Henry de Vilmorin

Publié le par Mémoires de Guerre

Charles Henry Philippe Lévêque de Vilmorin (26 février 1843 - 23 août 1899), appelé plus communément Henry de Vilmorin, est un botaniste et sélectionneur français. 

Henry de Vilmorin
Henry de Vilmorin
Henry de Vilmorin

Il est le fils de Pierre Louis François Levêque de Vilmorin (1816-1860) et d'Élisa Bailly (1826-1868), et le grand-père de la romancière, poète et journaliste, Louise de Vilmorin. Sept générations de la famille Levêque de Vilmorin ont apporté une contribution éminente à l'agriculture française pendant plus de deux cent trente ans, notamment par leurs améliorations de la betterave sucrière et du blé, publiant plus de trois cent soixante articles sur les plantes cultivées du point de vue de l'agriculture, de l'horticulture et de la botanique. L'arrière-grand-père de Vilmorin, Philippe Victoire de Vilmorin (1746-1804) et son beau-père, Pierre Andrieux, maître grainier et botaniste du roi Louis XV, firent revivre en 1774, sous le nom de Vilmorin-Andrieux, une ancienne entreprise de production de semences.

Henry de Vilmorin dirigea cette entreprise à partir de 1873 et il fut le premier à pratiquer l'hybridation du blé. Son travail lui permit d'obtenir 18 souches de blés à haut rendement, tout en poursuivant celui de son père sur la sélection de la betterave à sucre. Il publia en 1880 Les meilleurs blés avec la description des variétés de blé d'hiver et de printemps et leur culture. Cet ouvrage fut suivi par un supplément publié par Vilmorin-Andrieux et Cie en 1909. Il publia également en 1893 un petit livre en anglais, Flowers of the French Riviera. Ses apports contribuent à une période générale de modernisation des cultures céréalières. Hooker lui dédia le 125e volume du Botanical Magazine de William Curtis. Henry Levêque de Vilmorin a été maire de Verrières-le-Buisson de 1884 à sa mort. 

Publié dans Scientifiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article