Rösing Hans-Rudolf

Publié le par Mémoires de Guerre

Hans-Rudolf Rösing (né le 28 septembre 1905 à Wilhelmshaven et mort le 28 décembre 2004 à Kiel) est un officier de la marine allemande, commandant de sous-marin durant la Seconde Guerre mondiale et konteradmiral. Il a été le commandant des U-Boote U-11, U-35, U-48 et aussi du U-10.

Rösing Hans-Rudolf
Rösing Hans-Rudolf

"Haro" Rösing est le fils de l'officier de marine Bernhard Rosing et de son épouse Elfriede Wünsche. Ses trois frères Friedrich Wilhelm, Kurt-Wolf et Bernhard meurent durant la Seconde Guerre mondiale. Sa sœur Elfriede est pendant ce temps professeur à Pékin. Il commence sa carrière en mars 1924. Après sa formation à l'Académie navale de Mürwik, il intègre le SMS Nymphe et le SMS Königsberg. En 1930 et 1931, il est l'un des rares marins allemands à collaborer dans des navires étrangers car l'Allemagne n'a toujours pas le droit de posséder des sous-marins. Après avoir été deux ans le commandant des Schnellboot S-15 et S-3, il entre en octobre 1933 dans l'école de sous-marins. Il reçoit son premier commandement en septembre 1935 pour le U-11, alors en construction, pour deux ans. En 1937, il est en patrouille avec le U-35 vers Ponta Delgada puis est basé à Eckernförde. En décembre 1938, il devient chef de la 5. Unterseebootsflottille puis de la 7. Unterseebootsflottille. En mai 1940, il est relevé du commandement du U-48. À la fin de la patrouille, il reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer.

De septembre 1940 à février 1941, Rösing est officier de liaison de la marine allemande avec la flottille de sous-marins italiens à Bordeaux. Entre mars et août 1941, il commande la 3. Unterseebootsflottille. En juillet 1942, il est responsable de tous les sous-marins allemands basés en France : FdU au Château de Pignerolle, à côté d'Angers (Saint Barthélémy d'Anjou). À l'automne 1944, il va en Norvège. Lors de la capitulation de l'Allemagne, il est prisonnier des Alliés durant un an. Après sa libération, il collabore avec les Américains pour resituer la marine de guerre allemande. En août 1952, il participe à l'organisme qui sera le nouveau ministère allemand de la Défense pendant quatre ans avant de retourner dans la marine militaire et devenir flottillenadmiral'. Il participe simplement à l'enseignement jusqu'à sa retraite militaire en 1965. Il reçoit pour sa carrière la Croix de commandeur de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne. Durant sa retraite, il s'occupe des yacht-clubs de Hambourg et de l'île d'Elbe. Il traduit aussi des ouvrages sur la marine en anglais, français et italien.

Décorations

  • 13.02.1940 Croix de fer 2e classe
  • 03.07.1940 Croix de fer 1re classe
  • 26.08.1940 Croix de chevalier de la Croix de fer
  • 01.11.1941 Croix de guerre d'Italie
  • 01.11.1941 Commandeur de l'Ordre de la Couronne d'Italie
  • 08.03.1966 Croix de commandeur de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article