Normandie : le prince Edward rend hommage aux soldats britanniques

Publié le par La Manche Libre

Normandie : le prince Edward rend hommage aux soldats britanniques

Ce dimanche 9 juillet 2017, le prince Edward de Wessex s'est rendu à Esquay-Notre-Dame (Calvados), près de Caen. Le fils de la reine d'Angleterre d'Elisabeth II s'est rendu au Mémorial de la Côte 112 pour une cérémonie d'hommage aux soldats britanniques qui ont pris part à la bataille de Normandie.

Le prince Edward de Wessex, ici à gauche, était déjà venu planter "un arbre de la liberté" à Esquay-NOtre-Dame (Calvados) en 2015. - Twitter Préfecture du Calvados

Le prince Edward de Wessex, ici à gauche, était déjà venu planter "un arbre de la liberté" à Esquay-NOtre-Dame (Calvados) en 2015. - Twitter Préfecture du Calvados

Le prince Edward de Wessex a rejoint ce dimanche 9 juillet 2017 la côte normande en hélicoptère, pour le 73e anniversaire de la bataille de Normandie et des batailles de la Côte 112, à Esquay-Notre-Dame (Calvados), au sud-ouest de Caen. Aux côtés de vétérans, d'élus, d'écoliers et de reconstituteurs, il a rendu hommage aux morts de la plus longue bataille de la Bataille de Normandie au Mémorial de la Côte 112.

Un lieu emblématique

La colline de 112 mettre de haut a été un haut lieu de la Bataille de Normandie. Un point stratégique non négligeable: il permet de voir Caen et sa région. Les soldats britanniques y ont lancé l'opération Jupiter le 10 juillet 1944, un élément-clé considéré comme la prise de Caen par les Alliés.

Pendant près d'un mois, les forces anglaises et allemandes s'y sont affrontées, jusqu'au départ des Allemands. Des milliers de personnes ont perdu la vie, à la fois des militaires et des civils, pour la bataille de la Côte 112 et la traversée de l'Odon.

A l'origine du Mémorial, un vétéran britannique

Albert Figg a participé a cette bataille, à l'époque sergent et artilleur. Pendant une vingtaine d'années, il a mis tous les moyens en oeuvre pour rendre hommage à ses camarades morts sur ce lieu. Il a d'abord fait venir un char Churchill, puis une statue de fantassin britannique.

Finalement, il fera aussi planter 112 arbres, au pied desquels les écoliers des alentours ont déposé ce matin bougies et drapeau britanniques. Un hommage lui a été rendu aujourd'hui, sous la forme d'une stèle : il devait se rendre à la cérémonie, mais il est décédé quelques jours auparavant. Il était venu en juin 2017, pour voir les 112 arbres.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article