Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"

Publié le par Le Figaro Madame

Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"

L'Administration du président américain a annoncé mercredi qu'elle mettait fin à un dispositif fédéral de protection des droits des étudiants transgenres. Réactions, notamment des célébrités.

Toilettes accessibles aux personnes transgenres aux Etats-Unis Photo AP

Toilettes accessibles aux personnes transgenres aux Etats-Unis Photo AP

La «guerre des toilettes» recommence. Alors que Barrack Obama avait mis en œuvre des mesures permettant aux écoliers et étudiants de se rendre dans les toilettes et les vestiaires du genre avec lequel il s’identifient et non pas celui qui est sur leur acte de naissance, l'Administration du président américain Donald Trump a annoncé mercredi qu'elle mettait fin à ce dispositif fédéral de protection des droits des étudiants transgenres.

Les ministères de la Justice et de l'Éducation, dirigés tous deux par des conservateurs chrétiens, ont publié un bref communiqué indiquant qu'ils «retiraient les recommandations faites au titre de l'article IX (anti-discrimination, NDLR) en 2015 et 2016», sur l'accès à des installations non mixtes. Il revient donc de nouveau aux États fédérés et aux districts scolaires de trancher. Réaction immédiate : un tollé parmi les défenseurs des droits des minorités.

La «guerre des toilettes» recommence. Alors que Barrack Obama avait mis en œuvre des mesures permettant aux écoliers et étudiants de se rendre dans les toilettes et les vestiaires du genre avec lequel il s’identifient et non pas celui qui est sur leur acte de naissance, l'Administration du président américain Donald Trump a annoncé mercredi qu'elle mettait fin à ce dispositif fédéral de protection des droits des étudiants transgenres.

Les ministères de la Justice et de l'Éducation, dirigés tous deux par des conservateurs chrétiens, ont publié un bref communiqué indiquant qu'ils «retiraient les recommandations faites au titre de l'article IX (anti-discrimination, NDLR) en 2015 et 2016», sur l'accès à des installations non mixtes. Il revient donc de nouveau aux États fédérés et aux districts scolaires de trancher. Réaction immédiate : un tollé parmi les défenseurs des droits des minorités.

"Rhétorique creuse"

Mara Keisling, responsable du centre national pour l'égalité transgenre a jugé que cette décision était «tout simplement et dangereusement, mauvaise et fausse». «Révoquer les recommandations démontre que les promesses du président Trump de protéger les droits de la communauté LGBT (Lesbiennnes, Gays, Bi et Trans) étaient tout simplement de la rhétorique creuse», a accusé James Esseks, le responsable LGBT de l'ACLU, la plus importante association de défense des droits civiques aux Etats-Unis. Du côté des célébrités, même écho.

«Je viens de voir aux informations le retrait des lois protégeant les personnes transgenres. Ce n’est pas une question politique. C’est un problème de droit humain, et ce n’est pas normal», a twitté la présentatrice Ellen DeGeneres, ajoutant : «À tous ceux qui ont peur ou qui sont désespérés, sachez que nous nous ne cesserons pas de nous battre pour vos droits.»

L’actrice Ellen Page (Inception) a elle écrit : «Nous devons protéger les jeunes transgenres et s’opposer à cette cruauté qui blesse nos enfants.»

Un sentiment partagé par Brie Larson : «C’est dégoûtant. C’est inacceptable. Je suis avec toutes les personnes trans qui méritent autant que chacun d’être protéger.»

"Les plus vulnérables"

Les étudiants transgenres sont souvent victimes d'humiliations et de vexations du fait de leurs camarades ou des administrations scolaires, qui maîtrisent mal les questions d'identité de genre. Betsy DeVos, la ministre de l'Education - très controversée - a souligné dans un communiqué que «le département des droits civiques du ministère s'engageait à enquêter sur toute plainte de discrimination ou de harcèlement contre ceux qui sont le plus vulnérables dans nos écoles».

La Cour suprême doit se pencher sur le dossier des droits pour les personnes transgenres le mois prochain et étudier le cas d'un lycéen de 17 ans, né femme mais qui s'identifie en tant qu'homme. Il est allé en justice pour pouvoir utiliser les toilettes pour garçon dans son école de Virginie.

Les personnalités transgenres sur le devant de la scène :

Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"
Transgenres : Donald Trump relance la "guerre des toilettes"

Lea T

Lea T est un modèle transgenre de 34 ans et la muse depuis 2010 de Riccardo Tisci, le directeur artistique de Givenchy.  Annoncée en 2011, l'opération de la jeune femme a eu lieu l'année suivante. Habituée des défilés et magazines de mode, Lea T est aussi l'un des visages de la marque de produits pour cheveux Redken. (Sao Paulo, le 17 avril 2015.)

Jenna Talackova

La Canadienne Jenna Talackova s'est fait connaître en 2012 lorsqu'elle a remporté un procès lui autorisant à se porter candidate au concours de Miss Univers Canada. Sa transsexualité lui avait auparavant valu l'élimination. Première femme transgenre à participer à cette compétition de beauté, elle a ensuite été l'héroïne d'une émission de télé-réalité, Brave New Girl. (États-Unis, le 3 avril 2012.)

