Hellemmes La bombe a été désamorcée et les habitants sont rentrés

Publié le par La Voix du Nord par Em.C. (Photos Pascal Bonnière)

De 6h à 14h, ce dimanche, les Hellemmois qui habitaient dans un rayon de 400 m autour du centre technique de la SNCF ont été évacués. Pour laisser le temps aux services de déminage de désamorcer un engin explosif de 250 kg, datant de la Seconde Guerre mondiale.

Photo Pascal Bonnière - VDNPQR

Photo Pascal Bonnière - VDNPQR

D’importants travaux ont été engagés sur le technicentre de la SNCF à Hellemmes. Lesquels ont mis au jour une bombe américaine de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été larguée entre 1940 et 1945 et pèse environ 250 kg.

L’enlever impliquait de drastiques consignes de sécurité. Au premier rang desquelles l’évacuation, ce dimanche, des habitants dans un rayon de 400 m autour de l’endroit où a été découvert l’engin explosif.

6 h, les premiers fourgons de la police passent dans les rues inscrites dans le périmètre de sécurité. «  Attention. Opération de déminage en cours. Des fonctionnaires vont passer à votre domicile.  » Soixante-quinze agents de la police nationale et des effectifs de la police municipale frappent aux portes. Il y a 1 500 personnes à évacuer.

7 h 30, message sur les fréquences de la police : le périmètre est entièrement évacué.

9 h 30, les opérations de déminage commencent. Les démineurs emploient une technique encore jamais utilisée en zone urbaine. Un jet d’eau et de silice suffisamment puissant pour découper la fusée d’ogive et la fusée de culot.

10 h 30, aux Acacias. Un des deux centres ouverts sur le territoire de la commune pour accueillir les Hellemmois, qui n’ont pas d’autre endroit où aller. Ils sont une vingtaine de riverains du technicentre, parmi lesquels Marie. Souriante, elle profite du moment : «  C’est une belle expérience.  »

14 h. La zone d’exclusion est rouverte. Chacun est libre de rentrer chez lui.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article