Melania Trump, bientôt en Afrique loin de Donald Trump : qui va s’occuper de leur fils Barron ?

Publié le par Sabine Bouchoul

Melania Trump, bientôt en Afrique loin de Donald Trump : qui va s’occuper de leur fils Barron ?

Une garde qui relève du casse-tête. Melania Trump s'envolera pour l'Afrique ce 1er octobre prochain. Seule, sans son époux Donald ni leur fils Barron. L'adolescent de 12 ans ne sera pas déscolarisé : qui va s'occuper de lui en l'absence de la First Lady ?

Melania Trump, bientôt en Afrique loin de Donald Trump : qui va s’occuper de leur fils Barron ?

Melania Trump s'émancipe enfin. La Première dame américaine s'apprête à atterrir en Afrique pour une tournée en solo. L'infortunée épouse de Donald Trump se rendra dans quatre pays africains : le Ghana, le Malawi, le Kenya et l'Égypte. En marge de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, l'ex-mannequin a expliqué que le but de ce voyage est de venir en aide aux enfants défavorisés, dans le cadre de sa campagne Be Best : "Dans les domaines de l'éducation, la dépendance aux drogues, la faim, la sécurité sur internet, les intimidations, la pauvreté ou les maladies, ce sont trop souvent les enfants qui sont les premières victimes dans le monde". 

Mais quid de son propre fils ? Barron Trump, 12 ans, n'est pas annoncé au côté de sa mère en Afrique. Le petit dernier des enfants Trump a intégré le collège épiscopal de St Andrews, situé à Potomac dans le Maryland, à une quarantaine de minutes en voiture de Washington. Le calendrier scolaire du Maryland ne prévoit pas de jour férié avant le 8 octobre, journée célébrant Christophe Colomb. Aussi, la question se pose : qui va s'occuper de l'ado pendant que la First Lady sera de l'autre côté de l'Atlantique ?

Question d'autant plus légitime que Melania Trump se charge seule de l'éducation de Barron. A priori, les parents de la Première dame devraient prendre le relais. Paris Match révélait en juin dernier que Viktor et Amalija Knauss ont activement aidé leur fille, quand le couple Trump habitait encore New York, et qu'ils se sont installés à Washington pour rester proches d'elle et de leur petit-fils. Melania peut partir sereine.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article