Casey Legler

La Française Casey Legler est, tout comme Caitlyn Jenner, une ancienne sportive olympique. Aujourd'hui artiste, elle est la première femme à avoir signé un contrat en tant que modèle masculin avec l'agence Ford et cultive grâce à ses activités artistiques l'ambiguïté de son genre. (New York, le 12 février 2013.) 

Gigi Gorgeous

Immortalisée par Miley Cyrus sur son compte Instagram, Gigi Gorgeous est une touche-à-tout canadienne. Actrice, mannequin, maquilleuse, elle a également documenté sa transition sur sa chaîne Youtube. Aujourd'hui, elle s'affiche aux côtés d'Hillary Clinton ou de Kylie Jenner et livre ses secrets de beauté, le tout en vidéos. (Los Angeles, 30 août 2015.)

Inès Rau

Inès Rau, mannequin français de 24 ans, défilait à la dernière Fashion Week de New York pour la designer américaine Nicole Miller. Inès Rau a fait son coming-out il y a plus de deux ans. « Ma vie a tellement changé depuis. Je n'ai plus peur de rien », a-t-elle confié à Allure. (New York, le 11 septembre 2015.)

Carmen Carrera

Modèle pour l'agence Elite, Carmen Carrera a révélé être transgenre au grand public en 2012. L'année suivante, une pétition a circulé sur Internet, demandant à Victoria's Secret, la célèbre marque de lingerie, d'engager Carmen Carrera comme premier mannequin transsexuel. Malgré les 45.000 signatures, la marque n'a pas donné suite. (New York, le 17 septembre 2015.)

Sue Nabi

Sue Nabi, née Youcef, a été l'une des dirigeantes de L'Oréal et de Lancôme. Un poste qu'elle a quitté il y a maintenant deux ans. Son identité transgenre n'a jamais été un problème pour ses collaborateurs, a-t-elle raconté dans Le Monde, sans en dévoiler davantage. (Paris, le 27 novembre 2012.)

Jamie Clayton

Jamie Clayton est l'une des héroïnes de la série de Netflix, Sense 8. Elle y interprète le rôle de Nomi, une blogueuse basée à San Francisco. Comme beaucoup d'activistes de la cause LGBT, c'est via les réseaux sociaux que Jamie Clayton manifeste le plus son engagement. (Los Angeles, le 2 avril 2016.)

Tyler Ford

Tyler Ford a 24 ans et le look d'un ado accro à Tumblr. Ils - Tyler Ford veut qu'on parle de lui à la troisième personne du pluriel - se présentent comme « écrivain, orateur, consultant, mannequin et personnalité transgenre ». On les a notamment aperçus dans The Glee Project 2. Ils sont conseillers pour la jeunesse LGBT sur la chaîne américaine MTV et ont travaillé avec Miley Cyrus pour son association, Happy Hippie Foundation, qui vient en aide aux jeunes LGBT. (New York, le 16 juin 2015.)

Andreja Pejić

Andreja Pejić est un mannequin australien. Âgée de 24 ans, elle a défilé aussi bien pour des collections féminines que masculines, notamment pour le créateur français Jean-Paul Gaultier en janvier 2011, avant de passer sur la table d'opération pour finaliser sa réassignation. Aujourd'hui, Andreja continue de défiler pour les plus grands. Elle est aussi la première ambassadrice de la marque de maquillage Make Up For Ever. (New York, le 23 juin 2015.)

Laverne Cox

L'actrice américaine a été révélée au grand public grâce à son rôle dans la série à succès Orange Is the New Black. Elle y interprète le rôle de Sophia Burset, une femme transgenre, en prison pour fraude à la carte de crédit. Un rôle majeur pour cette personnalité très engagée dans la cause LGBT et première tansgenre à figurer en couverture du Time. (Los Angeles, le 28 juin 2015.)

Caitlyn Jenner

Caitlyn Jenner a dévoilé son nouveau genre et son nouveau prénom en grande pompe le 1er juin 2015 en faisant la couverture de Vanity Fair. Habituée de la télé-réalité avec l'émission L'Incroyable Famille Kardashian, Caitlyn a choisi de partager avec le public sa transition dans son  programme, I am Cait, et de médiatiser les problèmes et difficultés auxquels doivent faire face les personnes transgenres. Pour son engagement, celle qui souhaite toujours célébrer la fête des pères avec ses belles-filles a d'ailleurs reçu le prix Arthur-Ashe du courage. (Los Angeles, le 15 juillet 2015.)

Jazz Jennings

Jazz Jennings n'a que 15 ans mais est déjà une importante figure pour la communauté transgenre. Youtubeuse, défenseuse des droits LGBT, on lui a diagnostiqué, à 4 ans, un trouble de l'identité de genre. Héroïne de plusieurs émissions de télé-réalité, Jazz Jennings a également co-écrit I am Jazz, un livre pour enfants documentant sa transition. (Los Angeles, le 15 juillet 2015.)

Trace Lysette

Trace Lysette joue dans la série d'Amazon, Transparent, primée lors des derniers Emmy Awards. Elle a commencé sa carrière à Hollywwod en 2008, postulant pour des rôles non-transgenres et cachant son identité de transsexuelle. C'est grâce au rôle de son ami Laverne Cox, dans la série Orange Is the New Black, que Trace Lysette a décidé de se libérer de ce poids et d'assumer sa trans-identité. (Los Angeles, le 20 septembre 2015.)

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article