonaise n'est pas la première à utiliser le Führer pour faire un objet de merchandising.

Hitler, une erreur de marketing

Ainsi, en 2010 en Sicile, un scandale retentissant a éclaté à cause d'un «Hitler rose», un poster énorme de six mètres, représentant le chef nazi en uniforme militaire de couleur rose pâle, avec pour décoration un cœur à la place des attributs fascistes. Par ailleurs, cet Hitler faisait de la pub pour une boutique New Form à Palerme. L'image était accompagnée du slogan «Change de style, ne suis pas le leadeur», cherchant à appeler les jeunes gens à trouver leur propre style.

Adolf Hitler publicité

Adolf Hitler publicité

Hitler, réussite commerciale

La référence à Adolf ne provoque pas forcément un effet négatif. Elle contribue parfois au renouveau d'une société.

Tel a été le cas en République tchèque en 2016. Trois citoyens tchèques ont voulu attirer l'attention de la société sur la montée des idées de l'extrémisme. Dans ce but, ils ont créé un design d'emballage pour du lait ribot en lançant sur le Web une campagne publicitaire, accompagnée de slogans provocateurs «Le lait ribot, le plus pur» ou encore «Le leader des laits ribot». Le succès de la campagne a fait que ces jeunes Tchèques ont lancé la production de leur marque de lait ribot.

Hitler, motif fantaisiste

En Asie, l'attitude envers Adolf Hitler est tout à fait différente.

Les produits portant l'image du Führer a gagné en popularité parmi les jeunes de la capitale de la Thaïlande. Sur des tee-shirts vendus un peu partout, Hitler est représenté dans le rôle de Ronald McDonald et même en panda!

Même si certaines entreprises peuvent remercier ce personnage pour leur succès, la stratégie marketing Hitler n'a pas trop marché pour cette société polonaise.

Pour apaiser les tensions, Nanushki a pris la décision de renommer les chaussettes Adolf en Patrick, un financier ordinaire, ressemblant toutefois toujours au chef des nazis.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article