Trump s'est personnellement impliqué pour faire taire Stormy Daniels, selon WSJ

Publié le par Henri-Pierre André pour le service français; Bureau de Washington

Trump s'est personnellement impliqué pour faire taire Stormy Daniels, selon WSJ

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump s'est personnellement impliqué en février dernier dans une initiative visant à empêcher l'actrice de films pornographiques Stormy Daniels de décrire le rapport sexuel qu'elle dit avoir eu avec lui en 2006, rapporte mardi le Wall Street Journal.

Donald Trump s'est personnellement impliqué en février dernier dans une initiative visant à empêcher l'actrice de films pornographiques Stormy Daniels (photo) de décrire le rapport sexuel qu'elle dit avoir eu avec lui en 2006, rapporte mardi le Wall Street Journal. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson Lucas Jackson

Donald Trump s'est personnellement impliqué en février dernier dans une initiative visant à empêcher l'actrice de films pornographiques Stormy Daniels (photo) de décrire le rapport sexuel qu'elle dit avoir eu avec lui en 2006, rapporte mardi le Wall Street Journal. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson Lucas Jackson

Citant des sources au fait de ce sujet, le journal précise que le président américain a donné instruction à celui qui était alors son avocat, Michael Cohen, de tenter d'obtenir une décision de justice via une procédure d'arbitrage confidentielle.

Trump et Cohen venaient d'apprendre que l'actrice, Stephanie Clifford à l'état-civil, s'apprêtait à donner une interview sur sa relation présumée avec le président en dépit d'un accord de confidentialité conclu en octobre 2016, signée moins de deux semaines avant l'élection présidentielle du 8 novembre.

En contrepartie du versement de 130.000 dollars, Stormy Daniels s'engageait à ne rien dire de ce qu'elle a qualifié de relation "intime" avec Trump, qui affirme de son côté n'avoir jamais eu de liaison avec elle. Elle considère que l'accord, n'ayant pas été signé par Trump, est nul et non avenu.

L'interview a été diffusée en mars par la chaîne CBS dans le cadre de l'émission 60 Minutes, dont l'audience a été multipliée par deux ce soir-là.

Selon le Wall Street Journal, c'est la première fois qu'une implication directe du président et d'un de ses fils, Eric Trump, dans une manoeuvre visant à faire taire Stormy Daniels est étayée.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article