Fusillade à Pittsburgh: Donald Trump se rendra sur place, les drapeaux en berne

Publié le par Le Soir

Un homme a ouvert le feu dans une synagogue, tuant onze personnes.

Fusillade à Pittsburgh: Donald Trump se rendra sur place, les drapeaux en berne

Un Américain de 46 ans a été inculpé samedi de crimes fédéraux après avoir abattu onze personnes et en avoir blessé six dans une synagogue de Pittsburgh, commettant la plus grave attaque antisémite de l’histoire récente des Etats-Unis.

Le tireur, identifié par les autorités comme étant Robert Bowers, a fait irruption peu avant 10h00 heure locale dans la synagogue Tree of Life (Arbre de Vie) de Pittsburgh, une grande ville de Pennsylvanie, Etat du nord-est des Etats-Unis. Il a crié « Tous les juifs doivent mourir », selon des médias, et a commencé à tirer sur les fidèles réunis en ce jour du chabbat, le repos hebdomadaire juif, pour une cérémonie marquant la naissance d’un enfant.

Placé en garde après un échange de tirs avec la police, Bowers a été transféré à l’hôpital.

La justice fédérale a peu après inculpé le tireur de 29 chefs d’accusation, dont 11 chefs d’utilisation d’une arme à feu pour commettre un meurtre et 11 chefs d’obstruction de l’exercice d’une religion ayant entraîné la mort. Il sera également poursuivi pour crime antisémite et sera passible de la peine de mort, a déclaré le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions.

Drapeaux en berne

Le président Donald Trump a dénoncé « une action maléfique de meurtre de masse », et sa fille Ivanka, qui est convertie au judaïsme, a déclaré : « L’Amérique est plus forte que les actes d’un antisémite pervers et sectaire ».

« Il ne doit y avoir aucune tolérance pour l’antisémitisme ou pour n’importe quelle forme de haine religieuse », a dit M. Trump.« Nous devons nous tenir aux côtés de nos frères et soeurs juifs pour vaincre l’antisémitisme et les forces de la haine », a encore déclaré le président lors d’un rassemblement électoral dans l’Illinois en vue des élections de mi-mandat du 6 novembre.

M. Trump a annoncé qu’il se rendrait bientôt à Pittsburgh. Et il a ordonné la mise en berne des drapeaux américains jusqu’au 31 octobre en signe de « respect solennel » pour les victimes. Cela concerne les drapeaux à la Maison Blanche, sur les bâtiments publics, dans les camps militaires, dans les bases navales et sur les navires de guerre.

Outre les 11 morts, six personnes ont été blessées, dont quatre parmi les forces de l’ordre. Aucun enfant n’a été tué.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article