Louise de Hesse-Cassel

Publié le par Mémoires de Guerre

Louise de Hesse-Cassel (Louise von Hessen-Kassel), née le 7 septembre 1817 à Cassel (Landgraviat de Hesse-Cassel) et morte le 29 septembre 1898 à Gentofte (Danemark) fut reine consort du Danemark de 1863 à 1898. 

Louise de Hesse-Cassel
Louise de Hesse-Cassel
Louise de Hesse-Cassel
Louise de Hesse-Cassel

Fille de Guillaume de Hesse-Cassel (1787-1867), petit-fils du landgrave Frédéric II de Hesse-Cassel et de Marie de Grande-Bretagne-Hanovre, général de l'armée danoise et futur gouverneur de Copenhague), et de la princesse Louise-Charlotte de Danemark, sœur du roi Christian VIII, la reine Louise naît le 7 septembre 1817 à Cassel en Allemagne et décède le 29 septembre 1898 au palais de Bernstorff. Elle est la sœur du landgrave Frédéric de Hesse-Cassel-Rumpenheim qui renonça à ses droits au trône danois en sa faveur et dont l'épouse Anne de Prusse se convertit au catholicisme et devint Tertiaire Franciscaine. Elle épouse le prince Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg le 12 mai 1842 à Copenhague. Celui-ci monte sur le trône de Danemark en 1863.

Peu après, éclate la Guerre des duchés au terme de laquelle le nouveau souverain danois doit abandonner le Schleswig et le Saxe-Lauenbourg à la Prusse et à l'Autriche. Deux ans plus tard, la Prusse annexe au terme de la guerre contre l'Autriche, le Holstein, mais aussi le royaume de Hanovre et la Hesse-Cassel. La famille royale danoise en conservera une profonde prussophobie. Quatre de ses enfants sont devenus monarques, montant sur les trônes (directement ou en tant que consort) du Danemark, du Royaume-Uni, de Russie et de Grèce. Un cinquième, sa fille Thyra, serait devenue Reine de Hanovre si le royaume de son mari n'avait pas été annexé par la Prusse avant le début de son règne. La grande réussite dynastique des six enfants n'était pas due, en grande partie, à Christian IX mais aux ambitions dynastiques de Louise. Certains les ont comparées à celles de la Reine Victoria du Royaume-Uni.

Dans les petits-enfants de Louise, on compte Nicolas II de Russie, Constantin Ier de Grèce, George V du Royaume-Uni, Christian X de Danemark et Haakon VII de Norvège. Tous les étés, le couple royal recevait en villégiature leurs enfants et petits-enfants ce qui donnait à cette réunion familiale des airs de congrès international. Oncle, tante, cousins et cousines d'Angleterre, de Norvège, de Russie, de Grèce ou de Hanovre pouvaient à loisir critiquer le neveu ou cousin Guillaume II d'Allemagne qui n'était pas invité, à la grande frustration de celui-ci. Aujourd'hui, la plupart des familles royales d'Europe, régnantes ou ayant régné, sont des descendants directs de Louise. De cette union naîtront six enfants.

  • Frédéric (3 juin 1843 - 14 mai 1912) épouse en 1868 la princesse Louise de Suède (1851-1926). Descendance dont Christian X, roi de Danemark, Haakon VII, roi de Norvège et Ingeborg, princesse Charles de Suède.
  • Alexandra (1er décembre 1844 - 20 novembre 1925), épouse en 1863 Édouard VII du Royaume-Uni (1841-1910). Descendance dont George V, roi du Royaume-Uni et empereur des Indes et Maud, reine de Norvège.
  • Guillaume (24 décembre 1845 - 18 mars 1913). Roi des Hellènes en 1863 (Georges Ier, roi des Hellènes), épouse en 1868 Olga de Russie. Descendance dont Constantin Ier, roi des Hellènes et André de Grèce.
  • Dagmar, (26 novembre 1847 - 13 octobre 1928) épouse en 1866 Alexandre III, Tsar de Russie (1845-1894). Descendance dont Nicolas II, tsar de Russie, Michel Alexandrovitch de Russie.
  • Thyra (29 septembre 1853 - 26 février 1933), épouse en 1878 Ernest-Auguste de Hanovre, 3e duc de Cumberland. Descendance dont Ernest-Auguste, duc de Brunswick.
  • Valdemar, (27 octobre 1858 - 14 janvier 1939). Épousa la princesse Marie d'Orléans (1865-1909).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article